7 conseils pour que votre bébé fasse ses nuits

· 12 décembre 2017

Tenir le rythme que représente le fait de s’occuper d’un bébé pendant ses premiers mois de vie est quelque chose d’épuisant pour les mamans. Et en réalité, c’est surtout parce que l’enfant ne fait pas encore ses nuits. La maman ne peut alors pas se reposer pendant toute la nuit, sans être interrompue.

Pour le bébé, le fait qu’il ne fasse pas ses nuits est un mécanisme de survie. Ils sont en alerte continue, ils se réveillent souvent s’ils ne se sentent pas bien. S’ils ont faim, ou parfois seulement pour vérifier que vous êtes bien là.

La bonne nouvelle, c’est que plus il grandit, plus ses cycles de sommeil seront longs, jusqu’à atteindre les cycles de sommeil d’un adulte. Pendant les 6 premiers mois, vous verrez de grands changements. Et à partir de cet âge-là, les bébés évoluent significativement, et leur sommeil nocturne sera plus continu et plus tranquille.

Malgré cela, tous les enfants ne se développent pas et ne se comportent pas de la même façon. Certains dormiront toute la nuit à l’âge de 6 mois, et d’autres le feront seulement après 2 ans ou plus.

Que faire pour que votre bébé fasse ses nuits

Établissez des routines

Les spécialistes recommandent d’établir des horaires à respecter tous les jours, dans la mesure du possible. Cela sert à créer petit à petit de bonnes habitudes de sommeil, qui favorisent le temps de sommeil le plus long possible.

Mettez le dans son berceau avant qu’il ne soit complétement endormi

L’idée de cette pratique est qu’il soit conscient qu’il s’endort dans son berceau et qu’il se réveillera au même endroit. Si vous le laissez dans votre chambre, dans le salon ou dans n’importe quel endroit de la maison et que vous le mettez ensuite dans son berceau, il y a de grandes chances qu’il le remarque. Et il risquera alors de se réveiller.

N'accourez pas auprès de son berceau quand il pleure

Laissez passer un peu de temps entre le dernier repas et le coucher

Ne mettez pas le bébé directement au lit après lui avoir donné son biberon ou la tétée. Car cela peut entrainer des régurgitations, des gaz ou des maux de ventre.

Assurez vous de laisser passer au moins 20 minutes afin d’éviter que ces gênes ne l’empêchent de dormir.

 S’il se réveille pendant la nuit, n’allez pas immédiatement le chercher

En général, les mamans vont immédiatement à la rescousse de leur petit quand elles entendent qu’il se réveille ou qu’il pleure un tout petit peu. Mais souvent, il vaut mieux avoir un peu de patience. Restez à proximité de la chambre du bébé, mais sans faire de bruit. Et attendez de voir s’il se rendort tout seul.

Parfois, même comme ça, votre enfant n’arrivera pas à se rendormir tout seul. Vous pouvez alors aller près de lui, et essayer de le calmer tout doucement. Faites lui des caresses, ou chantez, sans allumer la lumière. Et surtout, évitez de le sortir de son berceau. Consolez-le depuis l’extérieur du berceau, pour qu’il comprenne qu’il doit continuer à dormir.

Si vous êtes encore en train d’allaiter, vous pouvez lui donner le sein

Peut-être qu’il n’a pas faim, mais il est prouvé qu’avec votre sein, l’enfant ne cherche pas seulement à se nourrir, mais aussi à se réconforter et à se calmer. Ecouter les battements de votre cœur est l’une des méthodes les plus efficaces pour qu’il arrive à se calmer. Et s’il est déjà calme, ce sera facile de le faire se rendormir s’il vient tout juste de se réveiller.

Si votre bébé est en bonne santé, il n’a pas besoin de manger pendant la nuit

Si votre bébé a plus de 8 mois, qu’il est en bonne santé et qu’il prends du poids petit à petit, ce n’est pas nécessaire de le nourrir pendant la nuit.

Souvent, les enfants ont plutôt soif que faim. Offrez-lui un biberon avec de l’eau. La simple sensation de le téter peut le détendre et le faire se rendormir.

Pour que bébé fasse ses nuits, n'oubliez pas non plus les siestes

Assurez-vous qu’il dort suffisamment pendant la journée

Les siestes sont très importantes à cet âge-là. Ne pensez pas qu’il dormira mieux s’il dort moins pendant la journée. Ce n’est pas recommandé de l’empêcher de dormir, car il peut alors ne pas avoir envie de dormir à l’heure qu’il faut. La fatigue peut l’empêcher de s’endormir facilement.

Pour que le bébé fasse ses nuits, il est important qu’il dorme dans un endroit confortable, et dans une chambre agréable. Avant de changer quoi que ce soit dans la routine de l’enfant, il faut que vous sachiez que des bonnes habitudes de sommeil deviendront un fondement solide pour que dans le futur, votre enfant ne souffre pas de troubles du sommeil.

Ces troubles peuvent être l’insomnie, les maux de tête, les changements d’humeur, le manque de concentration, voire même des troubles de l’appétit.