4 clés pour générer de l'empathie chez les adolescents

L'empathie est une compétence très importante lorsqu'il s'agit d'entrer en relation avec les autres. Certaines recherches montrent que les enfants avec un attachement sûr font preuve d'empathie plus tôt.
4 clés pour générer de l'empathie chez les adolescents

Dernière mise à jour : 15 mars, 2022

Un attachement sécure et des relations familiales solides peuvent être un facteur prédictif lorsqu’il s’agit de générer de l’empathie chez les adolescents.

Bien que de nombreux mythes décrivent les adolescents comme des personnes égoïstes qui ne pensent qu’à eux-mêmes, des recherches montrent que l’adolescence est l’un des moments clés du développement de l’empathie. Il s’agit d’une compétence que nous acquérons au fil du temps et qui est essentielle pour avoir des interactions sociales positives, se faire des amis et améliorer les relations sociales futures des adolescents à l’âge adulte.

Qu’est-ce que l’empathie ?

L’empathie peut être définie comme la capacité des personnes à se mettre à la place des autres, à comprendre leurs émotions et à s’inquiéter de leur bien-être. Cette compétence est fondamentale pour établir des relations positives avec les autres et se développer en tant que personne.

Certaines de ses caractéristiques sont :

  • Elle nous aide dans le développement et l’adaptation de nos émotions.
  • Elle améliore les relations avec les autres.
  • L’empathie favorise la compréhension de soi.
  • Elle permet d’être aimé et accepté par son entourage.
  • Elle aide au développement des compétences sociales.
  • Par ailleurs, elle contribue à renforcer notre estime de soi, notre équilibre émotionnel et notre sécurité personnelle.

Comment l’empathie est-elle générée chez les adolescents ?

L’étude Here for You: Attachment and the Growth of Empathic Support for Friends in Adolescence , publiée dans la revue Child Development et dirigée par le professeur de psychologie Joseph P. Allen, révèle un point essentiel.

Cette recherche a suivi 184 garçons/filles de l’adolescence à l’âge adulte. Le chercheur a pu observer que les garçons ou les filles qui avaient des relations familiales sûres depuis leur enfance offraient un soutien plus empathique à leurs amis pendant leur adolescence.

Ainsi, les adolescents qui ont reçu du soutien et des soins de leurs parents ou de leurs tuteurs, en particulier en période de stress ou d’anxiété, établissaient un attachement sécure. Ces jeunes valorisaient et décrivaient leurs relations familiales de manière claire et équilibrée, contrairement à ceux qui n’avaient pas établi d’attachement sécure avec leurs proches.

Il a également été constaté, dans cette étude, que les adolescents qui avaient des relations familiales saines montraient également une grande empathie au fil du temps. Ceux ayant de faibles niveaux d’empathie au début amélioraient leurs capacités au fil du temps.

Cette découverte nous dit que les enfants acquièrent naturellement des capacités empathiques en vieillissant. Cependant, ceux qui, dès le début, ont de bonnes relations familiales et un attachement sécure peuvent le faire plus rapidement.

Un autre des résultats de cette recherche nous montre que les amis des adolescents recherchaient le soutien de ceux qui avaient des relations familiales sûres.

Quelques clés pour générer de l’empathie chez les adolescents

Selon l’étude que nous avons précédemment commentée, certaines des clés pour générer de l’empathie chez les adolescents peuvent être :

Les parents doivent assurer à leurs enfants des relations familiales et un attachement sécure dès le plus jeune âge.

Si les parents ou les tuteurs répondent aux besoins émotionnels de l’enfant dès son plus jeune âge, lorsqu’ils sont adolescents, ils sont plus enclins à faire preuve d’empathie et à offrir leur aide à ceux qui sont en danger ou en difficulté.

Pour cette raison, il est important qu’en tant que parents, nous nous efforcions de développer un attachement sécure chez nos enfants. Nous devons toujours leur montrer notre soutien physique et émotionnel, afin qu’ils sachent qu’ils peuvent compter sur nous.

Les amitiés offrent un environnement clé pour générer de l’empathie entre adolescents

Les jeunes qui offrent leur soutien émotionnel et aident d’autres jeunes encouragent les adolescents à mettre en pratique le fait de donner et de recevoir un soutien empathique. C’est pour cela qu’il est si important que nous leur permettions d’avoir des amis et de tisser des liens sains.

Aidez-les à découvrir ce qu’ils ont en commun avec d’autres adolescents

Nos enfants sont plus susceptibles de montrer un soutien empathique aux autres adolescents s’ils s’identifient à eux. Lorsque les enfants sentent qu’ils ressemblent à leurs pairs, ils sont plus susceptibles de faire preuve d’empathie. Il est donc important qu’ils découvrent ce qu’ils ont en commun avec les autres jeunes afin de développer leurs capacités empathiques.

Aidez-les à se sentir connectés et en sécurité

Travailler la confiance en soi et la sécurité émotionnelle avec les adolescents est essentiel pour leur bien-être émotionnel. Cela les aidera à être empathiques avec les autres.

Au sujet de l’importance de générer de l’empathie chez les adolescents

Comme vous l’avez vu dans cet article, l’empathie peut être générée chez les adolescents pour qu’ils soient moins agressifs et aient moins de préjugés.

Selon les recherches que nous avons présentées ici, l’empathie commence par le sentiment de sécurité et de connexion avec la famille. Par conséquent, la construction correcte de relations sécurisées entre parents et enfants joue un rôle très important. Ces relations doivent être basées sur la sécurité émotionnelle, la confiance et l’inconditionnalité.

Tout cela peut aider les adolescents à vivre des expériences d’empathie et à devenir des adultes plus empathiques à l’avenir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Plus d’empathie et moins de concurrence à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Plus d’empathie et moins de concurrence à l’adolescence

L'empathie et la concurrence sont deux valeurs contraires qui peuvent parfois cohabiter à l'adolescence. Mais nous conseillons d'en favoriser une.