La communication émotionnelle dans l’enfance

21 janvier 2019
Savoir transmettre les émotions est aussi important que de les identifier et de les gérer. Les parents ont à leur disposition des outils pour former des enfants qui communiquent plus efficacemment.

Les émotions sont une part essentielle de la personne. Les communiquer avec efficacité est aussi important que de reconnaître celles des autres. Cela sert à notre bien-être personnel et à établir de bonnes relations avec nos pairs. Ainsi, la communication émotionnelle dans l’enfance est un outil qui doit être correctement employé.

La communication est l’action de transmettre un message à un récepteur au travers d’un canal -écrit ou oral- dans un contexte et avec un but déterminé. Nous disons ainsi qu’il existe deux types de communication :

  • Communication verbale. Le message est explicite. Il cherche à transmettre une information au récepteur grâce à la parole ou à l’écriture.
  • Communication non verbale. Elle peut venir en complément de la communication verbale. Elle inclut les mouvements, les signes et les expressions faciales et corporelles.

Néanmoins, nous pourrions en ajouter un troisième : la communication émotionnelle. C’est celle qui essaie de transmettre les sentiments et les émotions de l’émetteur. Ce peut être une phrase, un sourire, les pleurs ou un cri de colère.

Ainsi, ce n’est pas la même chose de dire « merci beaucoup » à une personne que ce même message accompagné d’un câlin de notre mère. L’émotivité fait que le message est plus fort. Elle transcende dans le temps et par conséquent, elle dure plus longtemps dans la mémoire de l’autre.

Communication émotionnelle dans l’enfance : bénéfices de leur intégration

Les enfants ont beaucoup à travailler en ce qui concerne leurs émotions. Guidés par leurs parents et professeurs, il est très important qu’ils sachent les reconnaître, les gérer et les extérioriser de manière positive et constructive.

Cela leur permettra de se connaître eux-mêmes, mieux affronter les situations conflictuelles ou frustrantes. En outre, le contrôle adéquat des émotions fait que les enfants développent un esprit plus stable, résistant et optimiste. 

La communication émotionnelle est un outil très utile pour la gestion des émotions et des sentiments. Comment faire ? Voici les canaux les plus importants pour y arriver.

  • Dialogue. On doit leur enseigner que leurs parents sont à leur disposition si besoin. Ils pourront ainsi se décharger et chercher une solution, s’ils sentent des émotions négatives. Ils travailleront ainsi l’expression de leurs émotions.
  • Actions.  Rien n’est plus efficace qu’un câlin ou un bisou pour démontrer l’affection pour l’autre. De même, la posture corporelle ou le regard assertif peuvent renforcer une posture de refus ou de consentement envers quelque chose.

Lisez également :
Les émotions secondaires et leur manifestation chez les enfants

Une mère et sa fille partagent un bon moment

Autres bienfaits de la communication émotionnelle pendant l’enfance

Outre ce que nous avons expliqué, écouter les autres et comprendre ce qu’ils expriment est aussi un acte qui inclut la communication émotionnelle. Nous pourrons ainsi interpréter les sentiments des autres, agir en conséquence et développer de l’empathie, une qualité élémentaire tout au long de la vie.

Le contact physique est également l’un des points centraux. Cela implique de croiser une barrière d’espace personnel, ce que l’on peut faire seulement avec les personnes les plus proches.

Le contact physique, bien appliqué, est une arme beaucoup plus efficace que n’importe quel autre message verbal ou non verbal. Une caresse, un câlin ou un bisou représentent l’un des plus hauts grades de proximité entre deux personnes.

« L’émotivité fait que le message est plus fort. Elle transcende dans le temps et par conséquent, elle dure plus longtemps dans la mémoire de l’autre. »

Enfin, nous pouvons citer la perspective subjective. Celle-ci n’est rien d’autre que l’usage de certaines expressions pour ajouter à nos messages un contenu émotionnel. Ainsi, l’on n’interprétera pas notre sentence comme une vérité absolue et irrévocable mais comme le résultat de nos émotions.

Je crois, je pense, je sens et je donne mon avis. Si nous communiquons quelque chose de cette forme, le récepteur sera beaucoup plus empathique avec nous. Le débat prendra une tournure positive. C’est quelque chose de très utile dans les relations amicales ou fraternelles, par exemple. En effet, on y trouve souvent des postures différentes.

Une fille est surprise

Comment pratiquer la communication émotionnelle dans l’enfance ?

Il existe de nombreuses manières de travailler cet aspect chez les enfants. Ils sauront ainsi comment communiquer ce qu’ils expérimentent, sentent et désirent. En voici quelques-unes :

  • Activités. Il existe de nombreux exercices et dynamiques pour renforcer l’intelligence émotionnelle. Cette dernière inclut la communication émotionnelle. Dans cet article, vous pourrez trouver quelques dynamiques très précieuses.
  • Livres. Il existe beaucoup de publications de spécialistes sur le sujet, comme Daniel Goleman, à destination des enfants comme des mères. Vous y trouverez des questions et des stratégies pour améliorer la communication émotionnelle chez vos enfants. Voici une liste exceptionnelle d’options à considérer. Il existe également des ressources audiovisuelles.
  • Exemple. Il n’y a pas de meilleur outil pour inculquer une attitude aux enfants. Ainsi, si vous lui démontrez que vous exprimez ce que vous ressentez et pensez, il le fera sans doute aussi.  Essayez également d’implanter l’utilisation de la perspective subjective. Travaillez la communication verbale et non verbale et diffusez les émotions positives. L’utilisation de verbes émotionnels comme ravir, aimer, haïr, craindre ou inquiéter, entre autres, seront très utiles.

« Plus nous sommes ouverts à nos propres sentiments, plus nous pourrons lire ceux des autres ».
-Daniel Goleman-

N’oubliez pas, la communication émotionnelle dans l’enfance est un aspect très important. C’est pourquoi il mérite que vous y consacriez du temps et de l’espace. Vous offrirez à votre enfant un outil pour toute la vie. Ses attitudes, son assertivité et empathie vous remercieront à l’avenir.