Le jeu comme technique d'évaluation chez l'enfant

18 septembre, 2020
Le jeu est une partie intrinsèque de l'enfant. Il nous offre donc l'occasion idéale de connaître son état intérieur dans un environnement qui le fait se sentir en sécurité.

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent amener un enfant à avoir besoin d’une aide psychologique. Toutefois, face à ce genre de situation, de nombreux parents se demandent à quoi s’attendre lors de la visite de leur enfant chez un psychologue.

Nous devons nous rappeler que l’esprit de l’enfant fonctionne et s’exprime d’une manière différente de celle d’un adulte. Et, par conséquent, chez l’enfant, le jeu en tant que technique d’évaluation est toujours l’une des pratiques les plus utilisées.

Au-delà des entretiens, des tests et des questionnaires, le jeu nous offre une opportunité unique. Le jeu est une activité intrinsèque aux enfants. Il leur offre un espace où ils se sentent en sécurité et à l’aise pour s’exprimer librement.

C’est, en somme, une opportunité permettant d’interpréter et de diagnostiquer à travers le jeu la personnalité de l’enfant. Mais aussi, son monde intérieur, ses peurs et ses désirs.

Le jeu comme technique d’évaluation et de traitement thérapeutique chez l’enfant

Dans le cadre d’une consultation psychologique, le jeu peut être utilisé à la fois pour l’évaluation et le traitement thérapeutique de l’enfant. Dans chacun des cas, il aura des particularités différentes. Et cela parce qu’il sera utilisé à des fins différentes.

Par exemple, lorsque le jeu est utilisé comme technique de traitement, le psychologue participe à la dynamique. Il peut intervenir, les modifier et proposer des interprétations et des commentaires à l’enfant.

Un jeu de socialisation entre enfants, technique d'évaluation.

Cependant, lorsque cela est utilisé comme élément d’évaluation, c’est l’enfant qui dirige le jeu et attribue les rôles. Le thérapeute se consacre uniquement à suivre les instructions de l’enfant. De plus, il observe l’ensemble du processus et enregistre les comportements de l’enfant, sans intervenir.

La salle de jeux est conçue pour que l’enfant puisse s’y déplacer librement et sélectionner les objets qui attirent le plus son attention. Les jouets que l’on pourra trouver dépendront de l’approche de chaque professionnel.

Certains utilisent des objets plus structurés (plus clairs), tels que des téléphones sous forme de jouets ou des poupées qui représentent la familles. Cependant, d’autres optent plutôt pour des éléments plus ambigus et neutres. Comme par exemple des balles, des tissus, des élastiques ou des feuilles blanches. Cela évite d’orienter l’enfant dans l’utilisation du matériel.

Quelles informations le jeu nous fournit-il ?

Le jeu est l’un des moyens les plus directs et les plus efficaces d’accéder à l’inconscient des enfants. En observant leur comportement, nous pouvons en apprendre davantage sur leur personnalité et leurs conflits internes. Mais que devons-nous regarder?

Comment aborde-t-il les jouets ?

La manière dont l’enfant agit dès son entrée dans la pièce nous fournit des informations. Ainsi, nous pouvons observer comment il aborde les jouets dont il dispose. S’il y va directement et résolument ou si, au contraire, il doute ou garde ses distances. S’il attend notre indication ou notre autorisation ou s’il les prend brusquement et négligemment.

Ces éléments nous aideront à comprendre, par exemple, si l’enfant a une personnalité dépendante ou dans l’évitement. Ou si, au contraire, il a un niveau de confiance élevé. Le choix du premier jouet qu’il choisit est également important. S’il s’agit d’un objet adapté à son âge. Mais aussi ce qui l’a incité à prendre ce jeu en premier.

Comment joue-t-il ?

Ensuite, nous pouvons voir comment l’enfant joue avec le matériel. Change-t-il d’objets pour représenter différentes situations ou continue-t-il à jouer à plusieurs reprises avec le même jouet ?

Des enfants qui rangent les jouets.

Est-il capable de s’exprimer de manière créative ? Utilise-t-il le jeu symbolique pour exprimer ses pensées et sa conception du monde ? Ou, au contraire, joue-t-il un jeu rigide, monotone et stéréotypé, à peine imaginatif ?

De même, il sera important de noter si l’enfant est actif ou passif pendant le jeu. Mais aussi sa manière de réagir aux événements imprévus. La façon dont il gère les petites difficultés qui peuvent survenir nous donnera une idée de sa tolérance à la frustration.

Comment il attribue les rôles ?

Enfin, il est très important de prêter attention aux rôles que l’enfant assume, ainsi qu’à ceux qu’il donne au thérapeute et au reste des jouets. S’il assume le rôle d’adulte, comment se comporte-t-il? Cela nous montrera sa conception des principales figures adultes de son environnement.

Il est important d’observer comment les différents rôles ou personnages se mettent en relation et interagissent les uns avec les autres sous le commandement de l’enfant. En effet, cela nous informera des émotions qui caractérisent les liens de l’enfant avec son environnement. Y a-t-il de l’agressivité, de la culpabilité, du rejet, de la violence ?

À propos du jeu comme technique d’évaluation pour un enfant

En conclusion, le jeu constitue une technique d’évaluation idéale. En effet, il nous offre une fenêtre pour regarder l’enfant depuis son intérieur et apprendre à le connaître plus en profondeur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander à votre pédiatre ou psychologue de confiance.

  • Klein, M. (1955). La técnica psicoanalítica del juego: su historia y significado. Obras completas3, 129-146.
  • Pietramala, K., & Simó, L. B. HORA DE JUEGO DIAGNÓSTICA.