7 conseils pour parler avec un adolescent

· 22 mars 2019
Etant donné que l'adolescence peut être une période remplie de hauts et de bas concernant la communication entre les parents et les enfants, nous aimerions vous apporter quelques conseils pour parler avec un adolescent.

Le désir d’indépendance et la recherche d’identité peuvent être un chemin difficile aussi bien pour les parents que pour les enfants. Néanmoins, il est possible de maintenir une bonne communication en mettant en pratique ces quelques astuces. 

D’autre part, elles vous aideront à améliorer et faire grandir la relation. Pour parler avec un adolescent, ce n’est pas la peine de se compliquer la tâche.

Souvenez-vous de ce qui vous dérangeait quand vous étiez aussi jeune ? Aujourd’hui, ces souvenirs peuvent vous faire sourire, et surtout si vous remarquez que votre enfant est contrarié par la même chose. Et même si cela vous semble stupide maintenant, votre enfant manque encore d’expérience. Il est donc nécessaire de respecter son processus.

7 conseils pour parler avec un adolescent

1. Rappelez-vous que ce n’est plus un bébé

Bien que vous continuiez à le percevoir avec beaucoup d’amour et de tendressevous ne devez pas le classifier ni le traiter comme s’il était toujours un bébé. En général, les adolescents rejettent ce genre d’expressions affectueuses parce qu’elles ne leur donnent pas le sentiment d’être validés ou respectés en tant que personnes.

Notre premier conseil pour parler avec un adolescent est donc d’essayer de mettre de côté les gestes infantiles et de ne pas lui rappeler régulièrement à quel point il était tendre jusqu’à récemment. En ce sens, il faut savoir s’adapter et grandir avec eux.

2. Évitez la confrontation

Vous devez vous assurer que votre enfant se sent à l’aise pour vous parler de ses expériences et qu’il peut se confier à vous sans crainte d’être réprimandé.

Le fait qu’il s’ouvre à vous et que vous lui répondiez par des punitions le mettra en colère et lui enlèvera l’envie de vous parler de son intimité à l’avenir. En effet, il arrêtera de chercher en vous le soutien dont il a besoin.

Afin de garder une bonne communication avec lui, vous devez essayer d’anticiper le plus possible. Par exemple, en apportant des sujets qui l’intéressent, tels que ses amitiés, ses jeux favoris, les activités qu’il pratique, etc.

Savoir parler avec un adolescent demande de la patience et de la tolérance.

3. Essayez de comprendre son point de vue

Même si vous n’êtes pas d’accord avec ce qu’il dit, essayez de ne pas porter de jugements sévères à haute voix. Efforcez-vous plutôt de rester neutre par rapport à ses opinions et ne les dévalorisez pas. Sinon vous ne ferez que l’éloigner de vous.

Pour favoriser une bonne communication, montrez-lui que vous souhaitez connaître son point de vue et écouter son message. Ainsi, il sera plus probable qu’il vous réponde de manière respectueuse lorsque vous décidez de lui parler.

4. Parler avec un adolescent : maintenez le calme

Pour parler avec un adolescent, il est primordial de garder son calmeVous devez être sûr de pouvoir contrôler vos émotions lorsque vous échangez avec lui. En effet, le fait de répondre de manière agressive peut provoquer une réaction explosive et causer des inquiétudes inutiles.

Il est beaucoup plus facile de résoudre un problème si vous en parlez de manière détendue. Les cris le mettront sur la défensive et le plus fréquent est que sa réaction soit la même, mettant ainsi fin à la discussion.

5. Évitez de forcer la conversation

Si vous observez que votre adolescent ne souhaite pas entamer une conversation avec vous, ne le dérangez pas car cela l’éloignerait davantage. Acceptez que ce n’est peut-être pas le bon moment pour aborder le sujet. Par ailleurs, faites-lui savoir que vous êtes là dès qu’il se sent prêt à vous parler. Cela laissera toujours la porte ouverte.

De même, cela vaut la peine également de chercher de l’aide à l’extérieur. En effet, votre enfant peut se sentir plus à l’aise de se confier à une personne qu’il ne connaît pas. Vous pouvez contacter un thérapeute ou un psychologue.

Une bonne communication et un contrôle des émotions sont nécessaires pour parler avec un adolescent.

6. Parler avec un adolescent : écoutez ce qu’il a à dire

Avant d’essayer de conseiller votre enfant, vous devez vous assurer d’avoir écouté tout ce qu’il avait à dire, sans porter de jugements ni faire d’anecdotes. 

Par conséquent, portez-lui votre attention et réfléchissez soigneusement à ce qu’il vous a dit. Ensuite, vous pouvez proposer de chercher ensemble une façon productive et positive de résoudre la situation et d’aller de l’avant.

7. Ne prenez rien personnellement

Lorsque les personnes sont en colère, frustrées ou contrariées, elles disent parfois des choses qu’elles ne pensent pas. Essayez de ne pas prendre l’humeur de votre adolescent ou ce qu’il dit avec l’intensité du moment.

Parfois, quand nous sommes stressés, nous perdons la clarté de notre vision et nous disons des choses que nous ne pensons pas vraiment afin de blesser l’autre personne.

N’oubliez pas cet aspect afin de ne pas réagir de manière explosive à ses commentaires s’il vous dit quelque chose qui pourrait vous faire du mal. Au lieu de cela, vous devriez plutôt suggérer de continuer la discussion quand le calme sera revenu et que votre adolescent sera prêt à parler.

Enfin, nous espérons que ces conseils vous donneront des pistes pour savoir comment parler avec un adolescent. En tant que parents, vous devez faire preuve de patience et profiter au maximum de cette étape.