9 alternatives pour éviter de crier sur votre enfant

26 septembre, 2020
Souvent, le travail, la fatigue et les problèmes nous irritent et nous le faisons payer à nos enfants, mais cela ne fait qu'aggraver la situation.

En de nombreuses occasions, la fatigue, la patience et la colère nous font crier sur les enfants, car nous pensons que c’est le moyen le plus facile d’obtenir rapidement l’autorité et l’attention dont nous avons besoin. Mais personne n’aime qu’on lui crie dessus, et crier ne sert à rien non plus. Voici quelques alternatives pour éviter de crier sur votre enfant.

L’apprentissage des enfants sera toujours meilleur s’il se fait de manière constructive, sans crier. En fin de compte, les cris génèrent du stress et de la peur chez les petits, et ce n’est pas ce que nous recherchons.

Parfois (nous tous, parents, l’avons fait à un moment donné), nous perdons notre sang-froid et nous crions, même si nous savons que ce n’est pas bien de le faire. Examinons quelques indices pour éviter de crier sur les enfants.

Clés pour éviter de crier sur votre enfant

La première chose à garder à l’esprit pour éviter de crier sur votre enfant est que vous ne voulez pas le faire, qu’il est clair que crier n’est pas bon. Si vous pensez que crier est une forme d’éducation, ces conseils ne vous seront pas d’une grande utilité.

Prenez conscience que vous perdez votre sang-froid et que vous criez parfois sans le vouloir

Reconnaître que vous avez parfois recours aux cris lorsque vous vous sentez nerveux, en colère ou fatigué est la première étape pour éviter de crier. Ainsi, chaque fois que vous allez crier, vous devez faire votre part pour l’éviter.

Un père criant sur sa fille.

Contrôlez vos émotions

Les cris sont une expression de colère et de rage. Si vous vous laissez emporter par cette émotion, vous finirez par exploser comme un volcan et par crier. Que pouvez-vous faire pour éviter cela ? Vous devez diriger cette colère vers autre chose ; vous pouvez utiliser des techniques de relaxation, de concentration ou de méditation.

Faites preuve de patience pour éviter de crier sur votre enfant

Oui, la patience peut être exercée. La patience n’est pas une chose avec laquelle on naît. Comme tout le reste, elle peut être développée en contrôlant les émotions et avec détermination. Ainsi, vous aurez plus de patience chaque jour.

Ne faites pas payer vos problèmes à vos enfants

Parfois, nous rentrons à la maison fatigué ou irrité par le travail et nous finissons par le faire payer aux mauvaises personnes. Mais les enfants peuvent être la goutte d’eau qui fait déborder le vase après une dure journée de travail. Essayez donc de vous détendre avant de rentrer chez vous ; des exercices de respiration vous aideront à vous calmer.

Ne vous mettez pas au niveau des enfants

N’oubliez pas votre âge et celui de vos enfants. Il ne faut pas se mettre à leur niveau, les enfants font des choses enfantines et font des erreurs, comme tout le monde. Nous sommes ici pour corriger ces erreurs et les guider.

Utilisez, comme votre enfant, la technique de la tortue

Tout comme cette technique est utilisée avec les petits, les adultes peuvent aussi la mettre en pratique. Lorsque vous vous sentez en colère et sur le point de crier, pensez à une tortue qui rampe dans sa carapace, puis comptez jusqu’à 10, jusqu’à ce que vous vous calmiez.

Cherchez des alternatives pour obtenir l’obéissance

Une technique que vous pouvez utiliser et qui est très efficace est la technique du sandwich. Il s’agit de dire d’abord à votre enfant ce qu’il fait de bien, puis de lui dire ce qu’il fait de mal ou ce que vous voulez qu’il change, et enfin de le remercier d’avoir essayé.

Une mère criant sur sa fille.

Demandez pardon

N’oubliez pas que les parents sont des modèles pour leurs enfants, alors excusez-vous auprès de votre enfant si nécessaire. De cette façon, vous lui apprendrez à le demander aussi.

Ne perdez jamais le respect de vos enfants

Si vous vous mettez à crier et à dénigrer vos enfants, vous perdrez leur respect.

Pourquoi vous devriez éviter de crier sur votre enfant

  • Si vous criez, les enfants obéiront par peur, mais à long terme, cela perdra son effet. Lorsqu’ils seront plus âgés, ils finiront par rechercher des modèles autoritaires, qui sont ceux avec lesquels ils ont été élevés.
  • Si vous criez, vous apprenez aux enfants que les choses se résolvent en criant et ils feront de même.
  • Si vous pensez que crier crée de l’autorité, vous vous trompez ; cela pousse simplement les enfants à s’éloigner de leurs parents.
  • Les cris nuisent à leur estime de soi et ils finiront par devenir adultes avec beaucoup de craintes et risquent de devenir autoritaires et agressifs.

Comment éviter de crier sur votre enfant

Comme vous pouvez le voir, crier n’apporte rien de bon ; cela nuit à leur estime de soi, les transforme en personnes effrayées et même agressives. C’est pourquoi il est important d’éviter de crier sur votre enfant.

Ces alternatives peuvent vous aider à élever des enfants heureux et en bonne santé et à respecter leur estime de soi. L’éducation doit être fondée sur le respect, et non sur les cris et la peur.