En quoi consiste le nouvel Erasmus +?

Le programme Erasmus + a permis à de nombreux étudiants européens d'étudier dans des pays étrangers. La nouvelle version se concentre sur des aspects très importants.
En quoi consiste le nouvel Erasmus +?

Dernière mise à jour : 30 octobre, 2021

Comme chaque année, un nouveau programme Erasmus+ arrive pour la période 2021-2027. Bien sûr, cette fois, il est présenté avec une série de valeurs intéressantes qui le rendent particulièrement attrayant pour les jeunes étudiants.

Le nouveau programme qui vient de démarrer est principalement axé sur l’ inclusion, la durabilité et la numérisation. Cela découle de certaines initiatives des jeunes. Voyons de quoi il s’agit.

Quelles nouveautés sont intégrées au programme Erasmus + 2021?

Avec un budget double de celui de la période 2014-2020, le nouveau programme Erasmus + a été doté de 26,2 milliards d’euros. Ceux-ci s’ajoutent à 2 200 millions supplémentaires provenant d’autres instruments de l’Union européenne, tels que l’instrument de voisinage, de développement et de coopération.

Il semble qu’avec cette croissance substantielle, l’Europe parie sur l’apprentissage continu des jeunes, l’union des peuples et une plus grande connaissance du «vieux continent».

Ce programme qui implique 33 pays devient de plus en plus accessible à tous. De plus, il propose des activités internationales tout en favorisant la formation sportive et l’éducation transversale et transnationale.

À l’heure actuelle, le premier programme de travail annuel dispose de plus de 2,8 milliards d’euros pour démarrer et espère être à la pointe des universités européennes.

Un groupe d'étudiants.

Les clés du programme Erasmus +

Les clés du nouvel Erasmus + reposent sur quatre principes fondamentaux: inclusion, numérisation, écologie et jeunesse proprement dite.

1. Inclusion

Le premier principe qui marque cette campagne du programme Erasmus+ est celui de l’inclusion. Autrement dit, offrir davantage d’opportunités à ceux qui ont plus de difficultés.

Pour cela, Erasmus collabore avec diverses entreprises et agents à petite et grande échelle. Et pour renforcer cette question, la coopération internationale a également été renforcée.

C’est ainsi qu’entrent en jeu aujourd’hui les pays tiers qui apportent une aide essentielle dans divers secteurs, allant de l’éducation sportive à la formation professionnelle.

2. Numérisation

La pandémie a provoqué de nombreux changements à cet égard. Néanmoins, sur la base d’une société qui était déjà très tournée vers le monde virtuel.

Ces derniers mois, il y a eu une énorme croissance de la formation en ligne. Un fait mis en avant à partir de ce programme.

La Commission européenne a décidé de miser clairement sur la modernisation numérique des systèmes éducatifs. Dans cet objectif, différentes plateformes sont lancées pour assurer une amélioration substantielle en peu de temps:

  • eTwinning.
  • Passerelle de l’éducation scolaire.
  • EPALE.
  • Pass jeunesse.
  • Site européen de la jeunesse.

Toutes ces stratégies favorisent la mise en œuvre de la numérisation éducative. En outre, une combinaison intensive de mobilité physique avec le travail d’équipe et le travail en ligne est également prévue. Ces changements faciliteront la création d’une carte d’étudiant européenne.

3. Écologie

Un autre des points forts du nouveau programme est qu’il s’engage à protéger l’environnement par la création de réseaux de transport durables.

L’Union européenne s’est montrée plus sensible à la crise climatique et a signé le Green Deal européen. Ce document promeut des politiques sur l’utilisation des ressources durables, à la fois pour les transports et pour d’autres questions. Afin de sensibiliser et d’atténuer les effets de ce problème mondial.

Notre devoir est effectivement de développer une société plus respectueuse de l’environnement.

4. Jeunesse

Le dernier pari, mais non moins important, est celui de la jeunesse. Grâce à l’intégration du programme Discover EU, l’Union européenne facilite la participation des jeunes de manière plus démocratique que dans l’actuel Erasmus +.

L’objectif est de favoriser l’indépendance des étudiants, afin qu’ils puissent voyager en train entre les différents pays et découvrir le vieux continent à leur manière. Cela leur permettra d’ouvrir leur esprit à différentes cultures.

Une jeune femme qui voyage en train.

La force du programme Erasmus + réside dans l’union

Toutes sortes d’initiatives conçues pour encourager la participation seront soutenues par le nouveau programme. Car son objectif principal est d’améliorer la connaissance et la sensibilisation aux droits fondamentaux et aux valeurs européennes.

Vous connaissez déjà le nouvel Erasmus +. Il est maintenant entre vos mains. Que vous soyez jeune étudiant/e ou jeune parent, profitez-en pour voyager, ouvrir votre esprit et élargir votre horizon!

Cela pourrait vous intéresser ...
Adolescents migrants, une réalité très courante
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Adolescents migrants, une réalité très courante

La réalité des adolescents migrants est une question très actuelle et peu soulevée. Les bouleversements qu'ils traversent sont pourtant considérabl...