Comment développer la motricité fine des enfants ?

· 11 octobre 2018
La motricité fine est celle qui nécessite la mobilisation de petits muscles des mains et des avant-bras. Ceci pour effectuer des activités nécessitant une plus grande précision et une plus grande dextérité. Ces compétences se développement progressivement au fil des années si l'enfant est suffisamment stimulé.

La stimulation du développement de la motricité fine dès le plus jeune âge permettra à l’enfant (par exemple) de tenir un pinceau avec précision et de peindre.

En grandissant dans des circonstances normales, les bébés développent leur motricité fine. Comment font-ils cela ? En explorant le monde à travers le toucher, en tenant et en jetant des objets etc. Au début, les bébés commenceront à saisir tout ce qu’ils auront autour d’eux. Ceci dans le but de  faire l’expérience de la texture des différents objets à leur portée, par simple curiosité.

Plus tard, ils vont jouer avec des objets, les jeter, les rassembler et, en général, jouer avec eux. Croyez-le ou non, à mesure ce que cela se produira, le bébé exercera progressivement les muscles de ses mains et de ses avant-bras. Il obtiendra ainsi plus de puissance dans la saisit d’un objet. Il obtiendra aussi plus de contrôle sur sa propre force lorsqu’il saisit ou qu’il jette un objet.

Quelques activités pour développer la motricité fine

  • Dessiner
  • Ecrire
  • Découper et coller
  • Broder avec de la laine
  • Utiliser un poinçon
  • S’entrainer à l’origami (l’art du pliage)
  • Jouer avec de la pâte à modeler
  • Quelques autres activités similaires
motricité fine

Pourquoi ces activités sont-elles aussi importantes ?

L’un des premiers signes du développement de la motricité fine chez le bébé est sa capacité à saisir, tenir et déplacer des objets.

Avec une stimulation adéquate, au fil du temps, le bébé pourra apprendre à tenir un stylo et griffonner sur un morceau de papier et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il soit assez mature pour utiliser des crayons de couleur et découpe avec des ciseaux (à la pointe émoussée).

Chaque fois que les enfants utilisent leurs mains pour effectuer des tâches, la coordination entre leurs mains et leur vue se perfectionne.

Cela est particulièrement vrai pour apprendre à dessiner, colorier, lire et écrire. En effet, ce sont des activités qu’ils feront tout au long de leur vie et vous pouvez leur permettre de les développer dans d’autres domaines, comme le milieu scolaire.

En plus d’être en mesure de jouer librement et de griffonner sur une feuille de papier à un âge précoce, l’exploration libre du monde autour d’eux et en particulier d’objets, aide les enfants à atteindre un bon niveau de développement et à construire une saine estime d’eux-même.

Les signes du développement de la motricité fine

A la naissance, les bébés ont peu ou pas de contrôle sur leurs membres et sur la force qu’ils exercent. Cependant, à partir de la 8ème semaine, les bébés commencent à étirer légèrement leurs bras. Ils commencent à les bouger et à les agiter. Cela fait partie de leur développement naturel, particulièrement celui du toucher.

A partir du 5ème mois, un bébé peut tenir fermement un objet. Peu à peu, ils atteignent le stade où ils peuvent utiliser leur main entièrement et/ou le pouce pour saisir un objet. Ils expérimentent alors le fait de faire tomber un objet, de le secouer ou de le frapper.

Lorsqu’ils atteignent l’âge d’aller à l’école, ils apprennent à mieux utiliser les crayons, à couper avec des ciseaux et à boutonner leurs vêtements eux-mêmes. Tout cela contribue également au développement de la motricité fine.

Dès l’âge de 12 mois, les enfants ont déjà un plus grand contrôle de leurs mains, ce qui les rend plus agiles. De cette manière, ils peuvent s’amuser avec des jouets différents (animaux en peluche, Legos etc) tourner les pages d’un livre d’histoire et de prendre un crayon avec le contrôle nécessaire pour dessiner ou colorier des gribouillis.

La motricité fine permet aux enfants d’écrire et de faire d’autres activités nécessaires pour le reste de le vie.

motricité fine

Des activités pour développer les compétences de votre bébé

Laissez votre enfant explorer le monde aussi librement est la meilleure chose que vous puissiez faire pour encourager le développement naturel de sa motricité fine.

De toute évidence, lorsqu’il est petit, il a besoin d’une surveillance constante de la part d’un adulte. Cependant, à mesure qu’il grandit, il doit être encouragé à jouer avec ses petits doigts.

Avoir de la pâte à modeler à la maison

Il semblerait que la pâte à modeler classique aide les enfants à renforcer les muscles de leurs doigts. Modeler, redresser et mettre en forme aide votre enfant à développer ses capacités motrices et à avoir une expérience sensorielle très importante grâce au jeu.

Créer des peintures murales dans la salle de bain

Le jeu est essentiellement la manière dont les enfants apprennent et aussi développent leurs capacités motrices et leur coordination. Pour les aider vous pouvez découper des personnages en mousse de plusieurs formes.

Les personnages crées dans ce matériau vont adhérer aux murs de la baignoire ou sur la céramique de la salle de bain. Cela constitue un jeu amusant et stimulant pour les enfants.

Peindre avec les doigts

Un jeu aussi simple que l’utilisation des doigts pour peindre sur un mur ou sur un morceau de carton épais. Cela peut aider l’enfant à développer la coordination entre ses mains et ses yeux.

Jouer avec de l’eau

Remplissez une éponge d’eau ou remplir et vider un seau avec de l’eau est un jeu simple qui aide le bébé à renforcer la puissance de ses mains. Ces jeux peuvent devenir amusants si vous rajoutez quelques bulles ou des colorants pour l’eau.