Le chlore de la piscine peut-il causer des allergies ?

· 26 septembre 2018
Peut-être que vous ne le saviez pas mais le chlore de la piscine peut provoquer des allergies respiratoires et dermatologiques. La prévention est le premier pas que nous pouvons faire, tout en profitant d'une bonne baignade en plein été.

Pendant l’été et les vacances, nous sommes à la recherche d’options pour nous rafraîchir et passer des moments inoubliables en famille. Cependant, les maladies peuvent parfois nous jouer de mauvais tours. Dans cet article, nous évoquerons l’impact du chlore de la piscine sur les allergies et comment les prévenir et les traiter.

Le chlore de la piscine peut causer des allergies respiratoires

Pour de nombreuses personnes, l’odeur du chlore est liée aux jours heureux de piscine, au plaisir en famille ou aux classes de natation amusantes. Toutefois, pour d’autres cela est synonyme de problèmes respiratoires et d’allergies.

S’il est bien vrai que cet élément est utilisé pour que l’eau reste en bon état et éloigne les bactéries, il est vrai également qu’il s’agit d’un produit très fort et dangereux pour la santé.

Le chlore de la piscine peut provoquer des allergies aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Dans le cas des enfants, le fait d’être très jeune peut accroître le risque de souffrir de maladies respiratoires à vie, comme l’asthme.

Peu importe si la piscine est couverte ou découverte, les conséquences sont similaires. La possibilité de souffrir de ce type de problèmes au niveau pulmonaire dépendra du temps que l’enfant passe dans l’eau, de la fréquence à laquelle il va dans la piscine ou de la quantité d’eau chlorée qu’il a ingéré.

Plus les jeunes sont petits, plus ils sont vulnérables à développer des réactions allergiques à ce produit. L’un des premiers symptômes est l’irritation des narines et des yeux ; ils peuvent aussi tousser, vomir et rencontrer des difficultés pour respirer – sensation de souffle court.

Le chlore de la piscine peut provoquer des allergies respiratoires et cutanées.

Le chlore de la piscine peut causer des allergies sur la peau

Quand il fait chaud, la seule chose à laquelle nous pensons c’est se rafraîchir. Et si nous avons la chance d’avoir une piscine à la maison ou chez un ami, nous sommes les êtres les plus heureux du monde.

Cependant, l’immersion dans l’eau chlorée peut comporter des conséquences pour notre peau. Cela est dû au fait que le produit utilisé pour nettoyer la piscine et la faire durer le plus longtemps possible provoque également une sécheresse et des réactions allergiques.

Les zones les plus touchées sont les muqueuses, autrement dit, les yeux, le nez et même les organes génitaux. La fameuse « vision rouge », résultat de longues heures passées dans la piscine, est un signe clair que le chlore affecte notre derme.

Le chlore augmente la sécheresse cutanée, surtout si nous nous baignons tous les jours. Il est nécessaire de veiller à ce que la peau soit protégée des agents extérieurs avec une sorte de « couche », laquelle peut être réduite, altérée ou éliminée à causes des produits chimiques extrêmement agressifs. Ceci est particulièrement vrai pour les peaux sensibles et claires.

Et ce n’est pas tout, cela a également une répercussion négative sur les cheveux – surtout s’ils sont clairs – et les ongles. A qui la faute ?

Le chlore serait notre première réponse, mais nous devons aller un peu plus loin. En réalité, seuls certains de ses composants sont nocifs pour notre santé: le sulfate de cuivre, le fer et les métaux.

« Dans le cas des enfants, le fait d’être très jeune peut accroître le risque de souffrir de maladies respiratoires à vie, comme l’asthme »

Comment éviter les réactions allergiques dues au chlore ?

Puisque le chlore est utilisé pour désinfecter la piscine, éviter l’exposition à certaines bactéries – telle que l’escherichia coli – et garder l’eau plus longtemps dans de bonnes conditions, nous devons changer quelques habitudes si nous voulons diminuer les allergies ou les réactions qu’il produit :

  • Ne pas rester dans la piscine plus d’une heure d’affilée.
  • Utiliser des lunettes de protection, des bouchons pour les oreilles ou le nez et un bonnet pour les cheveux.
  • Se doucher comme il faut en sortant de l’eau et laver complètement le maillot de bain.
Limiter l'exposition au chlore de la piscine réduit les risques de développer des réactions allergies.

  • Ne pas avaler de l’eau.
  • Essayer d’aller à la plage ou à la rivière pendant les vacances -au lieu de toujours choisir la piscine-.
  • Choisir des piscines publiques peu fréquentées ou en période de faible fréquentation.
  • Se renseigner sur le nettoyage et l’entretien de l’eau.
  • Pour la piscine à la maison, utiliser des formules de chlore plus douces.

Il est vrai que le chlore de la piscine peut provoquer des allergies chez certaines personnes, mais si nous utilisons correctement ce produit, nous profiterons d’un été sans conséquences négatives pour notre santé.