Comment parler à un ado pour parvenir à une communication fluide et efficace ?

Voici quelques façons de commencer à tendre la main à votre ado pour encourager le dialogue et la conversation.
Comment parler à un ado pour parvenir à une communication fluide et efficace ?

Dernière mise à jour : 16 mai, 2022

Le passage de l’enfance à l’adolescence est plein de nouveaux défis et de découvertes, tant pour les enfants que pour leurs parents. Savoir parvenir à une communication fluide et efficace, basée sur le respect et l’amour, est essentiel pour être à leurs côtés. Par conséquent, nous vous présentons aujourd’hui quelques moyens d’y parvenir et d’identifier les attitudes nocives.

Si vous sentez qu’un abîme vous sépare lorsque vous parlez à votre ado ou que les mots ne parviennent pas à vous rapprocher, il est temps de réfléchir à votre façon de communiquer. Comprendre les raisons pour lesquelles les jeunes s’éloignent de leurs parents est essentiel pour prévenir ces situations.

8 conseils pour parvenir à une communication fluide et efficace avec un ado

Une communication fluide et efficace se produit lorsque les deux personnes sont synchronisées, lorsqu’elles connectent chaque mot et enrichissent la conversation avec des contributions volontaires. Apprendre à améliorer ce type de dialogue et à le maintenir ouvert dans le temps est d’une grande aide pour accompagner les enfants tout au long de l’adolescence.

Voici quelques clés parentales que vous pouvez utiliser pour vous rapprocher de vos enfants avec respect et amour lorsqu’ils commencent à grandir.

1. Partagez du temps de qualité et montrez votre amour

Pour entrer en contact avec un adolescent et faire en sorte qu’il souhaite partager certaines de ses expériences de vie avec ses parents, il est nécessaire de passer du temps ensemble. S’exprimer à travers un langage basé sur l’empathie, l’intérêt et l’amour inconditionnel que chaque maman et papa ressentent pour leur enfant est essentiel pour fournir un environnement sûr et sécurisé.

Essayez de passer du temps avec vos enfants, peu importe à quel point la journée peut être chargée.

2. Encouragez le dialogue et la conversation

Si, dès leur plus jeune âge, nous habituons nos enfants à partager leurs expériences de la journée de manière tout à fait normale (comme au moment du déjeuner ou du dîner), il est plus probable qu’ils maintiennent cette habitude à l’adolescence.

Par conséquent, cherchez des moments pour encourager la conversation, pour savoir comment ils se sentent et dites-leur qu’ils peuvent parler de n’importe quel sujet avec vous.

3. Racontez-leur vos expériences lorsque vous aviez leur âge

L’expression de nos émotions est essentielle pour favoriser une santé émotionnelle stable. Si nous voulons que les jeunes s’ouvrent à leurs parents, nous, les aînés, devons en faire de même.

Lorsque nous racontons à nos enfants nos expériences passées de jeunesse, nous partageons en réalité une partie de notre intimité avec eux pour leur transmettre une leçon, une anecdote ou une morale.

4. Ne les interrompez pas lorsqu’ils parlent

Parfois, et très innocemment, les parents peuvent interrompre leurs enfants au milieu de leur histoire, soit pour raconter une expérience similaire, soit pour offrir des conseils. Mais cela peut être très dérangeant pour les jeunes.

D’où l’importance de savoir parler à tour de rôle et d’apprendre à écouter attentivement. Ainsi, les jeunes pourront dire tout ce qu’ils veulent sans craindre d’être interrompus.

5. N’envahissez pas leur vie privée

Cela signifie respecter et reconnaître que votre enfant est une personne qui a commencé à découvrir son identité et de nombreuses facettes de sa vie qui lui étaient auparavant inconnues. Par conséquent, essayez de ne pas envahir son espace afin de ne pas violer sa vie privée.

Il est préférable de promouvoir le dialogue, l’éducation et la prévention en tant qu’outils pour permettre aux adolescents d’être responsables et conscients de leurs actes.

6. Pour une communication fluide et efficace, ne jugez pas et offrez un amour inconditionnel

Être jugé par ses proches est l’une des plus grandes peurs que chaque adolescent éprouve à un moment donné. Pour favoriser une communication fluide et efficace, il est nécessaire de créer un lieu de protection au sein du foyer, exempt de préjugés, de sermons et de jugements de valeur.

Donnez à vos fils et filles la confiance nécessaire pour partager leurs problèmes avec vous sans crainte d’être jugés. La maison devrait être un refuge, pas un champ de bataille.

7. Soignez votre façon de vous exprimer et le ton de votre voix

Bien souvent, une phrase innocente peut être totalement mal comprise à cause d’une inflexion incorrecte de la voix ou de l’utilisation de mauvais mots. Essayez de vous rapprocher avec empathie et d’utiliser un langage proche, respectueux et cordial, pour favoriser une communication agréable.

L’utilisation du ton de voix indiqué favorise la proximité.

8. Apprenez à reconnaître quand il s’agit d’un bon moment

Cela se produit au fil du temps, car chaque adolescent est unique et démontre une envie de communiquer ou de demander de l’aide de différentes manières. Par conséquent, il est essentiel d’être attentif à tous ces signaux que les enfants émettent inconsciemment lorsqu’ils ont besoin de communiquer. Voici quelques-uns des plus courants :

  • Un brusque changement d’attitude. Lorsque vous remarquez une attitude plus feutrée et triste ou, au contraire, intriguée et anxieuse, vos enfants peuvent avoir besoin de votre aide. Essayez de vous approcher calmement et demandez-leur comment ils se sentent.
  • Questions sur les expériences passées. Par exemple : « Maman, est-ce normal que je ne me sente pas à l’aise avec mon corps à mon âge ? » Cela vous permet de donner votre avis et de guider au mieux vos enfants dans leurs dilemmes.
  • Sujets de préoccupation. Que ce soit dans la musique qu’ils écoutent, les livres qu’ils aiment lire ou un article qu’ils ont consulté sur internet : les jeunes cherchent un moyen de tout résoudre par eux-mêmes, mais l’aide des parents ne fait jamais de mal.

L’amour et le respect sont nécessaires pour parvenir à une communication fluide et efficace

L’adolescence est pleine de fleurs sur le chemin pour que les enfants apprennent à mieux se connaître. Cependant, c’est aussi une période d’épreuves et d’enseignements pendant laquelle ils peuvent avoir besoin d’une aide maternelle ou paternelle. D’où l’importance de se rapprocher avec affection et respect lorsqu’on entame une conversation avec un ado.

Enfin, n’oubliez pas de leur offrir un amour inconditionnel à chaque instant. Ils doivent savoir qu’ils peuvent faire confiance à leur mère, quel que soit le problème qu’ils traversent.

Cela pourrait vous intéresser ...

S’inquiéter de l’avenir à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
S’inquiéter de l’avenir à l’adolescence

L'étape entre 15 et 18 ans est généralement assez difficile, car les jeunes se sentent constamment inquiets pour leur avenir.