L’autisme chez les enfants : tout ce que vous devez savoir

· 8 septembre 2018
L'autisme est un trouble de l'enfance qui touche davantage les garçons que les filles. Les compétences des enfants autistes peuvent être faibles ou élevées, tout dépend de leur QI et de leur capacité à communiquer. En effet, certains enfants atteints de ce trouble peuvent apprendre à communiquer relativement bien, alors que d'autres peuvent être plus fermés et introvertis.

Il existe de nombreuses théories sur l’origine de l’autisme et, bien qu’aucune cause spécifique n’est encore connue, il a été prouvé que l’autisme est présent dès la naissance, autrement dit, il ne se développe ou ne s’acquiert pas avec le temps. Parlons un peu des causes de ce trouble.

Les causes de l’autisme

Comme nous l’avons dit auparavant, l’autisme ne se développe pas, il naît avec l’enfant. Selon certaines théories, l’autisme chez les enfants peut parfois être lié aux attitudes et aux actions des parents, mais ce n’est pas le cas. Qu’est-ce qui peut donc être la cause de l’autisme chez les enfants ?

  • Des anomalies et déficiences cognitives. Il peut exister une certaine base neurologique dans le développement de ce trouble, mais cela n’a pas encore été démontré.
  • Des processus biochimiques basiques. Un excès de sécrétion de sérotonine a été trouvé dans les plaquettes des enfants autistes.

A l’échelle mondiale, un enfant sur 6000 peut développer l’autisme. Par conséquent, les investigateurs continuent de travailler dans la recherche des causes précises qui le provoquent.

L'autisme touche environ un enfant sur 6000 dans le monde.

Comment se comportent les enfants autistes ?

Les enfants autistes possèdent de grandes difficultés à communiquer et à socialiser avec les autres. Il existe de nombreux symptômes qui peuvent nous aider à déterminer si un enfant présente ce trouble. Nous devons être conscient que cette maladie peut toucher n’importe quel enfant, quelle que soit sa culture ou son appartenance, même si rappelons-nous, l’autisme est plus courant chez les garçons que chez les filles.

  1. Il se peut que l’enfant ne nous regarde pas directement dans les yeux.
  2. Chez le nourrisson, on peut noter un babillement tardifdes difficultés avec l’entourage ainsi qu’un langage gestuel.
  3. Lorsqu’il interagit pour la première fois avec les autres, on remarque tout d’abord qu’il ne suit pas sa mère dans ses tentatives de communication et qu’il a tendance à se distraire avec quelconque objet.
  4. Quand il commence l’école, cela peut nous sembler étrange car il ne communique pas avec les autres et n’engage aucun type de conversation. De plus, il peut lui être difficile de s’identifier ou de reconnaître les autres. Il n’est pas non plus capable de socialiser ni d’interagir de quelque façon que ce soit.
  5. Parfois, il peut présenter des comportements agressifs, même envers lui-même.
  6. Il peut réaliser des activités de courte durée de manière répétitive, comme tourner en rond ou faire des mouvements rythmiques avec son corps.
  7. Il peut reproduire et répéter les annonces publicitaires qu’il voit à la télévision ou avoir d’étranges habitudes au moment de dormir.
  8. A l’adolescence, les experts affirment qu’un tiers des autistes a tendance à souffrir d’attaques épileptiques, ce qui fait penser que la cause est d’origine nerveuse.

Que faire si je pense que mon enfant est atteint d’autisme ?

Si vous pensez que votre enfant souffre d’autisme, levez le voile sur le doute et consultez immédiatement votre pédiatre afin qu’il donne une réponse à votre énigme ; plus tôt vous aurez le diagnostic, plus tôt vous pourrez commencer à agir. Le diagnostic sera établi en fonction du degré de communication de l’enfant avec ses parents et les autres personnes, ainsi que l’observation de son comportement dans diverses activités et situations.

Il est vrai que certains enfants autistes ne peuvent pas aller à l’école avec des enfants de leur âge, car tout dépend du niveau du trouble. Cependant, bon nombre peuvent avoir l’opportunité d’apprendre et de grandir avec eux.

Grâce aux différents traitements et thérapies, l'autisme peut être soigné dans l'enfance et amélioré considérablement la vie de l'enfant.

Traitement de l’autisme durant l’enfance

Une intervention précoce accompagnée d’un traitement adapté améliore le pronostic des enfants atteints d’autisme. Actuellement, il existe divers programmes éducatifs et comportementaux pour soigner les enfants autistes et améliorer leur capacité à établir des relations et agir. En voici quelques-uns :

  • La thérapie comportementale : On réalise des exercices de comportement par le biais de la psychologie comportementale. Les actions désirées sont stimulées et celles non souhaitées sont limitées. Pour effectuer ce type de thérapie, les parents et les éducateurs de l’enfant doivent faire partie de l’exercice.
  • Un programme d’éducation spéciale : Il favorise le développement du langage communicatif et l’interaction avec les autres personnes. Les écoles doivent avoir le matériel approprié et disposer de personnel qualifié afin d’aider l’enfant à améliorer la gestion du langage et la communication avec les autres.
  • La pharmacothérapie : Au cas où l’enfant ne répond à aucun type de traitement, son médecin de famille pourra lui prescrire un médicament.

Bien qu’il n’existe aucun remède contre l’autisme, la plupart des enfants s’améliorent avec le traitement. Il y a même des enfants qui ont les compétences pour réaliser de nombreuses activités et se développer.

Les traitements et le soutien familial seront indispensables pour aider l’enfant à améliorer sa qualité de vie. Cela pourra également lui permettre de s’adapter plus facilement à la société, de trouver du travail et de s’épanouir pleinement.