Non, la maternité ne vous enlève pas vos amis

11 décembre 2017

Quand nous devenons mères, beaucoup de choses changent. C’est une belle période, mais elle peut aussi être triste, car on voit souvent qu’il y a des gens qui ne sont pas à la hauteur. On pensait que certaines personnes allaient nous accompagner dans cette étape de notre vie, mais celles-ci choisissent finalement de s’éloigner de nous. Parfois, nous pensons que c’est à cause de notre nouvelle situation, mais ce n’est pas toujours le cas. La maternité ne vous enlève pas vos amis : elle fait en sorte que vous gardiez ceux qui valent la peine.

Nous devons également garder à l’esprit que nous devons faire notre part. Dans la plupart des cas, ce n’est pas uniquement la faute de l’une des personnes impliquées. Peut-être que dans notre nouveau rôle de mères, nous avons négligé des gens qui nous ont toujours soutenu.

Peut-être que c’est nous qui nous sommes éloignées, ou qui avons causé un malentendu. Ou peut-être, simplement, que ceux que nous avons considéré comme des amis ne le sont pas vraiment.

Que puis-je faire pour récupérer mes amis ?

Si vous pensez que vous êtes la cause de l’éloignement, ne vous en faites pas. L’important, c’est d’être consciente de vos erreurs et d’essayer de les réparer. Pour ce faire, essayez de reprendre contact avec vos amis et invitez-les à faire partie de la vie de votre enfant.

Demander pardon

C’est une manière sensée d’assumer votre responsabilité. Si vous pensez que vous avez heurté les sentiments de quelqu’un, présentez vos excuses. Acceptez que vous n’avez peut-être pas bien fait et montrez-leur que vous êtes toujours la même. Quand l’amitié est vraie, l’autre personne sait pardonner.

Montrer leur de l’intérêt

Montrez que vous n’êtes pas une personne égocentrique et demandez-leur comment ils vont. Vous n’êtes pas la seule personne à avoir des problèmes dans le monde. Essayez de les soutenir et de les écouter, et montrez-leur que vous êtes intéressée. Personne n’aime les gens qui ne se soucient que d’eux-mêmes.

Une famille des enfants et des femmes

Ne pas toujours parler de la même chose

La vie ne se réduit pas à parler de couches et de biberons. C’est bon de leur parler de votre bébé, mais ne monopolisez pas toujours la conversation. Si vous vous consacrez à toujours parler de vous et de l’enfant, ils finiront par se lasser. La maternité ne signifie pas mettre de côté vos autres intérêts vitaux.

Essayer de les impliquer dans la vie de votre enfant

Invitez-les à participer à la vie de l’enfant. Souvent, les amis sont la famille que l’on choisit, car la famille biologique ne peut ou ne veut pas être présente. Certains enfants ont pour parrains ou marraines les meilleurs amis de leurs parents, et ils les aiment comme s’ils étaient leurs propres oncles et tantes. De plus, qui de mieux pour prendre soin de votre enfant si quelque chose vous arrive que quelqu’un en qui vous avez confiance à cent pour cent ?

Rester connectée

De nos jours, grâce à Internet et aux réseaux sociaux, il est très difficile de perdre contact. Continuez à parler avec vos amis quand vous le pouvez, racontez-leur votre progrès et soyez témoins du leur. Vous n’avez pas besoin d’être connectée toute la journée, mais assez pour vous informer des dernières nouvelles. Peu importe qu’ils soient près ou loin de vous, vous pourrez toujours compter sur eux.

La seule façon d’avoir un ami, c’est d’en être un
-Ralph Waldo Emerson-

Quand la maternité ne vous change pas, mais change les autres

Femme dans la nature pensive

Si ce sont les autres qui s’éloignent et vous savez que votre comportement a été correct, réjouissez-vous. La vie vous a enlevé des gens très toxiques, qui ne vous fréquentaient que par intérêt. Vous avez le droit de vous sentir déçue et triste, mais n’y faites pas trop attention. Il faut savoir reconnaître les personnes qui ne nous conviennent pas et nous en éloigner autant que possible.

Certains traits des personnes toxiques

  • Elles ne se soucient ni de vous, ni du bébé. Elles ne posent jamais de questions sur votre santé et n’offrent pas de vous aider.
  • Elles sont hypocrites. Parfois, elles font semblant de s’inquiéter, mais quand vous en avez besoin, elles ne sont jamais là.
  • Elles vous mentent.
  • Chaque fois que vous les invitez à un événement lié à votre enfant, elles trouvent des excuses pour ne pas venir.
  • Elles ne répondent au téléphone ou ne lisent vos messages que lorsque cela leur convient.
  • Elles vous font vous sentir seule et isolée.
  • Elles vous critiquent tout le temps. Elles ne comprennent pas que vos priorités ne sont plus les mêmes.

Si vous connaissez quelqu’un de proche de vous qui se comporte ainsi, éloignez-vous-en. Cette personne n’est pas digne de confiance, et ne mérite pas de faire partie de votre vie. Profitez de cette nouvelle étape, dans laquelle vous avez l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes, parmi elles beaucoup de gens qui sont dans la même situation que vous.

Les écoles, les parcs et les crèches sont un bon endroit pour rencontrer d’autres mères, en plus de pouvoir suivre de la vie de votre enfant. Vous pouvez également rejoindre des associations, des cours et des groupes de gens qui partagent vos centres d’intérêt.

A découvrir aussi