Qu'est-ce que la parentalité d'attachement ?

L'attachement parental est la clé pour élever des enfants en bonne santé, heureux et en sécurité. Nous vous montrons les grandes lignes directrices à suivre pour la mettre en pratique.
Qu'est-ce que la parentalité d'attachement ?

Dernière mise à jour : 03 août, 2021

L’éducation d’un enfant soulève plusieurs questions. Dès sa naissance, les parents se demandent souvent quelle est la meilleure façon de le nourrir, de l’endormir ou d’agir lorsqu’il pleure. Est-ce que je le gâte trop, est-ce que je lui offre les meilleures conditions pour son développement ? Si ces questions reviennent fréquemment, vous pourrez peut-être trouver les réponses dans l’attachement parental.

Il y a autant de manières d’éduquer qu’il y a de parents dans le monde. Le niveau d’affection, les exigences et les limites varient d’une famille à l’autre. Et tandis que tous les parents essaient de faire ce qu’ils pensent être le mieux pour leurs enfants, ils peuvent ne pas toujours savoir comment le faire.

Dans les lignes suivantes, nous allons vous montrer l’une des propositions d’éducation de la petite enfance les plus efficaces.

Qu’est-ce que la parentalité d’attachement ?

L’attachement parental est un style éducatif basé sur le lien principal entre le bébé et ses soignants (généralement ses parents). Cette union profonde se développe à partir de la capacité des adultes à répondre à chacune des demandes de l’enfant.

attachement parental confinement amour upa bébé sein allaitement peau à peau amour

Nous devons nous rappeler que le bébé est un être dépendant par nature et a besoin des soins des autres pour survivre. Ainsi, suivant la théorie de l’attachement d’Ainsworth et Bowlby (1991), il est important que le petit trouve chez ses parents de l’affection, de la sécurité et une stimulation adéquate. Mais comment savoir s’il reçoit ce qui est nécessaire ?

Il existe huit principes de base de l’attachement parental, qui consistent en une série de lignes directrices et d’orientations pour les aidants. Par exemple, quels soins apporter et quel type de soins offrir au bébé pendant ses premières années de vie. Ensuite, nous vous apprendrons afin que vous puissiez les mettre en pratique à partir de maintenant.

Les 8 principes de l’attachement parental

Ces principes ne sont que quelques recommandations parentales, mais vous déciderez quoi mettre en œuvre ou pas. Chaque foyer est un monde et les circonstances ne sont pas toujours des plus favorables, alors appliquez ce qui est possible pour vous.

1. Établir des liens affectifs dès la naissance

Pour établir le lien d’attachement, il est important de commencer à travailler dessus dès avant la naissance. Pendant que le bébé est dans l’utérus, il commence à forger un lien émotionnel avec ses parents. Ceci est renforcé lorsqu’ils lui parlent, lui chantent des chansons ou caressent le ventre de la maman. Plus encore lorsque la mère garde son humeur calme et positive.

Le petit reçoit l’ influence émotionnelle de sa mère de l’intérieur de l’utérus.

Après la naissance, il est essentiel de favoriser le contact peau à peau. Cette proximité physique est très importante les premiers jours, car elle permet d’établir la lactation, de calmer le nouveau-né et de renforcer le lien entre la mère et l’enfant.

2. Proposer l’allaitement au bébé

Le lait maternel est le meilleur aliment pour le bébé humain, puisqu’il contient tous les nutriments nécessaires à son bon développement. De plus, il protège le nourrisson contre diverses maladies pour lesquelles il n’a pas encore développé de défenses.

Mais l’un des aspects les plus importants de l’allaitement est la possibilité d’offrir affection, protection et réconfort au bébé. Cette façon naturelle de prolonger le lien physique de la grossesse offre de multiples avantages pour la santé émotionnelle pour vous deux.

3. Assurer le contact corporel

Il existe une croyance populaire selon laquelle il n’est pas positif de tenir le bébé dans vos bras pendant longtemps, car cela peut le “gâcher”. Cependant, le contact physique est un besoin fondamental du bébé, surtout dans les premiers jours de la vie.

