Pourquoi certains parents craignent-ils l'adolescence ?

La peur de l'adolescence vécue par certains parents est en lien avec les changements typiques de cette étape, comme les premières soirées...
Pourquoi certains parents craignent-ils l'adolescence ?
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

L’adolescence apparaît comme un fantôme pour les parents. La recherche d’indépendance, la plus grande proximité avec ses pairs et une certaine remise en cause de l’autorité font vivre cette étape évolutive avec une certaine inquiétude. Mais pourquoi certains parents craignent-ils l’adolescence ?

Caractéristiques de l’adolescence

L’adolescence n’est pas unique et ne se vit pas de la même manière. Elle est influencée par différents facteurs et, parmi eux, les facteurs socioculturels ont un grand poids. Elle présente même ses propres différences par rapport au même stade des autres générations.

Cependant, nous pouvons affirmer qu’il existe actuellement une série de caractéristiques communes. De nombreux auteurs les regroupent même sous l’étiquette de syndrome de l’adolescence normale. On tente ainsi de montrer comment certains nouveaux comportements, même perturbateurs, font partie de ce processus.

En résumé, nous pouvons citer les éléments suivants :

  • Recherche d’identité : le jeune a une intention particulière de se différencier, d’explorer qui il est et de prendre ses propres décisions. Cette recherche s’accompagne de la perte de l’idéalisation et des premières critiques des parents.
  • Importance du groupe de pairs : Parfois, cela inclut la distanciation et une certaine opposition des parents. Les adolescents souhaitent être perçus davantage pour eux-mêmes et moins pour cet enfant qu’ils étaient.
  • Mood Swings : D’un moment à l’autre, les jeunes peuvent passer de la joie à la colère, à la tristesse ou à l’impression que c’est la fin du monde. Ainsi, des émotions intenses et extrêmes apparaissent.

Pourquoi certains parents ont-ils peur de l’adolescence?

Au-delà des caractéristiques évoquées, l’adolescence est aussi une porte d’entrée vers de nouvelles expériences. Parmi les situations qui génèrent le plus de peur pour les parents, on retrouve les suivantes :

Des jeunes adultes qui font la fête.

Consommation d’alcool et d’autres substances

Il est possible que les adolescents soient tentés de consommer de l’alcool à la recherche de nouvelles expériences. De plus, il est possible qu’ils entrent en contact avec d’autres substances, comme la marijuana.

Premières soirées

De plus, à ce stade, les plans changent. Se réunir pour jouer au ballon peut devenir une porte de sortie vers une fête, où il y a aussi des jeunes plus âgés et où d’autres dynamiques surgissent. Les sorties nocturnes vont souvent de pair avec l’alcool.

Parents et adolescence: Découverte de la sexualité

C’est une étape où l’intérêt pour l’autre implique aussi des manières nouvelles et différentes de se rapprocher. Dès lors, tomber amoureux, les premières relations sexuelles et d’autres manières de vivre la sexualité, comme la masturbation, peuvent apparaître. Avec cela, les parents s’inquiètent des infections sexuellement transmissibles, des grossesses non intentionnelles chez les adolescentes ou de la pornographie. C’est l’une des peurs les plus courantes de l’adolescence. Car les adultes ne savent pas comment aborder le sujet.

Faible perception du risque et difficulté à contrôler ses impulsions

Les adolescents croient qu’ils peuvent tout faire. Cela les expose souvent à des situations dangereuses. De plus, cela est renforcé par le fait qu’ils recherchent l’acceptation de leurs pairs, pour lesquels ils deviennent incapables de se fixer des limites et de dire non.

Changements dans le corps

A ce stade, le souci de la silhouette et la pression des idéaux de beauté commencent à se faire sentir, là où il y a des corps hégémoniques.

Cela nuit à l’estime de soi et à la santé des jeunes. Par exemple, les filles sont tentées de garder une silhouette mince mais sinueuse. Pour cette raison, elles finissent par se lancer dans des régimes impossibles et dans des tailles ajustées. Dans le cas des garçons, ils sont mis au défi par la musculature ou par l’apparence de la barbe de paraître un peu plus âgés. De plus, à cet âge, les cas de troubles du comportement alimentaire, comme la boulimie et l’anorexie, sont plus fréquents.

Une adolescente qui regarde son téléphone.

Dangers des réseaux sociaux

Avec des adolescents de plus en plus connectés au monde numérique, les dangers augmentent également. La cyberintimidation, la pornographie, les canulars ou la nudité virale en sont quelques exemples. Ainsi, de nombreux parents vivent le fait de respecter la vie privée des jeunes sur les réseaux sociaux comme un véritable défi, tout en cherchant à les protéger.

Pour une meilleure communication et une adolescence moins redoutée chez les parents

En tant qu’adultes, il est important de travailler un peu sur cette peur de l’adolescence et de se connecter avec ce moment de notre vie. Laissez-vous guider par des questions telles que : comment j’étais adolescent/e ? Ou qu’est-ce que j’attendais de mes parents ?

Souvent, la différence générationnelle place les adultes dans une position moralisatrice et quelque peu péjorative, où les jeunes sont accusés d’être immatures, de ne pas penser et de ne pas savoir. Ainsi, la possibilité de parler, d’écouter, de comprendre et de se connecter à l’autre, à ses nouveaux codes et à ses intérêts, est impossible. C’est ce qui rend l’adolescence insaisissable, lointaine et difficile. Ce ne sont pas seulement les adolescents qui changent. Mais aussi la façon dont les adultes décident de les approcher et de les accompagner.

Pour cette raison, il est préférable de parler aux adolescents et de fonctionner comme un premier filtre d’information, au lieu de croire qu’ils le découvriront en le vivant. Il est nécessaire de leur ouvrir des opportunités pour dissiper leurs doutes et parler de leurs émotions. Aussi, pour renforcer les limites et expliquer les raisons de certaines décisions. Enfin, il sera ainsi plus facile pour les deux parties de vivre et de profiter de l’adolescence.

Cela pourrait vous intéresser ...
La recherche d’identité à l’adolescence
Être parents
Lisez-le dans Être parents
La recherche d’identité à l’adolescence

La recherche d'identité à l'adolescence est la tâche la plus importante de cette étape. Si elle n'est pas bien gérée, elle peut dégénérer en crise ...



  • Vargas, E., & Barrera, F. (2002). Adolescencia, relaciones románticas y actividad sexual: una revisión. Revista colombiana de psicología, (11), 115-134.
  • Griffin, K. W., Botvin, G. J., Espada, J. P., & Méndez, X. (2003). Adolescencia: consumo de alcoholy otras drogas. Papeles del Psicólogo, 23(84),9-17.[fecha de Consulta 8 de Diciembre de 2022]. ISSN: 0214-7823. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=77808402

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.