L’orientation vocationnelle pour les enfants

8 octobre 2019
Les enfants, bien que jeunes, ont déjà leurs centres d'intérêt, et il est très important de prêter attention à cela. Dans cet article, nous vous expliquons comment l'orientation vocationnelle peut aider les enfants à exprimer leurs goûts et leurs capacités, et les adultes, les parents ainsi que les éducateurs à respecter et favoriser le développement de leurs orientations vocationnelles.

L’orientation vocationnelle a pour but d’aider les enfants à s’exprimer librement sur les activités et expériences qui leur plaisent le plus. Et qui les rendent heureux. Autrement dit, l’orientation, c’est un processus qui identifie les indicateurs vocationnels en fonction des choix que font les enfants. Mais aussi des jeux auxquels ils jouent et des manières qu’ils ont de se lier aux autres.

Or, pour comprendre ce qu’est l’orientation vocationnelle pour les enfants, nous devons préalablement savoir en quoi consiste le concept d’orientation vocationnelle.

Qu’est-ce que l’orientation vocationnelle ?

Que ce soit du fait de demandes familiales, de préjudices culturels ou d’une simple ignorance, beaucoup d’entre nous nous sommes aventurés à choisir notre chemin professionnel selon nos véritables goûts. C’est pour cela que nous avons fini par faire des études dans une certaine voie ou par exercer une profession qui n’a rien à voir avec ce que l’on aurait vraiment aimé faire.

Précisément, l’orientation vocationnelle est un processus au travers duquel on peut aider une personne à définir son choix professionnel. Autrement dit, elle permet d’explorer et d’identifier les croyances, les perceptions, les émotions, les pensées et les activités que manifestent les jeunes.

L’orientation professionnelle fait office de conseillère sur les parcours universitaires et les professions afin de renseigner un maximum sur le marché du travail et les compétences nécessaires. Elle aide, de plus, à souligner les intérêts propres ainsi que la correspondance entre les habiletés mises en évidence et les habiletés requises pour un champ professionnel en particulier.

Un enfant qui découvre l'électricité

L’importance du jeu dans l’orientation vocationnelle des enfants

Lorsqu’il s’agit d’enfants, l’orientation vocationnelle ne vise pas à déterminer ou à conditionner quel sera le futur professionnel des enfants, mais à constituer un outil pour pouvoir les aider à exprimer leurs motivations. En effet, l’orientation favorise les possibilités et les options d’activités et de jeux pour que les enfants puissent montrer leurs préférences.

Selon le concept de l’orientation vocationnelle, le jeu des enfants et l’observation que l’on en fait sont les principaux outils pour pouvoir découvrir quels sont leurs centre d’intérêt. En conséquence, le choix du type de jeux, les caractéristiques de ces jeux, la manière dont les enfants les utilisent et jouent constituent d’importants indicateurs qui contribuent à l’orientation vocationnelle dès le plus jeune âge.

Il y a des enfants qui optent pour des jeux plus physiques et liés aux sports, et d’autres qui préfèrent les jeux de société et de logique. Des enfants qui rangent, classent et gardent les jouets et les objets et d’autres qui les cassent et les examinent. De plus, il y a des enfants qui préfèrent des jeux tels que les jeux de construction avec des pièces, des blocs ou de la pâte à modeler, et d’autres qui optent pour les jeux symboliques et imitent des situations de la vie quotidienne.

En fonction des jeux que les enfants choisissent, on peut distinguer leurs goûts et leurs habiletés. Et on peut, de plus, observer comment ils se lient aux autres. De même, certains enfants préfèrent jouer seuls et d’autres accompagnés. Et pour beaucoup, il est plus amusant d’inventer des jeux ou de jouer avec des objets simples et quotidiens. C’est pourquoi un chiffon, un carton, une boîte ou un cube sont les jouets préférés des enfants, au détriment d’autres ,plus sophistiqués.

Les coins d’activité en tant qu’outil de l’orientation vocationnelle chez les enfants

Il s’agit d’espaces organisés dans la salle de classe où les enfants, en petits groupes, s’adonnent simultanément à diverses activités d’apprentissage. Autrement dit, il s’agit d’une méthodologie basée sur la liberté de choix, sur la découverte et sur l’étude.

Selon les âges des enfants dans la classe, on peut trouver différents coins avec des objectifs éducatifs spécifiques et des jeux ainsi que des activités en particulier, avec leurs matériaux, leurs objets et leurs jouets respectifs.

Il est important que dans la salle de classe, on planifie, on organise et on développe, de manière contrôlée, des coins d’activités. Ces coins permettent d’augmenter les possibilités d’expression cognitive, motrice, sensitive et expressive que peuvent expérimenter les enfants. Ainsi, augmentent également les possibilités de découvrir quelles sont leurs préférences et leurs habiletés en tant qu’indicateurs d’orientation vocationnelle.

L'orientation vocationnelle aide les enfants à exprimer leurs préférences

Dans une classe, on peut développer des coins de :

  • Construction (blocs, tetris)
  • Jeux symboliques (cuisine, maman et papa, garage, salon de coiffure, cabinet médical, caserne de pompiers, déguisements, etc)
  • Activités plastiques (pâte à modeler, aquarelle, gouache, crayons, etc)
  • Activités musicales et danse (instruments réels et objets pour les simuler)
  • Lecture-écriture et contes
  • Jeux de société et de logique, informatique
  • Développement moteur (jeux qui impliquent le mouvement du corps)
  • Nature (activités avec des éléments propres à la nature et à l’environnement, eau, terre, potager, animaux, etc)
  • Inventions (pour l’activité libre et spontanée afin que les enfants grandissent et inventent des jeux et des objets. On peut mettre à leur disposition des matériaux utilisés et à recycler, comme de vieux vêtements, des cartons, du plastique, des roues ou des pneus)

Considérations finales

Dès la première phase de l’enfance, il est important de découvrir et de connaître les choix des enfants. Cela permet de leur offrir la possibilité d’expression de leurs orientations et de leurs options vocationnelles.

L’orientation vocationnelle pour les enfants n’a pas pour but de trouver une correspondance exacte entre une passion et une profession. Autrement dit, certes, cela peut bien sûr arriver. Mais il ne s’agit pas d’affirmer qu’un enfant sera infirmier car il aime soigner ses poupées. Ou qu’une petite fille sera footballeuse car elle aime ce sport. Il s’agit plutôt de laisser les enfants extérioriser leurs préférences et leurs émotions.

L’orientation vocationnelle pour les enfants a pour objectif de permettre à ces derniers d’exprimer leurs goûts et de s’amuser. Et aux adultes de pouvoir connaître les habiletés des enfants afin de les potentialiser et de travailler sur elles. Cela contribue, ainsi, au développement global des enfants et à la libre construction de leur personnalité.