La fièvre et la somnolence chez les enfants : que faire ?

La fièvre est un indicateur clair de l'existence d'une altération dans l'organisme de notre enfant. Néanmoins, quand elle s'accompagne de somnolence, ce dernier doit recevoir une assistance médicale.
La fièvre et la somnolence chez les enfants : que faire ?

Dernière mise à jour : 17 janvier, 2021

La fièvre et la somnolence chez les enfants sont quelques-uns des symptômes qui se développent dans l’organisme du petit quand il essaie de combattre des agents infectieux. Très souvent, la fièvre est le résultat de causes dites aseptiques. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un symptôme que l’on doit immédiatement combattre.

Il est évident pour tous les parents que la fièvre indique que quelque chose ne va pas dans l’organisme du petit. Cependant, le doute général des parents est de savoir quand elle peut être soignée à la maison et quand on doit se rendre aux urgences.

Dans le cas d’une somnolence des enfants, seule ou rajoutée à de la fièvre, les pédiatres conseillent généralement d’aller aux urgences pour procéder à des examens plus exhaustifs. En effet, ces deux symptômes simultanés peuvent cacher un trouble plus important chez l’enfant.

Pour essayer d’éclaircir les doutes liés à la fièvre et à la somnolence, nous allons vous aider à identifier la gravité des symptômes. Cela vous permettra de savoir quoi faire dans cette situation.

La fièvre chez les enfants

La fièvre chez les êtres humains est un symptôme qui sert à prévenir que quelque chose ne fonctionne pas bien dans l’organisme. Les états fébriles peuvent être associés à plusieurs facteurs viraux ou bactériensDans la majorité des cas, la fièvre peut même disparaître toute seule si l’enfant est en bonne santé et si l’augmentation de la température n’est pas liée à une plus grande pathologie.

Même si elle est stigmatisée, en réalité, la fièvre aide à renforcer l’immunité de l’enfant. Nous ne pourrons pas nous en défaire car elle sera souvent présente au cours des trois premières années de vie de l’enfant. Elle s’accompagne souvent d’autres symptômes et niveaux comme ceux que nous allons énumérer ici :

Niveaux de fièvre

Pour que les parents puissent identifier l’état de santé de leur enfant, il est important qu’ils connaissent l’intensité de l’état fébrile.

  • Fébricule : à ce niveau, la température corporelle va de 37 à 37,5° si on la prend au niveau de l’aisselle ; ou de 38 à 38,5° si on la prend par voie rectale.
  • Fièvre : ce second degré est celui qui permet d’identifier l’état fébrile le plus commun. La température se situera entre 37,5 et 41° par voie axillaire, et entre 38,5 et 42° par voie rectale.
  • Hyperpyrexie : l’hyperpyrexie est un état assez grave. Dans ce cas, la température dépasse les 42° par voie axillaire ou rectale ; si un enfant ou adulte présente ce degré de température, il peut s’agir d’une complication létale.
Un enfant avec de la fièvre.

Quand la fièvre et la somnolence sont toutes deux présentes chez les enfants

Nous venons de voir les causes des niveaux fébriles en fonction des degrés centigrades. Mais que se passe-t-il quand la fièvre s’accompagne de somnolence ?

En général, les enfants avec de la fièvre présentent des symptômes additionnels. Ils peuvent par exemple respirer de manière accélérée, pleurer constamment, perdre l’appétit ou avoir des frissons.

Dans le cas de la somnolence, celle-ci se produit généralement quand la température du petit commence à trop augmenter. On peut aussi voir apparaître des hallucinations, des délires ou une incapacité à se reposer. Des convulsions sont même possibles à cause de l’irritation des cellules nerveuses.

« Dans le cas d’une somnolence des enfants, seule ou rajoutée à de la fièvre, les pédiatres conseillent généralement d’aller aux urgences pour procéder à des examens plus exhaustifs. »

Ce n’est pas une chose habituelle mais, dans des cas très particuliers, les enfants qui présentent une somnolence et de la fièvre ont eu des traumatismes crâniens ou des contusions. Cela les a menés à développer ces deux symptômes.

Cependant, comme nous l’avons mentionné un peu plus tôt, le plus commun est que la somnolence surgisse à cause d’un niveau de température proche des 40°. Bien évidemment, il s’agit là d’un signal auquel les parents doivent être très attentifs.

Une petite fille avec de la fièvre.

Mesures pour faire baisser la fièvre

Bien sûr, pour éviter d’en arriver à ces symptômes si extrêmes, il vaut mieux prendre quelques précautions. La première chose à faire est d’avoir un thermomètre et de contrôler la température de l’enfant.

Si l’enfant reste à un niveau de fébricule, on pourra lui administrer des remèdes maison comme lui enlever ses vêtements, lui appliquer des compresses d’eau froide, baisser la température de sa chambre, lui faire prendre des bains d’eau tiède pendant 20 minutes. Un soin essentiel consiste à faire boire suffisamment de liquides à l’enfant pour qu’il soit bien hydraté.

En tant que recommandation finale, il faut savoir que si l’enfant présente une température proche de 39° et affiche également une somnolence ou d’autres symptômes considérés comme anormaux, vous devez immédiatement vous rendre aux urgences.

Cela pourrait vous intéresser ...
Faut-il alterner entre paracétamol et ibuprofène pour traiter la fièvre chez les enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Faut-il alterner entre paracétamol et ibuprofène pour traiter la fièvre chez les enfants ?

Alterner paracétamol et ibuprofène chez les enfants qui ont de la fièvre est une pratique commune. Or cette dernière n'est pas scientifiquement pro...