Comment les sucreries affectent-elles les dents?

La carie dentaire est l'une des maladies les plus répandues dans le monde. Comment les sucreries affectent-elles la santé des dents?
Comment les sucreries affectent-elles les dents?

Dernière mise à jour : 03 avril, 2022

Les bonbons, les gelées et les chocolats peuvent être irrésistibles, mais de nos jours, presque tout le monde sait que les sucreries affectent les dents. Cependant, peu de gens connaissent la manière dont ces substances détériorent la structure dentaire. Nous l’abordons aujourd’hui.

Les sucreries en elles-mêmes ne causent pas de caries. Mais elles génèrent une série d’événements à l’intérieur des dents qui entraînent la perte de leurs tissus durs.

Continuez à lire et découvrez comment ces dommages se produisent et comment ils peuvent être évités, sans supprimer complètement la consommation de ces aliments.

Comment se produisent les caries?

La cavité buccale abrite différents types de bactéries, certaines bénéfiques pour la santé et d’autres assez nocives. Les bactéries nocives métabolisent les sucres alimentaires et produisent des substances acides qui restent dans la cavité buccale. Celles-ci sont capables d’éliminer les minéraux de l’émail des dents, qui est la couche externe qui recouvre et protège les surfaces des pièces. Un tel phénomène est connu sous le nom de déminéralisation.

Mais tout n’est pas perdu. En effet, la salive tente d’inverser définitivement ces dommages, grâce à un processus naturel appelé reminéralisation. Ce liquide buccal contient des minéraux essentiels, tels que le calcium, les phosphates et le fluorure, qui sont incorporés dans l’eau et les dentifrices. Ces éléments aident à réparer et à remplacer les minéraux de l’émail perdus par les attaques acides.

Dans une bouche saine, le mécanisme de déminéralisation-reminéralisation est en équilibre. Mais lorsque la formation d’acide devient excessive et trop fréquente, la perte minérale prévaut et des caries apparaissent.

Manger de grandes quantités de sucreries implique une plus grande production d’acides dans la bouche et une plus faible quantité de minéraux dans la structure dentaire. Tout cela entraîne d’abord des taches, puis des cavités et des trous.

Si les caries ne sont pas traitées à temps, elles peuvent se propager à des zones plus profondes et causer des conséquences considérables: sensibilités, douleurs, infections et même la perte de l’élément dentaire.

Caries sur les dents de lait d'un enfant.

Le rôle des sucreries dans les caries et leurs effets sur les dents

La teneur élevée en sucre dans les friandises est ce qui rend ces aliments si mauvais pour la bouche. Cela attire des bactéries nocives et abaisse le pH buccal.

Streptococcus mutans et Streptococcus sorbrinus sont les bactéries qui jouent le plus grand rôle dans la formation des caries. Elles utilisent le sucre alimentaire pour se multiplier. Lorsqu’elles prolifèrent, elles forment un film collant et incolore qui s’accumule sur les surfaces buccales.

Si la plaque n’est pas éliminée par la salive et le brossage des dents, les acides générés par les bactéries abaissent le pH buccal, qui est généralement de 7 (neutre). Lorsque cette valeur atteint 5,5 points ou moins, ladite acidité peut dissoudre les minéraux et détruire les tissus dentaires.

Par conséquent, la consommation fréquente et excessive de substances sucrées génère un environnement buccal idéal pour le développement et la multiplication de germes nocifs. De plus, les sucreries, avec leurs grandes quantités de sucre transformé et leur consistance collante, les frappent le plus durement.

Les sucreries qui affectent les dents

Les habitudes alimentaires ont une grande influence sur le développement des caries dentaires. Comme nous l’avons déjà souligné, la teneur en sucre des aliments est ce qui favorise la prolifération de bactéries nocives et la production d’acide dans la bouche.

De nombreux aliments et boissons contiennent du sucre. Dans certains cas, comme les sucreries, la présence de cette substance nocive est très évidente. Mais d’autres fois, le contenu est plus caché et est ajouté comme conservateur ou arôme ajouté.

Le sucre transformé ou raffiné, comme celui que l’on trouve dans les bonbons et les friandises, est la forme la plus dommageable qui affecte les dents. Glaces, chips, snacks ultra-transformés, pâtisseries et boissons gazeuses complètent la liste des aliments les plus nocifs.

La variété des bonbons qui existent sur le marché est quasi infinie. Il faut donc savoir qu’ils sont tous nocifs et qu’ils contribuent à la formation de caries.

