Quelques conseils avant de rendre visite à un nourrisson

· 20 novembre 2017

Avant de rendre visite à un nourrisson, rappelez-vous que vous n’êtes pas sa mère, son père ou un parent proche. Vous vous comporterez avec lui comme avec un inconnu. Vous serez courtois, mais distants. Si cela vous parait exagéré, laissez-nous vous expliquer pourquoi.

Vous, porteurs de germes

Quand vous rendez visite à un nourrisson, vous venez de l’extérieur, de la rue. Vous êtes donc potentiellement porteurs de germes.

Vous savez que le monde extérieur grouille de micro-organismes qui peuvent attaquer le système immunitaire du petit. Un nourrisson n’a en effet pas encore les défenses nécessaires pour se protéger.

Le lait maternel, tout comme les nutriments, fournit des anticorps au nouveau-né. C’est comme ça que le petit se défend contre les agressions. Cependant, le lait maternel seul ne suffit pas toujours.

Un nourrisson endormi sur sa maman

« Le lait maternel est bien plus qu’un aliment. C’est une relation physique et affective. C’est un contact contre la solitude, du réconfort contre la tristesse, un sentiment de sécurité pour découvrir le monde, une anesthésie contre la douleur. »

Julio Basulto

Pendant ses premiers jours de vie, un enfant a besoin d’un environnement particulièrement hygiénique. Pour qu’il ne tombe pas malade, il faut qu’il n’y ait pas d’agents infectieux.

Quand vous rendez visite à un nourrisson, souriez-lui, parlez-lui, chantez-lui une chanson… Mais évitez de le porter, de l’embrasser ou de vous coller trop à lui.

Ne touchez pas ses jouets, ni ses habits. Si vous l’aimez, faites attention.

Si vraiment vous décidez d’ignorer ce conseil, prenez des précautions :

  • Lavez-vous les mains et les bras jusqu’aux coudes, ainsi que le visage et le cou.
  • Ne mettez pas de parfum, ni de déodorant trop fort.
  • Si vous fumez, ne vous approchez pas tout de suite. Attendez 15 minutes à distance.

D’autres conseils avant de rendre visite à un nourrisson

En plus d’éviter de porter le bébé, il y a d’autres détails à prendre en compte quand on rend visite à un nourrisson. Voilà ce que nous vous proposons.

Ne vous imposez pas au mauvais moment

Les horaires sont importants pour les parents d’un nourrisson. Il faut respecter les moments intimes de ceux qui vivent dans la maison. Le temps de repos du bébé, comme celui des adultes, l’heure du bain, les repas…

Par exemple, si vous décidez de venir dans la matinée, que ce ne soit pas trop tôt. Si vous venez le soir, ne restez pas trop longtemps.

À midi, c’est tout aussi compliqué. La famille déjeune, la maman allaite son bébé, puis tout le monde fait la sieste… De nombreux parents attendent le moment où l’enfant dort (s’il le fait) pour rattraper une nuit blanche.

C’est la même chose au moment de la tétée ou quand la famille s’occupe des tâches ménagères. On résume : si vous ne voulez pas arriver au mauvais moment, annoncez votre visite et demandez à quelle heure vous pouvez rencontrer le nourrisson.

Montrez-vous sous votre meilleur jour

Un nourrisson endormi dans les mains d'un adulte

Quand vous serez en présence du nourrisson et de ses parents, montrez-vous sous votre meilleur jour.

  • Lavez-vous les mains et portez des habits propres.
  • Ne restez pas plus de 20 minutes.
  • Évitez de parler à voix haute.
  • N’insistez pas pour voir le bébé s’il est en train de dormir. Rappelez-vous que son repos est important. Il y a aussi des parents qui n’aiment pas voir du monde dans la chambre de leur petit.
  • Ne rendez pas visite à un nourrisson si vous êtes enrhumée ou si vous avez une maladie contagieuse. Si vous y êtes obligée par tradition, excusez-vous par téléphone et repoussez la visite à plus tard.
  • N’insistez pas pour aider à faire quoi que ce soit, comme plier les vêtements du bébé et les ranger dans l’armoire. Attendez que les parents vous demandent. Si vous voulez faire preuve de courtoisie, proposez plutôt d’aider à faire les autres tâches ménagères, comme la vaisselle, le ménage…
  • Ne donnez pas votre opinion, sauf si on vous la demande. Et ne critiquez rien qui concerne le nourrisson ou la jeune maman.
  • Venez seul ou accompagné d’une autre personne. Ne venez pas en groupe dans la maison d’un nourrisson. Mettez-vous d’accord avec les autres personnes de votre cercle d’amis ou familial. Espacez les visites.