Dents cassées chez les enfants : causes et solutions

Les dents cassées chez les enfants sont des accidents fréquents. Quelles sont les causes et les solutions de traitement? etc...
Dents cassées chez les enfants : causes et solutions
Vanesa Evangelina Buffa

Rédigé et vérifié par la dentiste Vanesa Evangelina Buffa.

Dernière mise à jour : 19 juin, 2024

Bien que l’émail des dents soit le tissu le plus dur et le plus résistant du corps, il peut se fracturer et les dents cassées chez les enfants est une situation assez fréquente qui ne doit pas être négligée.

Il existe diverses raisons pour lesquelles les dents des enfants peuvent se casser, depuis les accidents lors de l’exploration du monde jusqu’à d’autres causes. Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de dents cassées chez les enfants, comment identifier si votre enfant a subi une dent cassée et les solutions possibles à ce problème.

À quoi ressemblent les dents cassées chez les enfants ?

Reconnaître que votre enfant a une dent cassée est la première étape pour trouver une solution. Si la dent est fracturée à la suite d’un coup ou d’une carie importante provoquant une cassure, le morceau de dent manquant est généralement assez évident et facile à identifier.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles les fissures des dents sont très subtiles et difficiles à détecter. Ces fissures peuvent commencer sous la gencive, être situées à proximité d’une obturation dentaire, affecter la racine de la dent. Ou s’étendre dans toute la dent.

Vous pouvez soupçonner le problème si votre enfant éprouve une sensibilité dentaire ou ressent une douleur en mordant. Pour confirmer la fissure et évaluer son ampleur, il est essentiel qu’un dentiste pédiatrique réalise une évaluation.

Le professionnel effectuera des examens et des tests pour déterminer si la dent est fissurée et l’étendue des dégâts. En fonction de ces facteurs et du type de dent de l’enfant, le professionnel choisira le traitement le plus approprié.

Causes des dents cassées chez les enfants

Il est généralement courant d’associer les fractures à des coups violents portés à la bouche. Il est vrai que les jeux des enfants peuvent provoquer des accidents provoquant des saignements des lèvres et la perte d’un fragment de dent.

Cependant, ce ne sont pas les seules causes de fracture dentaire chez les enfants. Ci-dessous, nous examinerons les raisons les plus courantes pouvant entraîner des dents cassées chez les enfants et comment ces situations peuvent être résolues.

1. Coups et traumatismes

Les accidents et les chutes sont les causes les plus fréquentes de dents cassées chez les enfants. Les glissades, trébuchements et chutes peuvent entraîner des coups portés à la bouche pouvant entraîner la fracture d’une ou de plusieurs dents.

Un article publié dans le Journal of Clinical Pediatric Dentistry souligne que les incisives centrales supérieures, primaires et permanentes, sont les dents les plus touchées par les traumatismes. Leur position à l’avant de la bouche les rend particulièrement sensibles aux coups.

Un traumatisme buccal peut aller d’une petite perte d’émail sur les dents au détachement de fragments de la dent ou même à une fracture plus importante qui affecte à la fois la partie visible et la racine de la dent.

Il est essentiel qu’un dentiste évalue la situation immédiatement pour résoudre le problème à temps et prévenir d’éventuelles complications.

2. Caries

Selon l’Organisation mondiale de la santé, les caries dentaires constituent l’affection buccale la plus courante chez l’enfant. Cette maladie se caractérise par la perte de minéraux dans la structure dentaire due à l’action des acides produits par les bactéries présentes dans la bouche.

Les dents affectées par des caries, si elles ne sont pas traitées, s’affaiblissent et deviennent plus sujettes aux fractures. Même les activités quotidiennes, comme mordre dans des toasts croquants ou des aliments durs, peuvent suffire à briser une partie de la dent.

Pour prévenir ce type de blessure, il est essentiel de traiter les caries dentaires. Qu’elles soient temporaires ou permanentes. Les dentistes disposent de diverses options thérapeutiques, selon la gravité de la blessure, pour régler le problème et restaurer la santé bucco-dentaire de votre enfant.

3. Mordre des objets durs

Les enfants ont tendance à explorer le monde qui les entoure par la bouche. Ce qui les amène à mordre et à sucer des objets. Bien que ce comportement soit courant dès la petite enfance, il peut parfois persister plusieurs années.

Certains enfants prennent l’habitude de mordre des objets durs, comme des crayons, des stylos, des jouets ou même leurs propres ongles, lorsqu’ils s’ennuient, sont fatigués ou anxieux. Cette pratique peut affaiblir l’émail des dents. Augmentant ainsi la vulnérabilité des dents aux fissures et aux fractures.

Mordre des objets durs peut endommager les dents. Un dentiste pédiatrique peut proposer des traitements simples pour protéger une dent endommagée. Mais il est crucial que l’enfant abandonne cette habitude de mâcher. Car elle peut être à l’origine de fractures dentaires.

