6 questions sur la santé bucco-dentaire des enfants

Lorsqu'il s'agit de prendre soin de leurs enfants, de nombreux parents se demandent comment prendre soin de leur santé bucco-dentaire. Nous répondons aux plus courants.
6 questions sur la santé bucco-dentaire des enfants

Dernière mise à jour : 16 juillet, 2022

À partir du moment où vous devenez parent, les préoccupations concernant la meilleure façon de prendre soin de votre enfant deviennent une nouvelle réalité. Pour cette raison, il est courant que des doutes surgissent quant à la santé bucco-dentaire lorsqu’il s’agit de prendre soin de la bouche des enfants.

Dans cet article, nous vous indiquons les questions les plus fréquemment posées par les parents afin que vous puissiez prendre soin de la cavité buccale de votre tout-petit de la bonne manière. Ne le manquez pas !

1. À quel âge commence-t-on à se brosser les dents ?

L’une des questions les plus fréquentes sur la santé bucco-dentaire chez les enfants est de savoir quel est le bon moment pour commencer à leur nettoyer la bouche. Il faut savoir que plus tôt vous commencerez, mieux ce sera.

L’idéal est de nettoyer la bouche de bébé avant même l’apparition des premières dents. En effet, les bactéries et les résidus de lait peuvent s’accumuler sur les surfaces buccales. De plus, le fait d’assainir la cavité buccale dès son plus jeune âge aide à familiariser l’enfant avec cette habitude.

« Il est essentiel que l’hygiène bucco-dentaire devienne une habitude dès l’enfance pour éviter l’apparition de problèmes dentaires et gingivaux, tels que les caries, les maladies parodontales ou encore la perte de dents. »

-UNICEF-

Il est recommandé de nettoyer la bouche du bébé en enveloppant le doigt dans une gaze propre humidifiée avec de l’eau. Vous pourrez ainsi frotter les gencives et la langue.

Une fois les premières dents apparues dans la bouche, il sera nécessaire d’utiliser une brosse à dents. Il existe différents modèles spécialement conçus pour les bébés et les jeunes enfants, avec de petites têtes et des poils doux.

Les adultes devraient se charger de nettoyer les dents de leurs enfants tous les jours, au moins deux fois par jour. Il faut veiller à bien nettoyer toutes les surfaces dentaires de chacune des pièces présentes en bouche. Entre 6 et 8 ans, les enfants peuvent commencer à se brosser les dents seuls, bien que les adultes doivent accompagner et superviser le processus.

On suggère d’utiliser une petite quantité de dentifrice fluoré pour prévenir les caries. Au début, seule une petite dose, semblable à la taille d’un grain de riz, doit être placée. Lorsque le petit commence à cracher, on peut l’augmenter jusqu’à une quantité similaire à celle d’un petit pois.

La prévention des maladies bucco-dentaires comprend la routine des contrôles semestriels ou annuels avec le dentiste pédiatrique. Ainsi, il sera possible de surveiller l’éruption dentaire et de prévenir tout problème de santé bucco-dentaire.

2. Quand consulter le dentiste pédiatrique pour la première fois ?

La première visite chez le dentiste doit avoir lieu avant le premier anniversaire du bébé, lorsque les premières dents apparaissent. On doit les répéter tous les six mois ou aussi souvent que le dentiste pédiatrique le recommande.

Commencer les consultations dès le plus jeune âge permet au professionnel d’évaluer la croissance et le développement des mâchoires et de surveiller l’éruption des dents. Il pourra également détecter en temps opportun toute anomalie, pathologie ou habitude affectant la santé bucco-dentaire du mineur et rechercher un traitement le plus tôt possible.

De même, la visite chez le dentiste pédiatrique dès son plus jeune âge aide l’enfant à mieux se lier au professionnel, au cabinet et à la dynamique de ce type de soins. Les parents peuvent se débarrasser de tous leurs doutes lors de ces consultations et s’informer sur les soins nécessaires pour garder la bouche de leur enfant en bonne santé.

3. Les dents de lait tombent-elles malades ?

La question de savoir si les caries affectent les dents de lait est une autre question courante concernant la santé bucco-dentaire des enfants. Cette maladie, commune à l’ensemble de la population mondiale, attaque les dents permanentes et temporaires. C’est pourquoi il est si important de prendre soin d’elles dès le début.

