Rituels d'adieu : comment peuvent-ils aider vos enfants ?

La mort, le changement et la fin sont des aspects douloureux auxquels les enfants doivent parfois faire face. Les rituels d'adieu peuvent les aider à affronter ces moments difficiles.
Rituels d'adieu : comment peuvent-ils aider vos enfants ?

Dernière mise à jour : 29 janvier, 2021

Toute perte, quelle qu’elle soit, peut être douloureuse. Mais les deuils font inévitablement partis de la vie. Les plus petits ne sont donc pas exempts d’être confrontés à des situations qui impliquent la fin, le changement et l’absence. Comment les rituels d’adieu peuvent-ils aider les enfants ?

Cependant, contrairement aux adultes, les enfants ne disposent pas des ressources personnelles nécessaires pour faire face à ces expériences douloureuses. Pour cela, les rituels d’adieu peuvent énormément les aider à surmonter la douleur et aller de l’avant.

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles cette technique peut être utile. En effet, dire au revoir n’est pas seulement nécessaire lorsqu’un être cher meurt. L’abandon d’un proche, un changement d’école ou de maison, ou la simple transition de l’enfance à la puberté, sont des événements de la vie qui requièrent une attention spéciale.

Aider les enfants à affronter ces deuils fera toute la différence au niveau de leur santé émotionnelle. Pour cela, nous pouvons utiliser des stratégies tels que les rituels d’adieu dont nous vous parlons dans la suite de cet article.

Une jeune fille qui regarde par la fenêtre.

Pourquoi les rituels d’adieu sont-ils nécessaires ?

En général, nous vivons immergés dans nos obligations et nos devoirs quotidiens. Même les plus jeunes souffrent des conséquences de ce mode de vie accéléré. Entre la présence à l’école, les activités extrascolaires et les tâches à la maison, les enfants n’ont pratiquement pas de temps libre.

Et si cette surcharge est négative au quotidien, lorsque l’enfant fait face à un changement essentiel de vie, les conséquences sont encore plus importantes.

Face à certains événements de la vie, il est fondamental de faire une pause et de se concentrer sur la digestion de ce qui se passe. C’est le cas des deuils. Quand votre enfant est confronté à la mort, un bouleversement ou la fin de quelque chose d’important dans sa vie, il aura besoin d’aide et de soutien pour gérer les émotions qui surgiront.

Par ailleurs, essayer de les distraire, minimiser ce qui s’est passé ou refuser la possibilité d’exprimer les sentiments, sera totalement contre-productif.

Les enfants ont besoin d’un espace pour sentir, un temps pour guérir ainsi qu’un guide pour savoir quel chemin prendre. Ce qu’ils n’expriment pas s’ancre en eux jusqu’à former un nœud de douleur de plus en plus difficile à dénouer.

Tout ce qui est mis de côté continuera à attirer l’attention, même après de nombreuses années. Les rituels d’adieu sont puissants parce qu’ils permettent aux enfants de comprendre, d’accepter et de continuer.

Quels sont les rituels d’adieu ?

Les rituels pour dire au revoir sont des activités qui servent à marquer la fin de la vie telle qu’elle était connue jusqu’alors et faire place à une nouvelle forme de vie.

Ils sont également utiles pour dire adieu à la personne qui nous a laissé, à la maison dans laquelle nous vivions, ou à une étape qui se termine. Par conséquent, ils symbolisent une fin mais aussi un débutIls aident à intégrer le passé et à commencer à regarder ver l’avenir.

Par exemple, lorsque quelqu’un meurt, nous avons l’habitude d’effectuer un ensemble de rites funéraires qui nous aident à dire au revoir au défunt.

Mais il est également primordial que les enfants réalisent leurs propres rituels personnels, conçus et mis en place par eux-mêmes, avec toute la symbolique qu’ils souhaitent leur apporter. C’est l’occasion pour eux de gérer activement des émotions douloureuses.

Les rituels d’adieu peuvent être très différents et faire appel à toute la créativité et les ressources nécessaires. Ils peuvent constituer à créer un album photos, écrire une lettre, enterrer un objet symbolique… Toute option est valable.

Il faut simplement accompagner l’enfant, décider avec lui comment dire adieu, planifier et organiser le rituel, puis finalement le réaliser. Ensuite, il sera temps de se tourner vers l’avenir.

Un jeune garçon triste qui se cache le visage dans les mains.

Sentir pour continuer

En fin de compte, peu importe le rituel choisi, sa fonction doit être de marquer un avant et un après. Ce doit être un moment consacré à l’identification des émotions, à les ressentir pleinement et à les gérer correctement.

Exprimer, partager et canaliser les sentiments est ce qui rend possible un rituel d’adieu en famille. Il s’agit d’instants d’une valeur inestimable pour un enfant qui commence tout juste sa vie émotionnelle.

N’hésitez donc pas à appliquer ce type de rituels chaque fois que cela est nécessaire. Rappelez-vous que toute perte ou changement significatif implique un deuil. Il sera donc toujours positif d’encourager les enfants à prendre le temps nécessaire pour assumer cette transition. C’est le seul moyen pour eux d’aller vers l’avant sans charges émotionnelles.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le divorce des parents à l’enfance et à l’adolescence
Être parentsLisez-le dans Être parents
Le divorce des parents à l’enfance et à l’adolescence

Le divorce des parents dès l'enfance de votre enfant est une décision très difficile. Cela a de nombreuses conséquences sur eux.