7 clés pour avoir une maternité heureuse

· 25 mars 2018
La maternité est une expérience comparable à peu de choses dans la vie. Bien qu'elle ne soit pas exempte de complications et même de tristesse, il est possible de la vivre pleinement et avec beaucoup de joie.

Rien n’est comparable à une maternité heureuse. C’est l’une des expériences les plus accablantes de la vie. Elle implique des changements écrasants, mais aussi de merveilleuses découvertes. Par conséquent, aucun effort ne devrait être épargné pour s’assurer que tout se passe bien.

La manière dont la maternité est vécue dépend de l’attitude adoptée. Ce qui est clair, c’est qu’une expérience pleine d’émotions arrive. Il est donc important d’être prête à la vivre avec enthousiasme et non avec angoisse.

Les clés pour avoir une maternité heureuse

Bien qu’il n’y ait pas de manuel pour une maternité heureuse, il y a quelques conseils qui peuvent être adoptés. Ceux-ci aident à mieux faire face à ce moment magique, mais aussi accablant, de votre vie. Nous vous présentons certains d’entre eux.

La confiance

Il est important de cultiver une attitude de confiance. La mère doit croire en elle-même et en son instinct, mais aussi dans la vie. Il faut s’attendre au meilleur et vous convaincre que tout ira bien. Vous devriez savoir que, si une difficulté survient, vous trouverez un moyen de la résoudre.

Quand on vit une maternité heuresue, c'est mieux pour tout le monde.

Le contraire de la confiance, c’est l’angoisse. C’est-à-dire, supposer que quelque chose de mauvais arrivera toujours. Si l’on laisse l’insécurité grandir, tout commence à s’enliser. Il est préférable de travailler pour développer une attitude positive et ainsi avoir une maternité heureuse.

Apprendre à demander de l’aide

Certaines femmes ne veulent pas être mamans, mais « super mamans« . Toujours avoir tout sous contrôle et rendre tout parfait. Quand elles échouent, elles se sentent coupables. Elles pensent qu’une bonne mère ne faiblit jamais.

Aucune mère ne peut toujours s’occuper de tout. Au contraire, vous devez souvent demander de l’aide. Cela ne signifie pas, par contre, qu’elle n’est pas capable de le faire seule. Cela implique simplement qu’elle est un être humain et non une machine infaillible.

Faites des pauses intelligentes

Ce point complète le précédent. Si une mère devient surmenée, elle ne pourra pas avoir une maternité heureuse. Au contraire, petit à petit, elle se sentira de plus en plus dépassée. Cela ruine sa santé physique et mentale.

C’est pourquoi il est nécessaire de prendre des pauses relativement fréquentes et de prendre quelques heures pour soi, c’est-à-dire pour le plaisir personnel. Par exemple, aller à un endroit qui la détend ou juste se reposer de la routine en faisant une petite sieste.

Ne pas idéaliser la maternité

Une mère n’est pas quelqu’un qui sait tout, et ne peut pas non plus éviter tout mal à son enfant. C’est encore moins quelqu’un qui est sûr de ses décisions et ses comportements à cent pour cent.

Les enfants voient leur mère comme une personne omnipotente. Cela fait partie de leur développement qu’ils la perçoivent de cette façon. Cependant, c’est loin d’être la réalité, car toutes les mères sont des personnes et la maternité est un travail quotidien pénible. Une excellente mère va faire des milliers d’erreurs, mais la maternité est pleine de magie.

Cherche du soutien

Vivre une maternité heureuse nécessite beaucoup de soutien. Il est fourni en partie par le compagnon et, parfois, par la famille. Cependant, il y a un support beaucoup plus efficace : les paires. D’autres femmes qui vivent la même expérience peuvent fournir une aide inestimable.

Construire un petit réseau de soutien avec d’autres mères est une excellente idée. Cela aide à faire de la catharsis, à résoudre les doutes et à renforcer les solidarités. Personne ne comprend une mère plus qu’une autre. Si vous pouvez compter sur des amies, vous avez plus de chances d’avoir une maternité heureuse.

Assimiler la séparation

La tâche de séparation entre une mère et un enfant commence dès le moment de l’accouchement. Dès lors, le bébé commence sa propre aventure dans le monde. C’est précisément ce qui fait la croissance et l’évolution.

Une mère est toujours quelqu'un de spécial.

C’est l’un des aspects les plus difficiles pour la plupart des mères. Il n’est pas facile d’apprendre à prendre la bonne distance. Il faut du bon sens, mais surtout, beaucoup d’amour pour l’apprendre. Il est impossible de vivre une maternité heureuse sans être consciente des attachements et des détachements.

Forger une opinion indépendante

A partir du moment où une mère commence sa grossesse, elle commence à écouter les conseils des autres. Parfois il y a aussi des questions et des critiques. En d’autres occasions, de la flatterie et des expressions d’admiration.

Vous ne pouvez pas avoir une maternité heureuse si vous dépendez beaucoup de l’opinion des autres. Il est donc important de renforcer vos propres critères. Laissez-vous guider par votre propre instinct et soyez sûrs que vous faites toujours de votre mieux. Aussi, bien sûr, faites la sourde oreille face aux opinions négatives et non constructives.