Le réflexe de succion chez les nouveau-nés

· 22 février 2019
Savez-vous en quoi consiste le réflexe de succion chez les nouveau-nés ? Vous avez déjà surement vu des milliers de fois que lorsque vous approchez quelque chose de la bouche de votre bébé, celui-ci réagit instinctivement.

Il s’agit d’un instinct primitif présent chez tous les mammifères, et l’être humain ne fait pas exception.

Le réflexe de succion chez les nouveau-nés se fait de façon involontaire. Ainsi, si le bébé ne le fait pas correctement, cela peut être un signe d’anomalie dans le développement du bébé.

Si vous êtes ou vous allez être maman et que vous allez allaiter, vous pourrez trouver toutes les informations que vous cherchez sur le réflexe de succion dans cet article.

Qu’est-ce que le réflexe de succion ?

A la naissance, les bébés ont déjà des instincts de base qui leur permettent de survivre. Bien qu’ils aient l’attention de leurs parents, les capacités innées et involontaires comme le réflexe de succion sont essentielles pour l’allaitement.

Le réflexe de succion est pratiqué par le bébé déjà avant sa naissance dans l’utérus. Ainsi, on peut le déceler avec une échographie dès le quatrième mois de grossesse.

En effet, on peut l’identifier car pendant cette période, le bébé commence à sucer son pouce. Bien que, dans une large mesure, le liquide amniotique soit également un élément important pour la consolidation de ce réflexe, car c’est un processus qui doit aller de pair avec le réflexe de déglutition.

Ce processus ne doit pas être confondu avec une classe de conditionnement classique. De fait, les réflexes de succion et de déglutition sont si archaïques qu’ils sont gravés dans les gènes des bébés humains ainsi que dans ceux de tous les mammifères.

C’est une pratique qui permet au bébé d’ajuster la coordination correcte pour que les deux réflexes se complètent mutuellement. C’est-à-dire qu’à la naissance, le bébé doit montrer le réflexe de succion en combinaison avec le réflexe de déglutition. C’est ce qui lui permettra de téter et de déglutir le lait correctement.

réflexe de succion chez le bébé

Il s’agit d’un réflexe temporaire

Le réflexe de succion n’a pas besoin du sein maternel pour se manifester, il suffit d’approcher son doigt de la bouche du bébé pour qu’il réponde au stimulus et ait ce réflexe de succion.

Le réflexe de succion disparaît habituellement entre six et neuf mois. Cependant, cela ne veut pas dire que c’est l’âge normal pour la fin de l’allaitement ni que sa capacité de succion disparaît.

Ce qui se produit en réalité pendant cette période est que les bébés prennent conscience de l’exécution de leurs mouvements. Par conséquent, ils réalisent l’acte de succion non plus comme un réflexe, mais volontairement. Ainsi, avant d’avoir un an, le bébé peut refuser de prendre le sein ou le biberon s’il n’a pas faim.

Les différents types de succion chez les bébés

Il existe deux formes de classification du réflexe de succion, l’une du point de vue direct de la succion du bébé et l’autre de l’effet que ce réflexe a sur la mère.

Ces deux classifications ont deux sous-types, succion mature et immature, et succion correcte et incorrecte respectivement pour chaque classe. Chacune est expliquée ci-dessous :

La succion mature

Le réflexe de succion chez les bébés peut être défini comme mature si, pendant l’allaitement, le bébé tète 10 à 30 fois sans arrêt.

Cela signifie que le bébé coordonne sans problème la succion, la déglutition et la respiration réussissant à faire les trois sans effort pour s’alimenter du sein de la mère.

La succion immature

C’est celui dans lequel il y a une difficulté ou un manque dans l’exécution de ce réflexe. Ceci peut être déduit lorsque le bébé fait 3 à 4 succions puis s’arrête, soit pour se reposer, soit pour respirer.

La succion immature peut être un signe de mauvaise coordination entre les stimuli nécessaires à l’allaitement. Lorsque le bébé semble essayer trop fort de sucer le lait maternel et qu’il ne le fait pas, il peut y avoir un problème tel que la présence d’un frenulum à langue courte.

La succion correcte

Le réflexe de succion correcte se produit quand il est fait d’une manière fluide et naturelle, en ce sens qu’il ne devrait pas causer de dommages ou d’inconfort au sein de la mère.

Elle est liée à la succion mature et, bien qu’il soit courant que la succion mature se produise sans endommager le sein de la mère, cela ne va pas toujours de soi.

réflexe de succion

La succion incorrecte

C’est celle où le bébé provoque des douleurs ou des dommages au sein de la mère. Cela peut aller des douleurs à l’infection des mamelons. Ce peut être le signe d’un frenulum à la langue courte si l’enfant fait beaucoup d’efforts pour sucer et s’il ne prend pas de poids.

Il faut noter qu’il ne s’agit pas nécessairement d’un problème pathologique, car l’utilisation précoce de biberons ou de tétines peut entraîner une succion immature ou incorrecte. En effet, cela entraîne une absence d’accoutumance du bébé à la forme du sein de la mère.

Les autres buts du réflexe de succion

Le processus de succion ne sert pas seulement à allaiter le bébé sans problèmes, c’est aussi un stimulus des deux côtés. D’une part, le sein de la mère stimule automatiquement les lèvres du bébé pour commencer à le nourrir. Par ailleurs, le réflexe de succion est un stimulus pour la production de lait.

D’autre part, le réflexe de succion est aussi une mesure rassurante pour le bébé, plus en raison du besoin de sécurité au contact de la mère qu’en raison de l’alimentation elle-même. Il n’est donc pas rare que les bébés soient plus à l’aise lorsqu’ils dorment près du sein de leur mère, même s’ils ne tètent pas.