Infusions dangereuses pendant la grossesse

Saviez-vous que certaines des infusions les plus courantes peuvent être dangereuses pendant la grossesse? Quelles sont celles qu'il faut éviter?
Infusions dangereuses pendant la grossesse
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 30 octobre, 2022

Pendant la grossesse, il faut faire attention à la consommation de certaines infusions et herbes. En effet, si elles sont introduites dans l’alimentation, elles pourraient devenir abortives. Il est donc préférable de limiter leur consommation. Pour cette raison, nous vous présentons une série d’infusions dangereuses pendant la grossesse.

Gardez à l’esprit que la plupart des boissons dont nous allons parler sont bénéfiques pour la santé dans des conditions normales. Mais, bien que leur inclusion dans le régime alimentaire d’un adulte en bonne santé soit positive, au moment d’une grossesse, il faut les éviter.

Infusions dangereuses pendant la grossesse

Voici 5 infusions dangereuses pendant la phase de grossesse. Leur consommation pourrait effectivement générer des effets abortifs ou des problèmes dans le développement du fœtus.

1. Menthe pouliot

La menthe pouliot est une infusion couramment utilisée pour générer un état de relaxation ou de bien-être. Cependant, pendant la grossesse et l’allaitement, elle ne convient pas. Car elle contient des substances qui provoquent des effets abortifs et toxiques sur certains systèmes du fœtus. En effet, cela peut endommager le foie, les reins et le cerveau de l’enfant en développement.

Une femme qui a mal au ventre et boit une infusion.

2. Réglisse

L’infusion de réglisse peut affecter la tension artérielle en l’augmentant. Influencer ce paramètre physiologique pendant la période de gestation pourrait être dangereux pour le fœtus et stimuler un accouchement prématuré. D’autre part, elle peut également réduire la production de lait maternel. De sorte que son inclusion dans l’alimentation pendant la durée de l’allaitement n’est pas conseillée.

3. Infusions dangereuses pendant la grossesse: Anis

L’anis et la sauge ou la rhubarbe peuvent provoquer des contractions dans l’utérus. Ce qui est capable de générer des naissances prématurées ou même des avortements. En effet, il est fréquent qu’en cas de consommation de ces infusions pendant la grossesse, des saignements se produisent. Elles sont donc considérées comme très dangereuses et il faut les éviter.

4. Thé au curcuma

Le curcuma est l’une des épices culinaires les plus bénéfiques qui peuvent être incluses dans l’alimentation. Il a des effets anti-inflammatoires qui ont été mis en évidence par la science. Il aide donc à la prévention et au traitement de nombreuses pathologies. Cependant, il est totalement déconseillé pendant la grossesse.

Sa consommation en grande quantité peut générer des effets abortifs ou neurotoxiques. Maintenant, cela ne signifie pas qu’il est contre-indiqué. Selon une étude publiée dans la revue Nutrients, son principe actif à petites doses peut être positif pendant la grossesse. Dans tous les cas, sa consommation en infusion n’est pas sans danger.

Une femme enceinte qui boit un thé.

5. Le thé

Le thé est l’une des infusions les plus consommées dans le monde. Bien que sa consommation ne soit pas totalement interdite pendant la grossesse, son inclusion doit être limitée. Tout d’abord, il convient de noter qu’il contient de la caféine. Un alcaloïde dont il a été démontré qu’il génère des effets secondaires pendant la période de gestation.

D’autre part, une consommation excessive de thé peut induire un accouchement prématuré ou un avortement. Il peut même entraver l’absorption du fer et de l’acide folique, qui sont des nutriments essentiels pour assurer le bon développement du fœtus. Idéalement, évitez de boire du thé, bien qu’un maximum de deux tasses par jour puisse être ingéré en toute sécurité.

Attention aux infusions dangereuses pendant la grossesse

Comme vous pouvez le vérifier, il existe une série d’infusions dangereuses pendant la grossesse. Il est donc préférable d’éviter leur consommation pendant la durée de la gestation. Sinon, elles pourraient provoquer des effets abortifs ou des problèmes dans le bon développement du fœtus.

Il faut garder à l’esprit qu’à ce stade, il est nécessaire de prendre le plus grand soin de l’alimentation. Non seulement certains suppléments doivent apparaître dans l’alimentation, comme l’acide folique. Mais il faudra aussi restreindre la présence de certains aliments qui peuvent être dangereux.

D’autre part, il convient de promouvoir des modes de vie sains. Par exemple, il est essentiel de faire de l’exercice, malgré les limites de la grossesse. De même, il est important de dormir suffisamment chaque nuit, au moins 7 heures de bonne qualité. Pour y parvenir, il sera déterminant d’avoir des horaires puis de les respecter.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 plantes et infusions qui favorisent la fertilité
Être parents
Lisez-le dans Être parents
9 plantes et infusions qui favorisent la fertilité

Outre tous les bienfaits médicinaux des plantes et infusions, nombre d'entre elles aident également à améliorer la fertilité.



  • Filardi, T., Varì, R., Ferretti, E., Zicari, A., Morano, S., & Santangelo, C. (2020). Curcumin: Could This Compound Be Useful in Pregnancy and Pregnancy-Related Complications?. Nutrients12(10), 3179. https://doi.org/10.3390/nu12103179
  • Qian, J., Chen, Q., Ward, S. M., Duan, E., & Zhang, Y. (2020). Impacts of Caffeine during Pregnancy. Trends in endocrinology and metabolism: TEM31(3), 218–227. https://doi.org/10.1016/j.tem.2019.11.004

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.