7 conseils pour bien vivre la période du post-partum

28 février 2019
Après l'accouchement, on traverse une période compliquée. Le contact physique entre la mère et le nouveau-né est essentiel pour construire un lien solide. Mais ce n'est pas tout. Comment bien vivre la période du post-partum ? De quoi les mères ont-elles besoin ?

N’oublions pas qu’il s’agit d’une période délicate. En effet, le corps est affaibli et les émotions génèrent un tsunami intérieur. C’est pour cela qu’il est important que la toute nouvelle maman exprime ses besoins et ses désirs. Les membres de sa famille et ses amis ne doivent pas les ignorer.

Dans cet article, nous allons vous donner tous nos conseils pour bien vivre la période du post-partum. Faites attention à tout ce que nous allons vous expliquer. Tous les membres de votre nouvelle famille sont concernés.

Les clés pour bien vivre la période du post-partum

la période du post-partum

  • Laissez à la mère un peu d’intimité. C’est même une nécessité. Son corps vient de subir des changements importants. Elle peut avoir encore mal. Qu’elle ait accouché par césarienne ou par voie basse, elle garde des séquelles et c’est bien normal. De plus, à partir de maintenant, elle va nourrir son enfant au sein. Vous pouvez sans doute attendre un peu avant de connaître l’enfant qui partagera votre vie.
  • Proposez-lui de sentir le bébé contre elle. L’idéal, c’est que la mère puisse tenir et sentir le bébé contre elle juste après l’accouchement pour que le changement ne soit pas trop brusque. Il est essentiel que l’environnement soit calme et tranquille. Le bébé doit pouvoir reconnaître l’odeur et la chaleur de sa mère. Entendre battre le cœur de sa mère l’apaise. Quant à la mère, elle sera heureuse de découvrir son petit corps.
  • Laissez-la se reposer. Elle vient de fournir un gros effort physique pour mettre au monde son enfant. Il est donc absolument nécessaire qu’elle se repose. Après l’accouchement les jeunes mères sont souvent épuisées. De plus, un nouveau-né ne dort que par intermittence les premiers jours.
  • Ne prenez pas le bébé dans vos bras. Faites-le uniquement si les parents vous le demandent ou vous y autorisent. C’est particulièrement important si vous êtes un inconnu pour le bébé. Toutes sortes de questions et de pensées peuvent passer par la tête des parents. Est-ce que cette personne a les mains propres ? Est-ce qu’elle est porteuse de germes ? Va-t-elle déranger le bébé ?

Mais également :

  • Pas de visite impromptue. Il est préférable d’appeler avant de rendre visite à la petite famille. Les parents doivent faire preuve de fermeté et leurs proches de compréhension. Il vaut mieux éviter également de rester trop longtemps et de faire trop de bruit. Les parents et le bébé ont besoin de calme et d’aide.
  • Toute aide est la bienvenue. Si on vous le demande, il n’y a pas de mal à aider à la maison, en faisant un peu de cuisine ou en veillant sur les grands frères et les grandes sœurs. Précisons que c’est aux parents d’en décider. Proposer votre aide ne vous donne pas le droit de faire à votre guise.
la période du post-partum

  • Pas de conseils intempestifs. Une jeune maman est fatiguée. Elle a souvent des doutes et des inquiétudes, sans parler de ses hormones qui font la révolution. Elle a besoin des conseils de son pédiatre et des professionnels de santé. Mais si ce n’est pas votre métier, elle n’a sans doute pas envie ou le temps de vous écouter. C’est son moment et son enfant. Ce qu’elle vit est unique. Laissez-lui la possibilité de faire comme elle l’entend.

Évidemment, toutes les jeunes mères sont différentes. Elles n’ont pas les mêmes besoins ou les mêmes envies. Tout dépend également de leur état physique et mental après l’accouchement. Cependant, ces quelques conseils devraient vous être utile pour mieux vivre la période de post-partum.

Si vous avez des doutes, pensez à votre cas personnel. De quoi aviez-vous besoin juste après la naissance de votre enfant ? Aviez-vous les mêmes envies ? Que rajouteriez-vous à notre liste ? Parlez-nous de votre expérience !