Lorsque la pathologie touche les nourrissons et les jeunes enfants, on parle de carie de la petite enfance ou du biberon. Ces caries se caractérisent par une destruction rapide des dents provisoires. Elles surviennent à la suite d’une hygiène dentaire inadéquate ou inexistante, associée à une forte consommation de sucres. L’utilisation du biberon avec des boissons sucrées et la permanence de ces substances sur les surfaces dentaires conduisent au développement de pathologies chez les nourrissons.

Il faut savoir que les dents de lait jouent un rôle très important dans le développement des enfants. Elles aident à mâcher et à avaler les aliments, participent à la parole et à la prononciation et influencent l’apparence du sourire. De plus, elles favorisent le développement correct des mâchoires et économisent de l’espace pour les dents permanentes. Elles guident même leur éruption.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de protéger les dents transitoires et d’éviter qu’elles ne tombent malades. Et au cas où cela arriverait, il faut les soigner pour les garder en bouche jusqu’à ce qu’elles tombent d’elles-mêmes. Ne pas le faire peut entraîner de graves complications telles que douleur, infection, perte prématurée et malocclusion.

4. Quels aliments causent les caries ?

L’alimentation joue un rôle fondamental dans le bon développement des enfants. Prendre soin de l’alimentation dès le plus jeune âge, y compris l’incorporation de fruits, légumes, céréales, viandes, produits laitiers et légumineuses, favorise le maintien d’une bonne santé.

Cela apporte également des avantages à la cavité buccale. En effet, un apport adéquat en vitamines, minéraux, calcium, phosphore et fluor aide à construire des dents solides et résistantes.

Mais lorsqu’il s’agit de nourrir les enfants, de nombreux parents se demandent quels aliments affectent le plus la santé bucco-dentaire. Les sucreries et les sucres raffinés sont les produits les plus nocifs pour la bouche. Les bonbons, les boissons gazeuses, les jus de fruits, les sodas, les pâtisseries et les snacks en sont quelques exemples.

Les bactéries présentes dans la bouche profitent du sucre alimentaire et, en le métabolisant, produisent des acides qui détruisent les tissus durs. Ainsi, une alimentation avec une grande présence de cette substance sucrée prédispose les enfants à souffrir de caries.

Pendant l’enfance, il est important de gérer de manière responsable les sucreries que les petits préfèrent. Et bien qu’il soit idéal de les éviter, si vous choisissez de les offrir, faites-le de façon sporadique et lors d’occasions spéciales.

En outre, il est crucial que l’apport de ces éléments se fasse à un seul moment de la journée et pas de temps en temps. Et après les avoir mangés, brossez bien les dents les dents de l’enfant.

5. Est-il nécessaire d’appliquer du fluor sur les dents ?

Vous avez peut-être entendu parler du fluor et avez des doutes quant à ses bienfaits pour la santé bucco-dentaire des enfants. Il faut savoir que l’utilisation de cet élément dans la cavité buccale aide à prévenir les caries.

L’action du fluor ingéré par les aliments et l’eau a un effet bénéfique lors de la formation des dents. C’est-à-dire qu’il n’agit que chez l’enfant lorsque les éléments dentaires ne sont pas encore sortis.

À ce stade, il faut faire attention à la quantité de minéraux ingérés. L’excès de l’élément pourrait entraîner une fluorose.

D’autre part, l’action du fluor topique (application directe sur les surfaces buccales) est l’une des pratiques les plus bénéfiques. L’élément en question se combine avec les minéraux de la dent et assure une surface dentaire plus résistante aux acides causés par les bactéries. De plus, sa présence dans le milieu buccal diminue la prolifération et l’agrégation bactériennes.

Le fluor s’incorpore au quotidien, grâce à l’utilisation de dentifrices fluorés. Mais faites attention à la dose en fonction de l’âge de l’enfant. En effet, comme nous l’avons dit, une utilisation excessive ou une prise accidentelle peut entraîner des effets indésirables.

En plus de cela, le dentiste peut effectuer des topifications avec des vernis ou des gels fluorés au cabinet. Il les effectue généralement tous les six mois à titre préventif, bien qu’ils puissent être plus fréquents selon les cas.

