Apprendre à perdre à son enfant, c’est lui donner une chance de grandir

· 26 août 2018
Apprendre à perdre est un enseignement fondamental. C'est pour cela que le laisser gagner à chaque fois n'est pas une bonne idée. De fait, même si vous considérez que c'est le mieux, vous vous trompez certainement. S'il gagne toujours, cette habitude pourrait lui couter cher à l'avenir. De plus, si vous laissez toujours votre enfant gagner, vous lui enlèveriez l'opportunité de grandir.

Apprendre à perdre donne une chance à l’enfant de grandir

Il est naturel que les parents aient une certaine tendance à faciliter les choses pour leurs enfants. De fait, ce n’est pas toujours une mauvaise chose lorsque nous savons déjà ce qu’il se passera. Ce n’est pas mauvais lorsque cette protection ne se transforme pas en surprotection nocive pour l’enfant. Tout lui faciliter peut également provoquer des conséquences négatives sur la construction de son identité.

Nous sommes tous à un moment ou un autre tombé dans ce travers. Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas la meilleure solution. A de nombreuses reprises, lorsque nous commençons un jeu avec les enfants nous faisons semblant de perdre pour qu’ils ne soient pas tristes ou ne s’énervent pas. Cela étant dit, de cette manière ils se privent d’opportunités excellentes pour grandir.

Quand ils gagnent, les enfants -comme chacun d’entre nous- ressentent une agréable sensation de prise de pouvoir. Cependant, ce n’est pas toujours le plus adéquat. En effet, nous leur enlevons au final la possibilité de développer des stratégies psychologiques nécessaire pour faire face à la défaite et à l’échec dans la vie réelle. Nous les privons de l’expérience de la contrariété que provoque le fait de perdre à un jeu. Sentiment qui n’est pas si grave.

Apprendre à perdre

Une victoire non méritée provoque des effets négatifs

Selon une étude réalisée par l’Université de Virginie sur des enfants de 4 et 5 ans, on est arrivés à la conclusion que les enfants à qui ont a offert une victoire non méritée finissent par avoir une perception disproportionnée de leurs capacités. Ces capacités ne s’ajustent pas à la réalité, ce qui pourrait provoquer plus tard des conséquences défavorables sur le plan psychologique.

Il semblerait que si les enfants considèrent qu’ils ont du succès dans une tâche alors que ce n’est pas le cas, ils ne sont pas conscients de l’information qui pourrait leur servir à améliorer leurs compétences. Ainsi, ils ne peuvent pas apprendre sur ce qui les entoure. Ils considèrent que l’information n’est pas aussi important car quelqu’un s’est chargé de leur faciliter le chemin. S’ils voient qu’il y a toujours quelqu’un qui se charge de résoudre les problèmes ils ne chercheront pas à trouver des solutions eux-mêmes et apprendre de tout cela.

L’intérêt de la défaite

Les raisons pour lesquelles il est important d’apprendre à perdre aux enfants sont multiples :

  • D’un côté, cela leur sert à protéger leur estime personnelle et à la renforcer. Si l’enfant apprend à perdre, il ne verra pas cette défaite comme quelque chose de personnel ou comme un manque de capacités. Il considèrera simplement que c’est quelque chose de normal et qu’on ne peut pas toujours gagner. Faute d’affecter son estime personnelle cela finira même pas la renforcer.
  • Laisser perdre un enfant, bien que vous ayez du mal à le croire, l’obligera à améliorer ses compétences sociales. Cela lui permettra de pouvoir participer et jouer avec fair-play. S’il perd, ce ne sera pas une raison suffisante pour s’énerver.
  • De plus, cela aidera également l’enfant à se concentrer sur l’activité qu’il réalise plus que sur le résultat en lui-même. Il saura que perdre n’est pas aussi important c’est pour cela qu’il profitera du processus.
  • Il est fondamental qu’il comprenne à chaque instant la valeur de l’effort pour qu’il voit que le succès en découle et ne vient pas d’un coup de chance.

L’importance du développement de la tolérance face à la frustration

Tout ceci servira au petit à développer de la tolérance à la frustration plus grand. Votre enfant sera capable de ne pas se sentir frustré s’il parvient à voir les obstacles comme des défis, ce qui lui permettra de mieux faire face à l’adversité sans s’effondrer et sortir grandi de tout cela.

Apprendre à perdre

Les enfants qui se font à l’idée que perdre est une option, sont également capables d’apprendre à coopérer et à aider l’autre. Ils savent que gagner n’a pas autant d’importance que cela. Ainsi, ils ne seront pas aussi compétitifs et égoïstes, en évitant des problèmes possibles à l’avenir.

De cette manière, apprendre à perdre donnera à votre enfant une image de lui-même plus réaliste. Cette image lui permettra d’affronter les futurs défis d’une manière adaptée. En étant conscient de ses capacités, ses habilités, son potentiel et ses limites.

Il est recommandé, qu’à partir de 4 ans, ce soient les parents eux-mêmes qui abordent sans cachotteries différents concepts tels que la victoire, la défaite d’une manière ouverte. Lorsque votre enfant est plus petit, les fables et les contes peuvent vous aider à introduire des notions plus petites.

Vous pourrez réussir à ce qu’une défaite se convertisse en une victoire pour votre enfant d’une manière beaucoup plus simple que ce que vous imaginez. Pour cela, vous devrez simplement vous devrez simplement valider ses sentiments en vous concentrant sur le côté positif. Par exemple, dites-lui que bien que vous ayez perdu, il ne doit pas se sentir triste parce qu’il a apprécié le fait de jouer.

Apprendre à perdre à votre enfant  n’est pas quelque chose de négatif, mais plutôt une occasion d’apprendre et de pouvoir recommencer, vous lui donnerez une leçon qui lui servira toute sa vie. Par dessus tout, vous lui offrirez des opportunités pour qu’il puisse grandir.