Qui sont les parents permissifs ?

29 octobre 2017

Il existe de nombreux types de parents et il est évident que nous éduquons tous nos enfants à notre manière. Puisqu’il n’existe pas de manuel parental, chacun fait de son mieux. Et en général, nous finissons par contredire tout ce que nous avons dit que nous ne ferions pas.

Parmi les types de parents possibles, on trouve “les parents permissifs”. Cette désignation est attribuée aux parents qui élèvent leurs enfants sans leur poser de limites. Chacun est libre d’éduquer ses enfants à sa guise; toutefois, on n’est jamais à l’abri d’erreurs.

Être trop indulgent et laxiste avec les enfants peut nous transformer en parents permissifsClaudia Sotelo, directrice du Centre de Spécialisation en Etudes Psychologiques de l’Enfance, nous explique de quoi il s’agit.

Les caractéristiques des parents permissifs

Une maman se plie aux désirs de sa petite fille fâchée

Les parents permissifs sont aujourd’hui nombreux. Ce sont généralement ceux qui travaillent beaucoup ou qui ont des revenus leur permettant de couvrir leur enfant de cadeauxSelon Claudia Sotelo, d’autres caractéristiques existent :

  • Les parents ont généralement entre 30 et 45 ans
  • Ils proviennent d’une famille où l’éducation était rigoureuse
  • L’un des parents ou les deux sont tendres et doux (comme les guimauves)
  • Ce sont habituellement des professionnels et des travailleurs
  • Ils n’établissent pas de règles et ont tendance à éviter la discipline envers leurs enfants
  • Ils ont des enfants gâtés
  • Ils cessent d’encourager des habitudes chez leur enfant
  • Ils ne tolèrent pas les échecs de leurs enfants, mais ont tendance à accuser quelqu’un d’autre pour cela
  • Les parents permissifs ne sont pas conscients que ce type d’éducation met en danger l’avenir de leurs enfants.

« Un parent permissif, que ce soit la maman, le papa ou les deux, est un parent qui est doux comme un bonbon, mielleux avec les enfants, parce qu’il n’a pas de limites claires. Il ne représente pas la figure de l’autorité pour le petit garçon ou la petite fille et il lui est difficile d’établir des habitudes ou même de les faire respecter »

-Claudia Sotelo-

Sans s’en rendre compte, ce type de parents fait du tort aux enfants à de nombreux égards. Ils cherchent à tout prix à voir leur enfant heureux et à lui faire plaisir. Cependant, ces attitudes ne sont pas sans conséquences sur le comportement des enfants.

Mettre en évidence notre faiblesse ou notre incapacité à fixer des limites créé un enfant qui ne vit pas dans la réalité. En effet, si chez lui ses parents satisfont toutes ses demandes, il se trouve que le monde réel est différent. Par conséquent, même si nous pensons bien faire et sommes pétris de bonnes intentions, une éducation trop permissive peut créer un déséquilibre chez les enfants.

Quels sont les effets d’une éducation permissive ?

Une petite fille au coin tire la langue, un signe d'impolitesse qui peut être dû à des parents trop permissifs

Le désir de bien faire des parents permissifs est indiscutable. Généralement, ces parents viennent de familles très strictes où leurs parents les réprimandaient d’un seul regard. Ils souhaitent donc utiliser la méthode d’éducation inverse afin que leurs enfants ne vivent pas la même enfance que celle qu’ils ont vécue.

Malheureusement, certains extrêmes peuvent avoir des conséquences indésirables. Parmi les principaux effets, on peut observer :

  • Les enfants élevés dans ces conditions ont souvent peu de tolérance face à la frustrationCela signifie que si leurs désirs ne sont pas satisfaits, ils peuvent se mettre en colère et entrer en confrontation avec quiconque. Cette attitude entraîne des difficultés relationnelles avec ses parents, ses enseignants, ses amis et ses proches.
  • Ils sont incapables de résoudre des problèmes par eux-mêmes car leurs parents font tous pour eux.
  • À l’adolescence, leurs comportements peuvent devenir incontrôlables. Selon l’experte, les enfants de parents permissifs sont plus enclins à succomber à des addictions.

« Nous devons être vigilants : entre trois et huit ans, il est inquiétant que la colère soit la façon de communiquer d’un enfant. »

-Claudia Sotelo-

  • Ils ont des difficultés à accepter et suivre les règles.
  • Ils peuvent souffrir de troubles du sommeil et/ou de l’alimentation, car leurs parents leur permettent de dormir à l’heure qu’ils souhaitent et à ne pas manger s’ils ne le souhaitent pas. Cela peut également toucher à l’hygiène.
  • Ils n’apprennent pas grand chose sur la hiérarchie et n’ont pas l’habitude de respecter les personnes âgées, car leurs parents se placent toujours à leur niveau.
  • Les enfants de parents permissifs ont conscience de la faiblesse de ceux-ci; en général ils perçoivent que leurs parents ont peur de leur colère. En ce sens, il est fréquent que les enfants manipulent émotionnellement les adultes.
  • Ils ne sont pas armés pour affronter la réalité, ce qui peut les mener à de nombreux échecs dans leur vie.
  • La plupart des problèmes que génère le comportement de ces enfants ne sont pas uniquement vécus à la maison. Dans ce contexte, l’interraction avec d’autres personnes a tendance à être difficile.
  • Ils ont des difficultés à travailler en groupe, ce qui nuit à leurs bons résultats scolaires.

 

A découvrir aussi