4. Érosion de l’émail

L’émail dentaire est la couche externe qui recouvre et protège les dents. Bien qu’il s’agisse du tissu le plus dur de notre corps, il est susceptible de perdre des minéraux en raison de l’action de certains acides.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les bactéries présentes dans la bouche produisent des acides qui affectent les dents et provoquent des caries. Cependant, la perte de minéraux peut également résulter de l’exposition à des substances présentes dans certains aliments et boissons que nous consommons.

Les boissons gazeuses, les agrumes, les jus de fruits et les boissons pour sportifs, par exemple, sont acides et peuvent déminéraliser l’émail des dents. Une dent dont les tissus sont fragilisés et manquent de protection suffisante risque davantage de se briser.

L’érosion de l’émail peut se diagnostiquer par un dentiste au cabinet. Mais vous pouvez soupçonner ce problème si vous ressentez une sensibilité dentaire. Pour la traiter, les professionnels utilisent des substances spéciales qui renforcent la dent endommagée.

5. Traitement canalaire

Les dents qui ont subi un traitement de canal ou qui ont de grandes obturations sont plus susceptibles de se briser. Le manque de vitalité et la perte importante des tissus naturels qui composent les dents fragilisent leur structure.

Un article paru dans Endodontic Topics explique que la dentine est le principal tissu minéralisé de la dent et joue un rôle crucial dans la répartition des contraintes et des charges fonctionnelles que la dent supporte par rapport à l’os environnant.

Le remplacement de la dentine par des obturations étendues ou la modification de sa composition en raison d’un traitement canalaire affecte sa capacité à résister aux forces de mastication.

Pour éviter que les forces de mastication ne provoquent la fracture des dents ayant subi un traitement de canal ou ayant perdu une quantité considérable de tissu dentaire, il est conseillé de les restaurer avec des couronnes dentaires. Ces couvertures recouvrent entièrement la dent et améliorent la répartition des charges de mastication.

Que faire des dents cassées chez les enfants?

Les dents cassées chez les enfants nécessitent une attention immédiate. En effet, le manque de traitement à temps peut déclencher des complications telles que : des douleurs, des infections, des problèmes sur d’autres dents, des conséquences esthétiques ou même la perte de la dent affectée.

Lorsqu’une dent se casse suite à un traumatisme, il est important de rester calme. De rassurer l’enfant puis de l’emmener sans attendre chez le dentiste. Agir rapidement améliore le pronostic du problème.

Si possible, conservez le fragment de dent cassé dans un récipient rempli d’eau après l’avoir rincé à l’eau ou à une solution saline. Emmenez le fragment et l’enfant chez le dentiste. Dans certaines situations, le professionnel peut rattacher le fragment à la dent endommagée.

Traitements des dents cassées chez les enfants

Lorsque le dentiste examinera votre tout-petit, il diagnostiquera le type et la gravité de la fracture. Une revue publiée dans l’International Journal of Applied and Basic Medical Research souligne que le traitement dépend du site, de la direction, de la taille, du degré de la fissure, des tissus impliqués et des complications associées.

Le professionnel déterminera le traitement le plus approprié pour restaurer la santé et l’apparence de la dent cassée. Voici donc quelques-unes des solutions possibles.

  • Contrôler sans intervenir. Lorsque les fissures sont petites, il n’est pas nécessaire de les traiter. Il suffit de vérifier qu’il n’y a pas de complications.
  • Polissage. Si les dégâts sont légers, le professionnel lime le bord de la fracture afin que la surface soit lisse et ne blesse pas les muqueuses.
  • Obturations. En fonction de la taille de la fracture, le dentiste peut remplir et reconstruire la pièce endommagée avec des matériaux d’obturation. Il peut également utiliser le fragment de dent original pour le refixer.
  • Couronnes. Ce sont des couvertures qui recouvrent la totalité de la dent. Elles sont utilisées lorsque l’élément est très endommagé ou fragilisé.
  • Endodontie. Lorsque la fracture touche la partie la plus interne des dents, des traitements pulpaires doivent être effectués. Les dents sont ensuite reconstruites avec des obturations ou des couronnes.
  • Extraction. Lorsque la dent est gravement cassée et compromise et qu’aucune alternative conservatrice n’est viable, la pièce est extraite. En fonction de la dent extraite et du type de dentition, la perte est réhabilitée avec une prothèse ou un mainteneur d’espace est posé.

Prenez soin des dents des enfants pour qu’elles ne se cassent pas

Le maintien de dents solides et saines est essentiel pour réduire le risque de fractures dentaires chez les enfants. Une bonne hygiène bucco-dentaire, qui comprend un brossage régulier avec un dentifrice fluoré, l’utilisation de la soie dentaire et des visites régulières chez le dentiste pédiatrique, sont des pratiques essentielles.

Enfin, une alimentation équilibrée qui limite la consommation de sucres et d’aliments durs contribue également à la santé dentaire de votre tout-petit, en réduisant les risques de casse des dents.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique



Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.