Comment gérer les conflits en classe ?

· 1 décembre 2018
Pour résoudre les conflits en classe, une communication adaptée entre les trois parties -professeurs, parents et élèves- est fondamentale. Pour cela, il existe un certain nombre de conseils à prendre en compte.

Les conflits en classe sont une réalité qui n’échappe pas à l’actualité. Les centres éducatifs ne sont pas seulement des espaces d’apprentissage, mais également de vivre-ensemble.

L’école est un endroit où se génèrent des désaccords qui doivent être abordés d’une certaine manière.

Pour résoudre de manière positive ces conflits entre élèves et professeurs, même s’ils sont courants, il est important de chercher une solution. Dans cet article, nous approfondissons le sujet afin de trouver des issues possibles.

Que sont les conflits ?

Tout d’abord, il est essentiel de savoir à quel moment un conflit s’établit. Autrement dit, les conflits sont des situations dans lesquelles deux ou plusieurs personnes sont impliquées et ne sont pas d’accord. 

Elles ont des opinions différentes et incompatibles. Les conflits sont courants dans la vie quotidienne.

Ainsi, les conflits en classe peuvent survenir aussi bien entre l’enseignant et l’élève qu’entre les élèves eux-mêmes. Selon le type de conflit et la façon dont il est géré, il peut avoir une incidence directe sur le déroulement des classes et le processus d’apprentissage.

Les clés pour gérer les conflits en classe

Il n’existe pas de formule secrète pour résoudre ces problématiques. En effet, les milieux et les personnes dans chaque situation sont différents. Toutefois, il existe une série de directives ou de clés très efficaces pour gérer les conflits en classe.

Dans toute situation, que ce soit entre adultes ou entre enfants, il est important d’impliquer les plus jeunes dans la gestion du conflit. Ils apprennent ainsi à comprendre les attitudes et le travail en équipe.

Les conflits en classe doivent être gérés par le biais d'une communication équitable où chacun peut s'exprimer.

La prévention des conflits

Premièrement, il est nécessaire d’établir une bonne ambiance dans la classe. Ainsi qu’une discipline correcte afin d’éviter les éventuels conflits. 

L’adulte responsable, l’enseignant, doit consacrer du temps aux élèves qui peuvent présenter des problèmes. De préférence de manière individuelle.

Par ailleurs, les valeurs doivent être transmises. Puis, le développement des compétences émotionnelles et sociales des enfants doit être encouragé. Les activités de groupe sont un excellent outil pour y parvenir.

D’autre part, un moyen efficace d’éviter l’apparition des conflits en classe est que chaque professeur établisse avec ses élèves certaines règles de base de cohabitation. Cela aide aussi à planifier des activités qui développent et nourrissent le dialogue et le vivre-ensemble dans la classe.

Encourager la communication

Les relations humaines dans une classe sont clairement marquées par la communication. Aussi bien verbale que non verbale. 

Il est indispensable d’inclure dans les devoirs habituels des activités qui ont trait au développement des compétences communicatives entre les élèves ainsi qu’au sein du lien élève-enseignant.

Sur ce point, il est fondamental que le maître travaille également sur ses habiletés en communication. En effet, le climat qui se développe dans la classe en dépendra.

Bien qu’il soit souvent impossible d’éviter les conflits, la communication peut être un outil clé pour trouver une solution au problème.

Un dialogue franc et une écoute active de chaque partie sont des moyens d’agir. Ils doivent être respectés et transmis pour résoudre des situations conflictuelles.

« A l’école, les valeurs doivent être transmises. Le développement des compétences émotionnelles et sociales des élèves doit être encouragé »

Analyse de la nature, de la gravité et de la persistance des conflits en classe

Les conflits qui ont lieu en classe peuvent être d’origine sociale, culturelle, scolaire ou relationnelle. De plus, ils peuvent avoir divers degrés de gravité. Afin de pouvoir les résoudre, il faut en premier lieu identifier l’origine du conflit, les participants et les intérêts en jeu.

Les conflits en classe peuvent être de multiples origines, sociales, scolaires, culturelles, identitaires, etc.

Toujours avoir recours à la médiation comme outil principal

Souvent, les personnes qui participent au conflit ne parviennent pas à le résoudre par elles-mêmes. C’est à ce moment que l’outil de médiation entre en jeu. Il est extrêmement utile dans les conflits entre élèves car l’enseignant peut agir comme médiateur.

Lorsqu’il y a des problèmes entre enfants et entre adultes dans la classe, le parent, l’enseignant ou tout autre adulte a le devoir d’aider les diverses parties à trouver une entente compatible à tout le monde.

La médiation est une technique largement utilisée et très efficace pour la gestion des conflits en classe. Cette technique se base principalement sur la communication, l’égalité et l’autonomie

De plus, comme elle est pratiquée par les mêmes protagonistes, elle rend les résultats plus justes et équitables.

Finalement, les institutions éducatives et ceux qui y travaillent doivent constamment favoriser la communication des élèves entre eux et envers les autorités.

La classe est un espace de vivre-ensemble dans lequel un conflit peut surgir à tout moment. Il est important de savoir comment le gérer afin qu’il n’affecte pas le groupe et le processus d’apprentissage.