Enfin, selon le risque de carie de l’enfant, le dentiste peut suggérer l’utilisation de dentifrices spéciaux avec une concentration plus élevée de l’élément ou des bains de bouche.

Petite fille se brosser les dents.
Les enfants devraient utiliser un dentifrice fluoré à chaque brossage de dents, mais cela n’est pas toujours suffisant. Consultez votre pédiatre pour prodiguer les meilleurs soins à la bouche de l’enfant.

6. Que sont les scellants dentaires et comment affectent-ils la santé bucco-dentaire des enfants ?

Les scellants dentaires sont une mesure préventive utilisée sur les dents saines chez les enfants pour prévenir les caries. Cela consiste à déposer une fine couche d’un matériau spécial sur les surfaces rugueuses et profondes des dents.

Cette technique vise à combler les zones difficiles à nettoyer, là où la plaque dentaire a tendance à s’accumuler. Ainsi, une barrière protectrice se forme sur les dents, ce qui favorise leur hygiène et réduit le risque de tomber malade.

En général, on les applique sur les molaires permanentes, dès la fin de leur éruption : vers 6 ans puis à 12 ans. Mais certains cas plus à risque peuvent être utilisés sur des prémolaires, des dents provisoires ou d’autres éléments présentant un défaut anatomique qui retiennent les bactéries. Son application est simple, rapide et indolore et ne nécessite pas d’anesthésie.

Dissiper les doutes sur la santé bucco-dentaire des enfants

La meilleure façon de prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants est de vous renseigner sur ce qu’il faut faire. La recherche de réponses aux doutes vous permet d’agir de manière responsable.

La consultation chez le dentiste pédiatrique est l’une des meilleures stratégies pour savoir quoi faire et évacuer toutes les questions qui se posent. Le professionnel vous expliquera comment prendre soin de la bouche de votre tout-petit et vous guidera tout au long du processus.

Cela pourrait vous intéresser ...
Santé bucco-dentaire chez les adolescents : ce que vous devez savoir
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Santé bucco-dentaire chez les adolescents : ce que vous devez savoir

Les adolescents peuvent présenter des problèmes de santé bucco-dentaire typiques de cette étape. Découvrez de quelle façon on peut les éviter.



  • Toaza Pacheco, A. M. (2019). Aplicación tópica del flúor en piezas permanentes de pacientes de 10 años de la Unidad Educativa 11 de Noviembre de Riobamba (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Lombardi Nieto, L. R. (2022). EFECTIVIDAD DE LAS TOPICACIONES CON FLÚOR BARNIZ AL 5% EN LA PREVENCIÓN DE CARIES DENTAL EN NIÑOS MENORES DE 5 AÑOS QUE ACUDEN AL CENTRO DE SALUD YACUS-HUÁNUCO 2021.
  • Tapia Villarroel, M. B., Flores, N. M., Parra, A. A., & Domínguez Guidi, R. L. (2020). Acción de los fluoruros sobre las bacterias cariogénicas. In I Congreso de Educación en Ciencias Biológicas (CECIB)(Edición virtual, 27 y 28 de noviembre de 2020).
  • Singh, A., Patil, V., Juyal, M., Raj, R., & Rangari, P. (2020). Comparative evaluation of occlusal pits and fissures morphology modification techniques before application of sealants: An In vitro study. Indian Journal of Dental Research31(2), 247.
  • Cvikl, B., Moritz, A., & Bekes, K. (2018). Pit and fissure sealants—a comprehensive review. Dentistry journal6(2), 18.
  • García Suárez, A. (2019). Caries temprana de la infancia. Prevención y tratamiento. Presentación de un caso.
  • Pasapera, C., & Dollybeth, M. (2017). Concentración de fluor en el agua de consumo humano en el distrito de Piura, 2016.
  • Guerra, M. H., Rondón, N. D., Zamudio, Y. C., & Hoffmann, I. M. (2018). Hábitos alimenticios y su relación con la caries de la primera infancia.
  • Suarez, M. R. G. (2019). La caries dental en relación con el pH salival, dieta e higiene dental. Orbis Tertius-UPAL3(5), 73-82.