Les chutes et les enfants, un duo très courant

· 20 juin 2018
Dès le moment où l'enfant commence à marcher à quatre pattes et à faire ses premiers pas, c'est le moment où le risque arrive. La combinaison entre les chutes et les enfants est une problématique à laquelle les parents devront faire face.

Durant les premières années de leur vie, les petits ont tendance à être curieux. C’est pourquoi, les chutes et les enfants sont un duo très courant. Il est important d’être attentif à l’enfant le plus tôt possible, mais prévenir l’accident l’est encore plus ; la surveillance des adultes doit être continue.

De la naissance à l’âge de trois ans, l’enfant traverse plusieurs étapes d’apprentissage. Nous devons encourager leurs compétences et leurs capacités tout en renforçant les soins pour le protéger ; cela peut faire la différence entre un petit en bonne santé et un enfant présentant un risque permanent de blessures.

Jamais seuls

La plus grande part de responsabilité incombe évidemment aux parents. Il est nécessaire de s’organiser, d’être attentif aux risques et de prendre des mesures pour prévenir les chutes.

Comme nous pouvons l’observer, un enfant ne doit jamais rester seul, il y a des endroits avec encore plus de risques. C’est le cas des lieux élevés pour eux, comme le lit, la table ou le berceau sans rampe, entre les voitures, sur les balançoires, parmi d’autres.

Il suffit juste d’une étourderie et une seconde peut suffire pour que l’accident se produise. Parfois, on ne mesure pas les conséquences ou on a trop confiance en ses propres décisions; tout peut arriver, mais tout peut être évité.

Les chutes et les enfants, une combinaison fréquente

Le binôme commun entre les chutes et les enfants peut être évité ; ce n’est qu’une question d’organisation et de bonnes habitudes. Une mesure indispensable est de placer des portes au début et à la fin des escaliers et des rampes des deux côtés. 

Ces portes ne doivent pas être pliables ni avoir des ouvertures supérieures à cinq centimètres, pour éviter que la tête du bébé ne reste coincée. Il est tout aussi important que les escaliers ne soient pas glissants. De plus, l’enfant doit être accompagné pour apprendre petit à petit à tenir la main courante quand il l’utilise, toujours sous la supervision d’un adulte.

Les chutes sont vite arrivées si les mesures de sécurité ne sont pas suffisamment adéquates

Attention avec les trotteurs

Les trotteurs peuvent provoquer des blessures allant du pincement aux chutes plus importantes. Les enfant courent également le risque de se déplacer dans des endroits plus dangereux. Les porches d’entrée, les terrasses, les patios ou les zones surélevées ne doivent pas être à portée de l’enfant.

La curiosité, surtout quand les enfants commencent à ramper et à marcher, peut les mener dans des endroits insoupçonnés et dangereux. Ils aiment explorer, danser, grimper ; toutes les activités qui impliquent des risques de chutes et de blessures. Il est également conseillé de leur mettre des chaussures ou des chaussettes antidérapantes.

Esprit aventurier, mais en faisant attention

Afin de ne pas restreindre son esprit aventurier au-delà du nécessaire, il est judicieux de prendre des mesures dès que votre bébé commence à se déplacer à quatre pattes ou à marcher. Par conséquent, fermez à clé toutes les portes qui mènent à des zones dangereuses. Si besoin, utilisez des chaises ou des tables hautes, ne perdez pas de vue votre enfant et n’oubliez pas d’ajuster les ceintures de sécurité.

Il est sage d’installer des protecteurs aux fenêtres et de les fermer quand l’enfant se trouve à côté. De leur côté, les berceaux et les lits doivent être éloignés des fenêtres.

Veillez aussi à ce que l’enfant ne grimpe pas sur les tables ou les chaises d’où il pourrait tomber. Ce type de mobilier sur lequel il grimpe doit être rangé dans un endroit sûr jusqu’à ce qu’il soit plus grand. Dans la chambre du bébé, les meubles doivent être, de préférence, ancrés au sol.

« Il est nécessaire de s’organiser, d’être attentif aux risques et de prendre des mesures pour prévenir les accidents ».

Hors de portée des enfants

Le petit explorateur voudra se promener dans toute la maison. Sur son chemin, il peut trouver des appareils électroménagers ou des ustensiles de cuisine, et particulièrement ceux qui sont tranchants et coupants.

Il pourra également tomber sur les produits d’entretien ménagers potentiellement dangereux. Tout comme les médicaments, ces liquides ou ces poudres doivent être hors de portée des enfants.

Les chutes peuvent survenir dans de nombreux endroits, c'est pourquoi il faut garder une surveillance permanente sur l'enfant

Les grills et les casseroles, à distance

De plus, le bébé devrait être à une distance de sécurité des différentes zones de la cuisine ; il s’agit de l’endroit le moins sûr pour un enfant curieux qui se promène. Le minimum qui puisse arriver sont les chutes, les coupures et les brûlures.

D’autre part, les chutes peuvent également se présenter à l’entrée ou à la sortie du bainS’il n’y a pas de surveillance adéquate, il est très facile pour le bébé de glisser; ce type de coups, en raison des différents éléments de la salle de bain, peut être vraiment dangereux.

Les dispositifs modernes de surveillance du bébé sont d’une grande aide dans ces cas. Qu’ils se réveillent ou qu’ils jouent, ce sera toujours un soulagement de savoir qu’il existe des moyens de garder un œil sur vos enfants.

En fin de compte, soyez bien conscients que ni la curiosité ni l’esprit d’aventure ne doivent être affectés au cours de ces premières étapes de leur vie. Il s’agit d’une question primordiale de précaution pour éviter que les chutes provoquent des blessures chez vos enfants.