Colliers d'ambre pour la dentition : mythe ou réalité ?

De nombreux parents essaient de soulager la douleur de l'éruption dentaire avec des colliers d'ambre sur leurs enfants. Mais ils présentent un risque d'étouffement.
Colliers d'ambre pour la dentition : mythe ou réalité ?

Dernière mise à jour : 21 juillet, 2021

L’éruption des premières dents peut être une situation très agaçante pour le petit et quelque peu stressante pour ses parents. Pour cette raison, de nombreux adultes recourent à l’utilisation de colliers d’ambre pour soulager les douleurs liées à la dentition. Ils se constituent de petites perles, et se placent autour du cou du nourrisson lors de l’éruption dentaire.

Bien qu’il s’agisse d’un objet à la mode, ces colliers existent depuis de nombreuses années. Les vendeurs promeuvent sa consommation et son utilisation en raison du pouvoir analgésique naturel supposé de l’ambre.

Mais au-delà des bonnes intentions parentales, ce qu’il faut savoir c’est qu’il s’agit d’un élément potentiellement dangereux pour le bébé. En effet, les sociétés scientifiques n’approuvent pas son utilisation. Découvrez-en davantage dans cet article.

Les colliers d’ambre sont-ils sûrs pour la dentition ?

Comme nous l’avions déjà anticipé, il n’est pas conseillé d’utiliser des colliers d’ambre pour soulager les douleurs dentaires chez les bébés. La raison principale est qu’ils peuvent conduire à l’étranglement et à l’étouffement des enfants.

Quel que soit le matériau, le fait de passer un collier autour du cou d’un enfant ou de laisser à portée de main un objet fait de petites perles représente un énorme danger.

Quelles sont les propriétés de l’ambre?

De nombreux parents qui préfèrent les remèdes maison ou les naturopathes trouvent que l’ambre est une solution attrayante pour la douleur. Mais il est important d’interpréter avec prudence les informations qui circulent à ce sujet, surtout lorsqu’on se réfère à des éléments qui ont acquis une grande popularité.

Il est avancé que le bénéfice de l’ambre provient de l’acide succinique qui est libéré lorsque la pierre entre en contact avec le bébé. La peau absorberait cette substance qui agirait comme un anti-inflammatoire naturel pour les gencives.

Aussi, certains défenseurs de l’ambre prétendent que cet élément stimule la glande thyroïde, le système immunitaire et le système respiratoire. Des mécanismes lui ont même été attribués pour réduire le stress.

Un bébé avec un collier d'ambre autour du cou.

La vérité est qu’à ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique pour étayer ses avantages apparents, y compris le soulagement de l’inconfort de la poussée dentaire.

Alors que l’ambre de la mer Baltique est connu pour contenir de l’acide succinique, il n’y a aucune preuve que cet élément soit absorbé par la peau lorsqu’il atteint la température corporelle. Et si cela se produisait, les concentrations absorbées seraient trop faibles pour produire un effet thérapeutique significatif.

Quels sont les risques des colliers d’ambre pour la dentition?

Au-delà du débat sur son efficacité, il est important de considérer le risque associé à son utilisation chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Tout ce qui est attaché autour du cou d’un enfant peut causer la mort par strangulation. En outre, l’enfant peut s’étouffer si l’une des petites billes d’ambre pénètre dans ses voies respiratoires.

Pour ces raisons, dans de nombreux pays, ces colliers ont été retirés de la vente et leur utilisation chez les enfants de moins de 36 mois a été déconseillée.

Certains fabricants prétendent que les pièces sont faites avec des perles d’une taille appropriée pour les enfants et qu’elles sont attachées de manière spéciale afin que les perles ne se détachent pas. Mais aucune preuve scientifique n’approuve leur sécurité.

L’American Academy of Pediatrics (AAP) ne recommande pas l’utilisation de tout type de bijoux sur les bébés. Et il en va de même pour la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis.

Un bébé avec un collier d'ambre autour du cou.

Quelles sont les alternatives aux colliers d’ambre pour la dentition?

Comme vous l’avez vu, recourir à des colliers d’ambre lors de la poussée dentaire n’est pas une bonne idée. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire. Il existe d’autres moyens plus sûrs d’aider les bébés avec leurs premières dents.

