La thérapie EMDR chez l'enfant : en quoi elle consiste et ses bienfaits

La thérapie EMDR chez les enfants est très efficace pour traiter les traumas et autres troubles psychologiques. Découvrez en quoi elle consiste et les avantages qu'elle apporte.
La thérapie EMDR chez l'enfant : en quoi elle consiste et ses bienfaits
Elena Sanz Martín

Rédigé et vérifié par la psychologue Elena Sanz Martín.

Dernière mise à jour : 06 janvier, 2023

Bien que nous ayons tendance à percevoir l’enfance comme une étape heureuse et simple, la vérité est que les enfants font également face à l’adversité. En fait, ils sont beaucoup plus vulnérables et certaines situations apparemment sans importance peuvent même être traumatisantes pour eux. Il existe de multiples interventions psychologiques pour aider les tout-petits à gérer les moments et les émotions difficiles, mais, sans aucun doute, l’un des plus recommandés est la thérapie EMDR.

Cette thérapie a été largement étudiée et a des décennies d’expérience. Ses résultats pour le traitement de l’anxiété, de la dépression, des troubles alimentaires ou du deuil sont très positifs, mais elle est surtout efficace lorsqu’il s’agit de traiter les traumatismes et les troubles associés. C’est une technique que l’on peut appliquer en toute sécurité chez les enfants et les adolescents. Par conséquent, aujourd’hui, nous voulons vous en parler davantage.

Qu’est-ce que la thérapie EMDR ?

La thérapie de désensibilisation et de retraitement par mouvements oculaires (EMDR) a été créée en 1987 par la psychologue américaine Francine Shapiro. Initialement, elle servait à aider les gens à surmonter les traumatismes et les situations angoissantes ; maintenant, elle a également démontré son efficacité dans d’autres pathologies.

Pour comprendre la thérapie EMDR, il faut comprendre que le cerveau humain est préparé à faire face à l’adversité en traitant et en intégrant ces expériences négatives et en apprenant d’elles. Cependant, lorsque celles-ci dépassent les ressources de la personne, ledit événement ou souvenir est bloqué et provoque un mal-être intense qui peut durer dans le temps si on n’intervient pas.

Ainsi, l’EMDR facilite ce processus qui a été bloqué en utilisant la stimulation cérébrale bilatérale. C’est-à-dire qu’elle cherche à activer les deux hémisphères cérébraux par différentes techniques :

  • Mouvement des yeux : c’est la plus couramment utilisée et celle qui donne son nom à l’EMDR. Pour l’appliquer, on invite la personne à suivre des yeux un objet qui se déplace d’un côté à l’autre avec un mouvement rythmique.
  • Stimulation auditive : on utilise des sons ou des vibrations qui stimulent alternativement les hémisphères cérébraux.
  • Stimulation tactile : le tapping est une option qui se réalise en appliquant de petits tapotements rythmiques alternés sur les genoux, les épaules ou d’autres zones du corps.
Le jeu, le dessin, les costumes ou la narration d’histoires facilitent l’expression et aussi le travail au moment de favoriser le traitement du trauma chez l’enfant.

Objectifs de la thérapie EMDR

Avec ce processus, on atteint les deux principaux objectifs de la thérapie EMDR :

  1. Désensibilisation : on expose mentalement la personne au souvenir traumatique. Ainsi, en cessant de l’éviter, on atteint une accoutumance qui entraîne une diminution des symptômes négatifs.
  2. Retraitement : en rappelant ce souvenir pénible et en appliquant une stimulation bilatérale, on l’associe à d’autres souvenirs ou expériences non désagréables. Ainsi, il redémarre et le traitement et l’intégration qui avaient été interrompus s’achèvent.

Comment fonctionne la thérapie EMDR chez les enfants et les adolescents ?

La thérapie EMDR peut s’utiliser chez les enfants depuis le stade préverbal jusqu’à l’adolescence. Cependant, cela demande certaines adaptations et surtout beaucoup de créativité de la part du thérapeute.

Il est nécessaire que le professionnel soit non seulement formé à l’EMDR mais qu’il ait également une expérience avec les enfants et connaisse les différentes étapes du développement évolutif. En effet, il faudra ajuster la procédure aux capacités et à l’étape de vie de chaque enfant.

Lors de l’application de la thérapie EMDR chez les enfants, il est nécessaire d’utiliser différentes ressources pour aider l’enfant à exprimer ce qui lui arrive et ce dont il a besoin. Dans ces cas, il peut en effet être difficile pour eux de verbaliser leurs sentiments.

Pour que la thérapie fonctionne chez les enfants et les adolescents, il est essentiel d’établir un bon lien d’attachement avec le thérapeute et que la famille s’implique et collabore.

Bénéfices de la thérapie EMDR chez les enfants

Ce type de thérapie offre généralement de très bons résultats lorsqu’on l’applique aux enfants. Elle fonctionne encore mieux que chez l’adulte, puisque le blocage émotionnel est moins enraciné chez l’enfant. Ainsi, lorsque le processus thérapeutique se termine, les symptômes de mal-être ne sont plus là. De plus, même si l’expérience est remémorée, elle ne ravive plus l’angoisse et ne limite plus l’enfant dans le présent.

En outre, l’EMDR offre une série d’avantages par rapport à d’autres types d’interventions efficaces, telles que la thérapie cognitivo-comportementale. Les principaux sont les suivants :

  • L’exposition aux souvenirs traumatiques est plus courte que dans les autres interventions. De plus, chez les enfants, cela peut se faire de manière indirecte et symbolique, donc cela génère moins d’angoisse et d’inconfort chez eux.
  • Le thérapeute ne donne pas d’exercices pour la maison, donc le travail se fait pendant le temps de consultation.
  • Au cours du processus, on aide l’enfant à acquérir des ressources et des outils qu’il pourra utiliser à l’avenir pour faire face à des difficultés émotionnelles.
  • C’est une thérapie rapide, efficace et complète, puisqu’elle agit sur les émotions, les croyances et les sensations corporelles.

La meilleure thérapie pour les troubles mentaux

En bref, la thérapie EMDR chez l’enfant permet une intégration des différentes aires cérébrales impliquées dans la mémoire traumatique (l’amygdale, l’hippocampe et le cortex frontal). Ainsi, l’événement peut être correctement traité par le système nerveux et les symptômes d’inconfort disparaissent, ainsi que les comportements inadaptés. Pour toutes ces raisons, c’est l’une des interventions les plus recommandées dans une variété de pathologies mentales.

Cela pourrait vous intéresser ...
Thérapie émotionnelle pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Thérapie émotionnelle pour les enfants

Malgré sa stigmatisation, la thérapie émotionnelle présente de nombreux avantages pour les enfants. Découvrez ses tenants et aboutissants dans cet ...



  • Ahmad, A., & Sundelin-Wahlsten, V. (2008). Applying EMDR on children with PTSD. European Child & Adolescent Psychiatry17(3), 127-132.
  • Beer, R. (2018). Efficacy of EMDR therapy for children with PTSD: A review of the literature. Journal of EMDR Practice and Research12(4), 177-195.
  • Gauhar, Y. W. M. (2016). The efficacy of EMDR in the treatment of depression. Journal of EMDR Practice and Research10(2), 59-69.

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.