10 allergies les plus fréquentes chez les enfants en été

Les réactions chez les enfants sont généralement fréquentes en été et certaines peuvent déclencher des cadres complexes. Nous détaillons ici les 10 allergies les plus fréquentes.
10 allergies les plus fréquentes chez les enfants en été

Dernière mise à jour : 27 août, 2022

Pendant les vacances, diverses allergies ont tendance à se développer chez les enfants, caractéristiques et typiques de l’été. Par conséquent, il convient de prêter attention à cette période de l’année pour éviter les complications.

Les allergies les plus courantes chez les enfants en été

Quelle que soit la cause de l’allergie, elle accompagnera votre enfant partout. Cependant, vous devez être conscient des divers allergènes et déclencheurs qui ont généralement leur pic d’apparition en été. Nous vous détaillons quels sont les plus fréquents ci-dessous.

1. Allergie aux piqûres d’insectes

Les piqûres d’insectes ont tendance à voir leur incidence augmenter pendant les mois d’été. De plus, il y a une plus grande surface du corps exposée à diverses créatures qui se trouvent à l’air libre.

Les plus fréquentes sont celles causées par les guêpes et les abeilles, qui peuvent déclencher des symptômes cliniques graves chez les enfants.

2. Allergie au soleil

Bien que la définition d’« allergie au soleil » ne soit pas correcte, il s’agit d’une réaction superficielle des vaisseaux sanguins aux rayons ultraviolets ou à la lumière du soleil. De fait, les manifestations cliniques caractéristiques sont l’eczéma, les papules et les démangeaisons, après une exposition prolongée au soleil.

Des réactions cutanées peuvent également être observées si, avant l’exposition au soleil, il y a eu un contact direct avec des médicaments, des crèmes, des parfums ou des cosmétiques.

3. Allergie au chlore dans les piscines

Le chlore dans les piscines a des propriétés irritantes et la capacité de déclencher des réactions allergiques importantes sur la peau. Cependant, des articles publiés par la Société espagnole d’immunologie clinique, d’allergologie et d’asthme pédiatrique montrent également des effets indésirables sur les yeux et les voies respiratoires.

Une exposition prolongée dans la piscine est déconseillée aux enfants atteints de dermatite atopique.

Les plantes et les fleurs attirent l’attention des enfants en raison de leur variété de formes et de couleurs. Cependant, elles peuvent provoquer des allergies par le pollen qu’elles produisent.

4. Allergie au pollen

Non seulement les plantes pollinisent au printemps, mais elles peuvent aussi le faire pendant les mois d’été. Les graminées et les pariétaires le font surtout en été, principalement dans les zones forestières ou de prés.

Ce type d’allergie est souvent difficile à gérer : on conseille donc aux parents d’avoir des antihistaminiques, des inhalateurs ou un traitement médical à portée de main.

5. Allergie aux écrans solaires

Certains produits cosmétiques peuvent provoquer des réactions cutanées telles que des brûlures, des irritations et de l’urticaire en raison de leurs composants.

Les écrans solaires chimiques sont absorbés par la peau et peuvent provoquer des réactions allergiques. Au contraire, les filtres solaires physiques ou minéraux sont mieux tolérés par les peaux réactives car leurs composants ne sont pas absorbés.

6. Allergie au latex

L’allergie au latex est l’une des réactions cutanées dont l’incidence augmente avec le temps. En effet, de nombreux objets utilisés dans la vie quotidienne sont fabriqués avec ce composant. De plus, pendant l’été, les accessoires tels que les flotteurs, les bouées de piscine, les bonnets ou les lunettes ont tendance à être utilisés plus fréquemment.

Certains des symptômes causés par le latex sont les suivants :

  • Rhinoconjonctivite.
  • Urticaire.
  • Asthme.
  • Symptômes respiratoires.
  • Anaphylaxie.

7. Allergie aux acariens

Les acariens sont des arthropodes arachnides qui vivent dans la poussière domestique, c’est pourquoi on les classe comme l’une des principales causes d’allergie environnementale. Les conditions estivales, où la température et l’humidité sont élevées, contribuent à ce type d’allergie.

De plus, les maisons de location ou les maisons de campagne accumulent souvent de la poussière car elles sont restées non nettoyées et fermées toute l’année. Pour cette raison, il est nécessaire de procéder à l’avance à un bon nettoyage et à une bonne ventilation du lieu.

La pastèque, le melon et les prunes font partie des aliments qui déclenchent généralement des allergies chez les enfants en été.

8. Allergie à certains aliments

Selon une publication de l’Association espagnole de pédiatrie, les allergies les plus répandues sont les suivantes :

  • Au pollen.
  • À la poussière
  • À certains aliments.

L’été se caractérise par le plus grand nombre d’allergies alimentaires causées par la consommation accrue d’aliments allergisants. C’est aussi une période de l’année où il est plus courant de manger à l’extérieur de la maison.

Par exemple, le melon, la pastèque, la prune ou l’abricot peuvent déclencher des réactions majeures et même une anaphylaxie. En outre, la consommation de crustacés peut être l’une des causes, mais son incidence est moins élevée chez les enfants.

9. Allergie aux poils d’animaux

Bien que l’allergie aux poils d’animaux soit une affection qui survient tout au long de l’année, en été, il y a plus de risques de souffrir de réactions car il y a généralement plus de contacts avec les animaux domestiques.

Comme dans d’autres types d’allergies, l’idéal est d’éviter ce qui provoque la réaction chez l’enfant. Il est également important de rincer les mains de l’enfant après avoir touché les animaux.

10. Allergie à l’herbe

L’herbe pousse rapidement et à n’importe quel endroit, ce qui rend impossible de s’en débarrasser lorsque l’on profite de l’extérieur. Les symptômes peuvent toucher les yeux ou le nez et aller de l’urticaire à l’asthme, selon des études de l’American Academy of Allergy Asthma & Immunology.

La prévention est le meilleur des soins

Les enfants sont vulnérables aux réactions allergiques spontanées et accidentelles : il est donc recommandé aux parents d’enfants atopiques de faire preuve d’une extrême prudence pour les empêcher.

Il est toujours conseillé d’avoir la trousse de secours indiquée par l’allergologue à proximité pour l’utiliser en cas de besoin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir les allergies chez les enfants?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment prévenir les allergies chez les enfants?

Les allergies sont fréquentes chez les enfants..En particulier à certaines saisons de l'année. Comment les prévenir ou réduire les symptômes?