Voici quelques conseils à garder à l’esprit :

Donner un hochet

Il existe de nombreuses présentations de jouets de dentition. Certains sont en caoutchouc, d’autres en plastique ou en silicone. Ils existent en différentes textures, toutes conçues pour calmer et distraire les bébés à ce stade. En outre, il est possible de réfrigérer les objets au préalable, ce qui soulage davantage le bébé.

Masser doucement et stimuler les gencives

Frotter et appuyer sur les gencives rougies avec un doigt ou une gaze propre est très utile pour les apaiser. Vous pouvez même faire la même chose avec une brosse à dents pendant l’hygiène dentaire.

Privilégier les produits frais

Si l’enfant est déjà au stade de l’incorporation d’aliments solides, proposez-lui différentes textures et essayez de les garder au frais. Avec eux, le bébé peut stimuler et masser ses gencives pour soulager la douleur, sous votre surveillance afin d’éviter l’étouffement.

Appliquer du froid sur les gencives

Le froid produit un effet anesthésiant et anti-inflammatoire sur les gencives. Proposer des objets ou des aliments réfrigérés aidera à calmer le petit et offrira un plus grand confort.

Utiliser des médicaments anti-inflammatoires

Si votre bébé est très contrarié et que le pédiatre le juge approprié, vous pouvez lui proposer un anti-inflammatoire par voie orale. Les médicaments à application topique contenant des anesthésiques ne sont pas recommandés chez les jeunes enfants.

Être patient 

Pouvoir accompagner le bébé avec patience, maintenir ses routines avec affection et beaucoup d’amour est le plus réconfortant pour lui.

Colliers d’ambre pour la dentition: davantage de risques que de bénéfices

L’éruption dentaire est un processus normal et attendu chez les bébés. Et bien que pour certains enfants, cela puisse être très ennuyeux, la vérité est que c’est quelque chose de tolérable et de temporaire.

L’utilisation des colliers d’ambre pour soulager les poussées dentaires présente davantage de risques que de bénéfices. Il existe des méthodes beaucoup plus simples et plus sûres pour les calmer. Pouvoir accompagner son petit avec patience et amour, essayer de vivre cette étape naturellement, sera la meilleure stratégie à suivre.

Si vous avez des doutes ou des inquiétudes concernant les douleurs dentaires, il est préférable de vous tourner vers un pédiatre de confiance.

Cela pourrait vous intéresser ...
Conseils pour prendre soin des dents de lait
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Conseils pour prendre soin des dents de lait

Prendre soin des dents de lait est très important, car cela garantit un sourire sain à l'âge adulte et la création d'une bonne habitude.



  • de la Teja Ángeles, Eduardo. Erupción dentaria. (2019).
  • Cox, Catherine, Neil Petrie, and Katrina F. Hurley. Infant strangulation from an amber teething necklace. Canadian journal of emergency medicine 19.5 (2017): 400-403.
  • Abdulsatar, Farah, et al. Teething necklaces and bracelets pose significant danger to infants and toddlers.(2019): 132-133.
  • Soudek, Lucy, and Robyn McLaughlin. Fad over fatality? The hazards of amber teething necklaces. Paediatrics & child health 23.2 (2018): 106-110.
  • Abdulsatar, Farah, Sepideh Taheri, and Michael Miller. USE OF UNSAFE TEETHING REMEDIES IN A MID-SIZE CITY: A SURVEY. Paediatrics & Child Health 23 (2018): e54.
  • Strieder, Anna Paola, et al. Digital behavior surveillance for monitoring the interests of Google users in amber necklace in different countries. International journal of paediatric dentistry 29.5 (2019): 603-614.
  • Nissen, Michael D., et al. Baltic amber teething necklaces: could succinic acid leaching from beads provide anti-inflammatory effects? BMC complementary and alternative medicine 19.1 (2019): 1-9.
  • Garcia, Jose Eduardo Baez, Vanessa Vargas-Alfaro, and J. Oscar C. Jimenez-Halla. Ámbar: una gema de interés comercial, histórico y químico. Naturaleza y Tecnología 3 (2019).