Cependant, les bonbons durs et les sucettes, par exemple, restent en bouche beaucoup plus longtemps que les autres friandises. Ce qui est plus dommageable. Le caractère collant des friandises est un autre facteur qui fait que des traces de bonbons se coincent dans les dents et favorisent les blessures dentaires.

Réduire la consommation de sucreries pour prévenir les caries

Supprimer la consommation de sucreries serait une solution très pratique pour prévenir les caries. Sans le sucre dont elles ont besoin, les bactéries seraient peu nombreuses et les effets de leurs acides pourraient être contrôlés par les mécanismes protecteurs de la salive.

Mais éradiquer les moments sucrés peut devenir difficile. Surtout s’il y a des enfants gourmands dans la maison. Même ainsi, vous devez savoir qu’avec quelques mesures simples, éliminer les sucreries de l’alimentation n’est pas tout à fait nécessaire.

La carie dentaire peut être prévenue par une consommation responsable et contrôlée de sucreries. Voici donc quelques conseils à garder à l’esprit lorsque vous donnerez une friandise à votre enfant:

  • Manger des sucreries de temps en temps. Les réserver uniquement pour les fêtes ou les anniversaires.
  • Consommer des sucreries et des boissons sucrées avec les repas, plutôt qu’au cours de la journée.
  • Boire de l’eau fluorée lorsque vous mangez des sucreries. Cela aide à rincer la bouche et à diluer les fortes concentrations de sucre.
  • Choisir des sucreries qui se dissolvent rapidement, comme les chocolats et les bonbons. Éviter les plus collantes et les plus dures.
  • Avoir une alimentation équilibrée, riche en céréales complètes, fruits frais, légumes et produits laitiers.
  • Manger des fruits ou des légumes crus pour augmenter le flux de salive dans la bouche.
  • Mâcher des chewing-gums sans sucre stimule la production de salive et peut vous donner la sensation gratifiante de manger quelque chose de sucré.
  • Pratiquer une bonne hygiène bucco-dentaire au moins deux fois par jour. Combiner le brossage avec un dentifrice fluoré et du fil dentaire.
  • Consulter le dentiste tous les 6 mois.
  • Empêcher les bébés de dormir avec des biberons contenant des liquides sucrés, comme des jus de fruits ou du lait maternisé.
Un jeune garçon chez le dentiste.

Les sucreries sont nocives pour la santé des dents

Les sucreries et les boissons gazeuses affectent non seulement les dents, mais leur consommation régulière a un impact sur la santé de tout le corps.

L’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle ou la stéatose hépatique sont également associés à des apports élevés en sucre. Enfin, avoir une alimentation équilibrée et réduire les sucreries aidera à maintenir une bouche saine et à prévenir d’autres problèmes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin de la santé dentaire des enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Comment prendre soin de la santé dentaire des enfants ?

Prendre soin de la santé bucco-dentaire des enfants est essentiel pour prévenir les complications, caries et autres troubles. Voici quelques consei...



  • Aragón Marín, B. (2019). Microorganismos y caries dental.
  • Núñez, D. P., & García Bacallao, L. (2010). Bioquímica de la caries dental. Revista Habanera de Ciencias Médicas9(2), 156-166.
  • Machado-Tan, T., & Reyes-Labarcena, B. (2021). Streptococcus mutans, principal cariogénico de la cavidad bucal. Progaleno4(3), 209-221.
  • Gutierrez Huillca, S. R. (2019). Variación del ph salival post refrigerio en niños de 5 años y su relación con caries dental, Chimbote, 2016.
  • Moynihan, P. J., & Kelly, S. A. M. (2014). Effect on caries of restricting sugars intake: systematic review to inform WHO guidelines. Journal of dental research93(1), 8-18.
  • Olvera, G. L., Vieyra, C. L., Guevara, M. B. G., Gómez, D. M., Estrella, S. L. M., Hernández, N. D. F., & Olvera, E. T. M. (2018). Nivel de riesgo e incidencia de caries en niños atendidos en clínica estomatológica de pregrado. Revista de la Asociación Dental Mexicana75(5), 261-268.
  • Sheiham, A., & James, W. P. T. (2015). Diet and dental caries: the pivotal role of free sugars reemphasized. Journal of dental research94(10), 1341-1347.
  • Hujoel, P. P., & Lingström, P. (2017). Nutrition, dental caries and periodontal disease: a narrative review. Journal of clinical periodontology44, S79-S84.
  • Romero-González, M. A. (2019). Azúcar y caries dental. Revista Odontología Pediátrica18(1), 4-11.