5 manières surprenantes de déclencher le travail

· 28 février 2019
Nous vous présentons quelques méthodes qui contribueront à déclencher le travail de la bonne manière.

Découvrir 5 manières surprenantes de déclencher le travail vous permettra d’être mieux préparée et sereine.

En règle générale, le déclenchement du travail survient lorsqu’il existe un risque pour la santé de la mère ou du bébé. On peut normalement déclencher le travail grâce à l’utilisation d’hormones artificielles. La consommation de médicaments stimulera ainsi les contractions.

Certes, il faut savoir qu’environ une femme sur 4 ne parvient pas à accoucher en dépit de l’utilisation des médicaments, une situation qui entraîne souvent un accouchement par césarienne.

5 manières surprenantes qui vous aideront à déclencher le travail

Outre le fait de vous surprendre, ces conseils vous aideront à déclencher le travail :

  1. Ail

    L’ail aide à stimuler vos intestins, en provoquant des selles molles. Avoir un intestin vide permettra à votre bébé de descendre un peu plus bas.

    La consommation d’ail peut entraîner des contractions. En outre, il contribue à ce que votre corps se prépare à un travail d’accouchement rapide.
    Une femme souriante tient de l'ail

  2. Activité physique

    L’activité physique aide à faire bouger la tête du bébé vers le bassin. Elle permet en plus d’exercer une pression sur le col de l’utérus. Cela contribue ainsi à le dilater. On recommande 30 minutes de marche par jour.

    De fait, si vous pouvez marcher en montée, vous aiderez votre bébé à se diriger dans la bonne direction. Monter des escaliers et faire des squats stimuleront également le déclenchement du travail.

  3. Thé à la framboise

    Boire du thé à la framboise à partir de la 24e semaine de grossesse est une bonne idée pour contribuer à un travail plus court.

    Consommer du thé à la framboise vous aidera à tonifier l’utérus et à le préparer pour l’accouchement. La consommation de thé à la framboise peut raccourcir la deuxième étape de l’accouchement -l’expulsion.

    Lisez également :
    La psychoprophylaxie : un accouchement indolore

  4. Bain d’eau chaude

    Il est évident que le stress et la tension peuvent empêcher le déclenchement du travail. Prendre un bain d’eau chaude peut aider à mettre le processus en marche.

    Cela contribuera à vous détendre et à vous distraire, ce qui est très bénéfique.

    « Maintenir les yeux ouverts et votre esprit concentré vous permettra d’avoir l’équilibre dont vous avez besoin. »

  5. Acupuncture et acupression

    L’acupuncture et l’acupression sont des méthodes naturelles utilisées pour déclencher le travail. On les utilise pour dilater le col de l’utérus lorsque commencent les contractions de l’accouchement.

    L’acuponcture consiste à introduire de fines aiguilles à différents endroits du corps pour équilibrer le flux d’énergie. L’acupression, quant à elle, consiste à utiliser les doigts pour exercer une pression sur des points de pression qui sont travaillés pendant les massages de déclenchement du travail.

Que se passe-t-il après le déclenchement du travail ?

Dans la plupart des cas, le déclenchement du travail conduit à un accouchement vaginal réussi. 

Si, en revanche, le déclenchement du travail échoue, il est possible que vous deviez recourir à une autre tentative de déclenchement ou à la césarienne. Sachez que les bénéfices du déclenchement du travail dépassent les risques que nous détaillerons ci-après.

Risques du déclenchement du travail

Échec du déclenchement

Environ 25 % des mères primipares dont on doit déclencher le travail ont recours à la césarienne.

Fréquence cardiaque basse

Les médicaments utilisés pour déclencher le travail (ocytocine ou prostaglandine) peuvent entraîner des contractions anormales ou excessives. Ces médicaments peuvent diminuer l’apport d’oxygène et le rythme cardiaque du bébé.

Une mère en train d'accoucher

Infection

Certaines méthodes de déclenchement du travail peuvent augmenter le risque d’infection de la mère comme du bébé.

Rupture utérine

Il s’agit d’une complication rare mais très grave. Cela survient quand la membrane de l’utérus se déchire le long de la cicatrice d’une précédente césarienne ou d’une chirurgie utérine.

Saignement après l’accouchement

Le déclenchement de l’accouchement augmente le risque que les muscles utérins ne se contractent pas correctement après l’accouchement. Cela peut provoquer une grave hémorragie post-accouchement.

En définitive, si vous êtes enceinte, comprendre comment on peut déclencher le travail peut vous aider à vous préparer à ce moment. Cela n’a pas à être une expérience négative. Maintenir les yeux ouverts et votre esprit concentré vous permettra d’avoir l’équilibre dont vous avez besoin.