Le test de glycémie pour la grossesse

25 avril 2019
Dans cet article, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur le test de glycémie pour la grossesse. Pourquoi est-il nécessaire ? Comment le réalise-t-on ? Quelle est la population la plus susceptible d'être touchée ? Que faire si le test est positif ?

Le test de glycémie pour la grossesse est un examen de routine prescrit aux femmes qui se trouvent entre les semaines 24 et 28 de gestation. Son objectif est d’écarter la fameuse pathologie appelée diabète gestationnel.

Le diabète gestationnel, qui se traduit par une glycémie élevée, affecte généralement un faible pourcentage de femmes : pas plus de 5 % des femmes enceintes. Toutefois, son incidence est plus élevée chez les femmes latines, d’origine africaines, nord-américaines, asiatiques ou les femmes qui souffrent de surpoids ou de mauvaises habitudes alimentaires.

Mais ne paniquez pas : comme nous l’avons mentionné auparavant, il s’agit d’un examen de routine qui ne génère pas trop de gènes. Voici donc comment se réalise le test de glycémie ainsi que quelques conseils au cas où le résultat serait positif.

Le test de glycémie pour la grossesse

Pourquoi un test de glycémie pour la grossesse ?

La raison pour laquelle les spécialistes prescrivent aux femmes enceintes un test de glycémie pendant la grossesse est que les altérations dans le pancréas pendant cette période sont asymptomatiques.

Cela signifie que la future mère ne ressent aucune gène particulière liée à ses niveaux d’insuline. Par conséquent, le test est le seul moyen de déterminer si elle développe ou est déjà atteinte de diabète gestationnel.

Quels sont les paramètres utilisés pour déterminer si la glycémie est élevée ?

Cela dit, les paramètres permettant de savoir si une femme enceinte présente des taux de glucose anormaux dans le sang varient selon le critère du médecin. Néanmoins, ils suivent fondamentalement la directive suivante :

  • Le médecin d’une femme dont l’indice d’analyse sanguine est de 140 mg/DL considérera que ses valeurs sont élevées. Sur la base de ce premier test, le professionnel indiquera un deuxième examen à réaliser.
  • Le second test, qui s’adresse aux femmes ayant une valeur égale ou supérieure à 140 mg/DL, consiste à prendre un liquide à jeun administré par le médecin ou directement au laboratoire. Si le résultat est supérieur à 200 mg/DL, on pourrait conclure que la patiente souffre effectivement de diabète gestationnel.
Le test de glycémie est un examen de routine prescrit aux femmes qui se trouvent entre les semaines 24 et 28 de gestation.

Comment le test est-il effectué ?

Pour réaliser cet examen, la future maman n’a pas besoin de subir une préparation spéciale. Au contraire, on lui demande une semaine avant de venir au laboratoire, de manger les aliments qu’elle a l’habitude de consommer régulièrement. Cela permettra de garantir un reflet plus précis des données.

Il existe deux types de tests en lien avec le test de glycémie pour la grossesse. Pour le premier, la femme enceinte devra prendre une boisson qui contient du glucose. Puis, après une heure d’attente, on prélève un échantillon de sang. Afin de vérifier comment le pancréas transforme l’ingestion de la boisson sucrée.

Si les valeurs de ce premier test sont élevées, un deuxième examen à jeun sera alors programmé. Lors de ce second test, suite à la prise de la boisson sucrée, au moins deux échantillons seront prélevés dans les trois heures.

« La raison pour laquelle les spécialistes prescrivent ce test de glycémie pendant la grossesse est que les altérations dans le pancréas pendant cette période sont asymptomatiques »

Éventuels dérangements pendant la réalisation du test de glycémie

Dans la plupart des cas, les patientes ne ressentent aucun type de mal-être lors de la réalisation du test de glycémie pour la grossesse. Seul un pourcentage très bas peuvent éprouver des nausées, et certaines peuvent vomir. Surtout si elles réalisent le second test de dépistage, qui dure trois heures. Car elles doivent ingérer de plus grandes quantités de glucose.

Il existe deux types de tests en lien avec le test de glycémie pour la grossesse. 

Informations générales sur le diabète gestationnel

Si, à la suite des tests, on détermine que vous souffrez effectivement de diabète gestationnel, vous ne devez pas perdre votre calme. Dans presque tous les cas, cette pathologie est présente dans l’organisme seulement jusqu’à la fin de la grossesse. 

En revanche, cela ne veut pas dire qu’elle ne doit pas être traitée. Par conséquent, un nutritionniste ou votre médecin vous assignera un programme alimentaire différent.

Il est important que vous suiviez correctement les instructions que les spécialistes vous donnent pour la santé du foetus. De plus, il a été démontré que les mères souffrant de diabète gestationnel qui ne changent pas leur mode d’alimentation ont plus de risques de maintenir ensuite la maladie dans leur organisme.

En conclusion, le test de glycémie pour la grossesse n’est rien de plus qu’un examen de routine. Il confirme donc que vous êtes en bonne santé pendant votre gestation. Enfin, n’oubliez pas que l’alimentation est la base d’une bonne santé globale.