Conséquences de la privation émotionnelle chez les enfants

28 février 2019
Le manque d'attention et d'affection peut avoir des conséquences négatives sur les enfants. Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir. Prennez note !

Les enfants ont besoin de recevoir de l’affection pendant leur enfance. S’il y a une privation émotionnelle, cela peut avoir des répercussions très négatives sur leur développement personnel. Dans cet article, nous examinerons les conséquences de la privation affective chez les enfants.

Il est certain que la privation affective dans l’enfance nuit dans une large mesure aux enfants en raison de l’absence d’un environnement optimal. Les effets peuvent être durables et avoir des implications importantes face aux opportunités que les enfants ont dans la vie.

En effet, les enfants peuvent stagner sur les plans cognitif, physique et émotionnel quand on ne leur montre pas l’attention ou l’affection dont ils ont besoin. Cela est dû au fait qu’ils n’ont pas de figure paternelle ou qu’elle n’est pas assez chaleureuse et aimante.

C’est souvent la raison pour laquelle les enfants avec des déficiences émotionnelles développent de multiples troubles de la personnalité, émotionnels et psychologiques.

N’oubliez pas que les enfants ont besoin de nombreuses stimulations sensorielles pour se développer normalement. Ils ont besoin du contact peau à peau, des câlins, beaucoup de contact visuel et de communication. Tout cela les aidera à grandir et à développer un cerveau en bonne santé.

Le manque d’affection dans l’enfance provoque chez les enfants une difficulté à faire confiance aux autres.

privation émotionnelle chez les enfants

Conséquences de la privation émotionnelle pendant l’enfance

Ci-après, nous examinons les conséquences de la privation émotionnelle chez les enfants. Prenez note.

1. Difficultés à s’aimer

Si nous sommes une personne qui n’a pas reçu d’attention pendant l’enfance, la relation la plus difficile que nous aurons est celle que nous aurons avec nous-même. Ainsi, nous sentirons que nous sommes notre pire ennemi et que nous sommes le plus grand critique de nos propres actions.

Par conséquent, si votre vie est une bataille constante entre ce que vous ressentez pour vous-même et ce que vous voulez ressentir, vous devez apprendre à vous aimer. Le fait de croire que vous êtes important et d’avoir la capacité de voir les choses de manière positive transformera votre façon de penser. Tant envers vous-même que dans la relation aux autres.

2. Relations interpersonnelles insatisfaisantes à l’âge adulte

Deuxièmement, l’enfance est une période qui influe sur les relations et sur la manière d’interagir avec les pairs pour le reste de la vie. Si une personne a été aimée et soignée correctement, elle présentera probablement les mêmes traits que les adultes.

Par ailleurs, si les enfants n’ont reçu que de l’intimidation, il est probable qu’à l’âge adulte, ils développent des caractéristiques leur permettant de se protéger. L’attitude défensive ou trop protectrice sont deux manifestations fréquentes de ce qui précède.

Gardez à l’esprit que lorsque vous n’avez pas connu l’amour, l’affection et la protection d’un adulte, il est plus probable que des mécanismes de défense se développent. De cette manière, cela les éloigneront des autres.

3. Faible estime de soi

Le manque d’estime de soi est une autre conséquence de la privation émotionnelle chez les enfants. Le manque d’amour filial amène les enfants à ne pas se valoriser. Si cet amour initial n’est pas reçu, il est très compliqué qu’ils puissent créer les bases nécessaires pour que ce qui vient après puisse être facilement assimilé.

privation émotionnelle chez les enfants

Etre rejeté dans l’enfance ou ne pas être aimé par ses parents, donnera aux enfants le sentiment qu’ils ne sont pas dignes d’être aimés. En retour, cela les poussera à grandir avec une très faible estime de soi. L’insécurité, le sentiment d’échec et même des comportements autodestructeurs sont certaines de ses conséquences indésirables.

4. Santé mentale

Développer des niveaux d’attachement adéquats est essentiel pour la santé mentale présente et future de l’enfant. L’attachement fait référence au niveau de connexion établi entre un enfant et ses parents au cours des premières années de la vie.

Les enfants qui manquent d’attention ne développent souvent pas les compétences nécessaires pour établir des relations saines.

Cela signifie que les enfants souffrant de privation émotionnelle peuvent avoir des difficultés à communiquer avec les autres. Ils manquent de confiance et d’estime de soi. En outre, ils ont peur de commencer des relations.

En bref, il est vraiment triste que la vie d’un enfant soit affectée à jamais. Et bien plus encore si cela est dû au manque d’attention, d’amour et de soin des parents ou tuteurs.

Pour éviter que cela ne se produise, il est important que les enfants reçoivent l’affection de leurs proches. Sinon, les marques du détachement seront très profondes et resteront, très certainement, gravées à jamais.

  • Contreras, G. (2010). “La Carencia Afectiva Intrafamiliar en niños y niñas de 5 años” (Tesis.) Retrieved from http://dspace.ucuenca.edu.ec/handle/123456789/2338
  • Jaar, H. E., & Córdova, V. M. (2017). “Prevención de la carencia afectiva crónica: nuevos paradigmas en el modelo de familia de acogida temporal”, Revista Chilena de Neuro-Psiquiatría, 71. 55 (1): 44-51.
  • Papalia, D. (2003). Desarrollo humano. México: McGraw-Hill.