Thérapie émotionnelle pour les enfants

26 octobre, 2020
Les situations qui amènent un enfant à faire face à des émotions intenses sont nombreuses et diverses. Dans ce cas, la thérapie émotionnelle peut l'aider à comprendre et à gérer ces états intérieurs.

De nombreux parents expriment avec tranquillité le fait que leurs enfants suivent une thérapie du langage ou de la motricité. Bien évidemment, s’il existe des difficultés dans ces domaines, il est préférable d’apporter à l’enfant l’aide nécessaire.

Cependant, il existe encore une certaine stigmatisation de la thérapie émotionnelle pour les enfants, même si nous savons que les émotions constituent un aspect fondamental de leur développement.

La réticence à l’égard de la thérapie émotionnelle peut être due à l’ignorance. Nous pensons encore que seuls les adultes ou les enfants gravement perturbés vont chez le psychologue. Cela peut également être influencé par le sentiment de culpabilité des parents qui croient qu’ils ne sont pas capables d’éduquer correctement leur enfant eux-mêmes.

En réalité, la psychothérapie est extrêmement bénéfique et nécessaire face à toutes les difficultés rencontrées par les enfants. Consulter un psychologue n’implique pas forcément que l’enfant présente de graves problèmes ou que les parents sont incompétents ou négligents.

Bien au contraire, il s’agit d’un acte d’amour et de responsabilité. Les parents ne peuvent pas toujours offrir toutes les réponses, et il est très positif d’aller les chercher auprès d’un professionnel.

A quel moment une thérapie émotionnelle est-elle nécessaire chez les enfants ?

Il existe diverses situations qui peuvent produire chez l’enfant des émotions intenses et difficiles à gérer pour lui. Être attentif à ses comportements et ses attitudes est le seul moyen de vérifier s’il peine sur le plan émotionnel.

Un enfant avec une psychologue.

Par exemple, un enfant peut manifester des changements d’humeur soudains, ou se sentir apathique et ne plus s’intéresser aux activités qui lui plaisaient auparavant. Il se peut qu’il soit distrait et présente des problèmes d’attention à l’école. Ou alors il se montre irritable, a des crises de colère incontrôlables, ou exprime de la provocation ou un retrait sur soi.

En général, les difficultés à l’école, à la maison ou avec les amis peuvent cacher un problème émotionnel. Cependant, nous vous présentons les événements qui entraînent le plus souvent une souffrance émotionnelle chez les enfants :

  • Divorce des parents.
  • Maladies, opérations ou hospitalisations.
  • Décès d’un être cher.
  • Conflits, problèmes ou violences familiales.
  • Changements de toute nature dans la vie de l’enfant: naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, déménagement, changement d’école

Quel est le travail de la thérapie émotionnelle avec les enfants ?

Tout d’abord, il est important de savoir que la thérapie avec les enfants est totalement différente de celle avec les adultes. Elle s’adapte effectivement à l’âge et aux capacités de chaque individu. Voici donc quelques-uns des principaux éléments qui la composent.

Le lien avec le thérapeute

Il est indispensable que l’enfant se sente à l’aise avec le professionnel qui va l’accompagner dans ce processus. Ce dernier doit transmettre la confiance et la sécurité et favoriser l’union dans la relation.

Le premier thérapeute que vous rencontrez peut remplir ces exigences, mais ce n’est pas toujours le cas. N’hésitez donc pas à changer et à vous adresser à d’autres professionnels jusqu’à trouver le bon pour votre enfant.

Le jeu

La thérapie avec les enfants comprend des éléments propres qui la rendent plus accessible pour les petits. Aussi bien lors de la phase de diagnostic que durant le traitement à proprement parler, le professionnel utilise le jeu, le dessin et divers jouets et poupées. 

L’enfant se trouve alors dans un espace sûr et détendu où il est autorisé à s’exprimer de manière naturelle et divertissante.

Des parents avec leur fille chez un professionnel.

Ne pensez pas que votre enfant devra s’asseoir sur une chaise et parler de sujets qu’il ne comprend pas. Ou qu’il aura à répondre à des questions complexes. En réalité, il s’agit d’un processus avec lequel les enfants sont très à l’aise car le format de la thérapie s’adapte à eux.

L’intelligence émotionnelle

L’objectif de la thérapie émotionnelle est de développer l’intelligence émotionnelle chez les enfants. Une qualité qui s’est avérée être liée au bonheur, à la satisfaction dans la vie, des meilleurs résultats scolaires ainsi que des relations sociales plus satisfaisantes.

Par conséquent, à travers différents jeux et dynamiques, l’enfant apprend à reconnaître et identifier les diverses émotions. Le thérapeute lui rappelle également qu’elles sont toutes valables (il est tout à fait normal d’être triste ou en colère à certains moments) puis il l’aide à les exprimer de manière appropriée.

Au final, l’enfant sera mieux à même de comprendre ses propres émotions et de savoir d’où elles surgissent. Par ailleurs, il disposera également des outils nécessaires pour les gérer afin qu’elles ne génèrent pas trop de souffrance en lui. Ainsi, si vous pensez que votre enfant a besoin d’aide pour gérer ses émotions, n’hésitez pas à chercher un professionnel adéquat.