De l’influence des régimes vegan sur les enfants

21 janvier 2019
Il est indéniable que le véganisme s'est popularisé ces dernières années. De plus, les régimes vegan chez les enfants sont de plus en plus courants. De nombreuses célébrités changent subitement de style de vie. Pour plusieurs raisons mais surtout pour améliorer la santé.

La plupart des êtres humains sont carnivores et ont une alimentation riche en protéines. Cependant, le véganisme propose une alimentation qui exclut les aliments d’origine animale (surtout la viande). Ceci pour respecter les droits des animaux et réduire l’impact sur l’environnement.

Qu’est-ce que le véganisme ?

Le véganisme est un style de vie. Cette manière d’être dans le monde s’oppose à toute forme d’abus ou d’exploitation animale. Ainsi, il faut rectifier cette vision erronée tendant à voir le véganisme seulement comme un régime.

L’on peut parler, par exemple, de certains produits de beauté fabriqués avec des éléments d’origine animale. L’on déduit ainsi qu’il y a une souffrance des animaux et pour autant, ils sont rejetés par le vegan. Il en va de même pour les fourrures d’animaux.

Qu’est-ce que le régime vegan ?

Pour savoir quelle influence ont les régimes vegan sur les enfants, il faut savoir en quoi ils consistent. Ce type de régime exclut tout type d’aliment d’origine animale et ses dérivés. Il est ainsi évident que l’on exclut la viande (de tout type) mais aussi les oeufs, le miel, le lait, le fromage, le yaourt, entre autres.

Les vegans ne consomment que les aliments d’origine végétale. Ils considèrent qu’ils peuvent trouver tous les nutriments nécessaires à l’organisme dans les graines, les légumes, les fruits, les céréales, entre autres.

Il convient de souligner que les végétariens sont ceux qui consomment des produits dérivés des animaux (oeufs, lait, yaourt, fromage, miel) mais pas de viande. En revanche, les vegans sont plus stricts avec leurs aliments.

Lisez également :
5 recettes de légumes pour enfants

Repas vegan en famille

Les régimes vegan chez les enfants

Le véganisme manifeste que l’être humain n’a pas besoin de manger de produit animal pour vivre et être en bonne santé. Cela augmente la controverse lorsqu’il s’agit d’enfants. Il est évident que les besoins d’un adulte ne sont pas les mêmes que ceux d’un enfant.

Lorsqu’un enfant est à l’apogée de sa croissance, il doit recevoir plus d’apports en protéines et en certaines vitamines. Celles-ci s’avèrent fondamentales pour une bonne croissance de sa masse musculaire, de ses os et de son cerveau.

S’il existe un soin particulier des parents de l’enfant au sujet de son alimentation, il n’y a pas de soucis à se faire. Le problème apparaît teinté de préoccupation lorsque l’alimentation de l’enfant n’est pas adaptée -un régime qui ne complémente pas les vitamines contenues dans les produits animaux.

Une famille partage un repas vegan

Problèmes des régimes vegan des enfants s’ils ne sont pas contrôlés

Problèmes de calcium

Tel qu’on le sait, le calcium est fondamental au bon développement des os. Cet élément l’est davantage pendant l’enfance. C’est à cette étape de la vie que les os sont en pleine croissance.

Il existe quelques légumes qui fournissent de bons apports en calcium mais ils ne sont pas aptes pour les moins de 12 mois. C’est le cas du brocolis ou de la bette. Ceux-ci, en plus du calcium, possèdent beaucoup de nitrates qui peuvent affecter les moins d’un an.

Carence en fer

Le fer est un élément fondamental pour prévenir et éviter l’anémie. Quand il y a de l’anémie, l’on manque de globules rouges. Il est vrai que le monde végétal contient du fer. Cependant, c’est un fer différent de celui du monde animal. Le fer que contiennent les légumes est moins bien absorbé par le corps humain.

Carence en vitamine B12

La vitamine B12 est essentielle au développement du cerveau humain et des cellules de l’organisme. Les régimes vegan chez les enfants ne peuvent pas se passer de cette vitamine. Le problème, c’est qu’il est presque impossible de la trouver dans le monde végétal.

La seule façon de compenser ce type de carences est avec des compléments vitaminiques. Le système nerveux peut même s’en voir affecté s’il y a un déficit de vitamine B12 dans le corps.

Vitamine D et zinc

Lorsqu’il y a une carence en vitamine D, l’absorption du calcium est plus difficile pour l’organisme humain. Cela nuit à l’appareil osseux. De même, la carence en zinc peut entraîner des dommages dans le système immunitaire.

Tous ces éléments peuvent être compensés grâce à un contrôle strict de l’alimentation de l’enfant depuis sa naissance. Les régimes vegan chez les enfants ne peuvent pas s’improviser. Bien que ce soit une décision des parents, il faut toujours veiller au développement optimal de l’enfant.