Pour cette raison, n’hésitez pas à porter votre petit, à le coucher dans vos bras ou à le tenir quand il pleure. Votre corps reste votre refuge, votre lieu sûr. Et il en encore bien besoin.

4. Dormir près du bébé

Le co-sommeil est une autre des pratiques fondamentales de l’attachement parental. En dormant à proximité ou dans le même lit que ses parents, le nourrisson ressent la présence de ses figures d’attachement et cela le sécurise. Grâce à cette pratique, la peur, l’angoisse et l’inconfort générés par la solitude et l’obscurité sont évités.

N’ayez pas peur que cela dure éternellement. Son sommeil étant régulé, votre bébé sera parfaitement préparé à dormir seul dans sa chambre.

Lire la suite : Ce que ressent votre bébé lorsque vous le laissez pleurer

5. Répondez à ses demandes : ne le laissez pas pleurer

Il faut se rappeler que les pleurs sont le seul moyen de communication du bébé. Grâce à eux, il peut vous faire savoir qu’il a besoin de votre aide, qu’il est fatigué ou affamé, qu’il a peur ou qu’il a froid.

Quand il pleure, il ne veut pas vous manipuler, vous défier ou vous ennuyer. Essayez simplement de communiquer avec lui. Si vous l’ignorez, à la longue il comprendra qu’il ne peut pas compter sur vous. Alors, ne l’ignorez jamais.

6. Offrir de l’affection tout le temps

L’affection est l’un des principaux fondements de l’attachement parental. Bisous et câlins, massages et caresses ne sont jamais de trop pour élever un bébé.

Avec ces gestes simples vous le faites se sentir précieux, protégé, important et aimé dès ses premiers jours de vie. Et cela aura des répercussions extrêmement positives sur sa personnalité d’adulte.

7. Exercez une discipline positive

Être affectueux et respectueux n’implique pas d’être permissif ou indulgent. Les limites, les règles et les conséquences sont une partie fondamentale de l’éducation d’un enfant. Ces valeurs fournissent les conseils et la direction nécessaires pour atteindre l’autonomie.

Les punitions, les coups ou les cris n’ont pas leur place dans ce style éducatif. Au lieu de cela, le dialogue, le respect et la compréhension sont les piliers qui soutiennent cette discipline à la maison. Le renforcement positif et les conséquences naturelles sont quelques techniques pour motiver un comportement approprié chez les enfants.

8. Encouragez maman et papa à prendre soin du bébé

parents mère mère heureux jouer bébé bébé tour mignon visages gestes fauteuil jour après-midi

Il est à noter que l’éducation de l’attachement s’étend, en quelque sorte, à l’ensemble du noyau familial. Les deux parents doivent participer à l’éducation et aux soins du bébé.

L’affection et le respect doivent émaner des deux parents puisque les nourrissons ont besoin de grandir dans un foyer harmonieux, où les relations sont positives. De plus, les petits doivent se sentir aimés, respectés et pris en charge par leurs deux parents de manière égale.

À propos de l’attachement parental

Comme vous pouvez le constater, les principes dérivés de ce style parental reposent sur la proximité affective, l’attention et le respect des besoins du bébé. Cependant, il n’est pas toujours possible d’appliquer tous les 8 principes que nous avons mentionnés. Chaque famille décidera des pratiques à intégrer en fonction de ses possibilités.

Tant que les parents sont sensibles aux besoins du bébé et disponibles pour lui, ils contribuent à son bien-être complet.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance de parler au bébé pendant la grossesse
Être parentsLisez-le dans Être parents
L’importance de parler au bébé pendant la grossesse

Beaucoup de femmes pensent qu'il n'est pas important de parler au bébé pendant la grossesse , la réalité est très différente.



  • Bowlby, J., & Ainsworth, M. (2013). The origins of attachment theory. Attachment theory: Social, developmental, and clinical perspectives, 45, 759-775.
  • Vargas, A. (2008). La lactancia materna y sus beneficios. Revista Enfermería Actual en Costa Rica, (15), 3.