Comment aider les enfants à s'adapter à l'école

Pendant les premiers jours d'adaptation à l'école, il est important que nous parlions avec les enfants. De cette façon, nous pouvons savoir comment ils se sentent et comment les aider.
Comment aider les enfants à s'adapter à l'école
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par le psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2022

L’école est un environnement où les enfants développent des compétences cognitives, émotionnelles et sociales. C’est là qu’ils apprennent à mieux connaître le monde et à se connaître eux-mêmes. De plus, ils se font des amis et apprennent à se comporter dans un autre environnement différent du foyer d’origine. Cette institution est un lieu d’apprentissage qui contribue à l’épanouissement des plus petits. Néanmoins, au début, l’adaptation à l’école peut présenter des défis et des difficultés. Approfondissons un peu le sujet.

Comment aider les enfants à s’adapter à l’école

Si nous y réfléchissons, l’adaptation est quelque chose de typique de toute nouvelle situation. Certaines personnes se sentent à l’aise plus rapidement que d’autres. De plus, il y a ceux qui sont confiants et il y a ceux qui mettent plus de temps à se sentir à l’aise jusqu’à ce qu’ils connaissent leurs professeurs et leurs camarades de classe. Pour cette raison, l’adaptation à l’école n’est pas seulement une affaire d’enfants : c’est quelque chose dont nous avons tous besoin dans une situation de changement.

Il est important que nous accompagnions les petits dans cette transition afin que l’environnement scolaire soit agréable et propice à l’apprentissage. Voici quelques recommandations pour aider les enfants à s’adapter à l’école :

  • Racontez-lui votre expérience de l’école : c’est une façon d’ouvrir le dialogue et de faciliter la connexion avec les enfants. C’est aussi l’occasion d’éclaircir les doutes qu’ils pourraient avoir, d’exprimer leurs craintes et de trouver un adulte comme interlocuteur et soutien.
  • Parlez-lui des avantages d’aller à l’école : apprenez-lui les aspects positifs de partager une classe avec des camarades, d’apprendre de nouveaux sujets et de jouer avec les autres pendant la récréation.
  • Faites attention aux états émotionnels de votre enfant : surtout les premiers jours, demandez-lui comment s’est passé l’école, quelle est son cours préféré, ce qu’il fait à la récréation et comment il s’est senti.
  • Observez s’il y a des changements dans son comportement en général : par exemple, vous devez être conscient s’il change ses habitudes en termes d’appétit, de sommeil ou d’envie de jouer. De cette façon, vous pourrez faire un suivi et être attentif à tout signe marquant.
  • Fournissez-lui un objet ou une expérience transitionnelle : Winnicott, psychanalyste de renom, fait référence aux objets que les enfants utilisent pour se sentir en sécurité en l’absence de leurs parents. Cet objet transitionnel, qui peut être, par exemple, un jouet ou une couverture, agit comme un représentant de leurs parents et symbolise l’attachement.
  • Partagez des informations sur ce qui va se passer : expliquez-lui la journée, les règles et les activités auxquelles il devra faire face. De cette façon, le petit connaîtra mieux le scénario. Selon l’âge, vous pouvez utiliser différentes ressources pédagogiques : par exemple, à travers une histoire, un jeu sur le fait d’aller à l’école ou un film qui traite de cette situation.
Raconter votre expérience à l’école quand vous aviez son âge est un moyen d’avoir un meilleur dialogue avec votre enfant et de lui donner la possibilité de dissiper les doutes qui pourraient surgir.

Flexibilité et respect, clés du processus d’adaptation à l’école

Toutes les mesures ci-dessus sont des recommandations qui peuvent aider les enfants à se sentir à l’aise à l’école. Cependant, il y a deux valeurs essentielles dans ce processus : la flexibilité et le respect. Tous deux impliquent une écoute active et une réceptivité attentive et proche par rapport à ce qui leur arrive au cours de ce processus.

Il s’agit d’adapter nos attentes, de sortir de ce que les experts et les livres indiquent pour permettre à la propre voix des enfants de nous guider dans cette expérience. De cette façon, nous ouvrons également un canal de communication bidirectionnel, ce qui leur permet de se sentir plus en confiance pour partager leurs possibles problèmes.

Enfin, nous devons également accepter nos propres émotions et nos peurs par rapport à la première fois où les enfants vont à l’école. Être honnête sur nos préoccupations, lever nos doutes avec l’équipe pédagogique ou demander des suggestions à d’autres familles peut nous permettre d’aider le petit. Si nous nous sentons en sécurité, nous pouvons également transmettre ce calme.

Nous ne devons pas transmettre nos propres peurs aux enfants avant leur premier jour d’école. Si nécessaire, il est préférable de demander de l’aide pour nous sentir rassurés et pouvoir les calmer.

« Faites partie » de l’adaptation

Lorsque nous réfléchissons à la manière de favoriser les processus d’adaptation à l’école, nous concevons une expérience qui transcende notamment l’espace scolaire. Il s’agit d’être le soutien et l’accompagnement dans ces besoins émotionnels des enfants. De cette façon, nous contribuons à la sécurité, l’estime de soi, la cohésion scolaire et les stratégies qui leur permettront de faire face aux difficultés et de résoudre les défis de la meilleure façon possible.

Par conséquent, cette période de l’année ne doit pas être prise à la légère. L’adaptation à l’école bouscule tout ce que les enfants connaissent. Il ne s’agit pas seulement de les déposer à la porte de l’école mais de faire partie de ce moment de vie. Quand nous considérons que cela relève d’une simple formalité et nous laissons guider par certaines positions rigides, nous courons le risque de voir l’école se transformer en un lieu redouté. En ce sens, les premiers jours, nous devons essayer d’organiser notre agenda et être disponibles pour partager les premières activités scolaires et les imprévus qui peuvent survenir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Rentrée scolaire: peurs et attentes des enfants

La fin des vacances approche et la rentrée scolaire n'est plus qu'à quelques jours..Comment accompagner les peurs et les attentes des enfants à ce ...



  • Pacheco Sanz, Deilis-Ivonne; Díez González, Mº del Carmen; García Sánchez, Jesús- Nicasio
    ¿CÓMO INFLUYE LA ADAPTACIÓN ESCOLAR Y LAS HABILIDADES SOCIALES EN LOS ALUMNOS?
    International Journal of Developmental and Educational Psychology, vol. 3, núm. 1, 2010, pp. 871-878
    Asociación Nacional de Psicología Evolutiva y Educativa de la Infancia, Adolescencia y Mayores
    Badajoz, España.
  • Albornoz Zamora, Elsa Josefina. (2017). LA ADAPTACIÓN ESCOLAR EN LOS NIÑOS Y NIÑAS CON PROBLEMAS DE SOBREPROTECCIÓN. Revista Universidad y Sociedad9(4), 177-180. Recuperado en 18 de septiembre de 2022, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S2218-36202017000400024&lng=es&tlng=es.