Masturbation à l'adolescence : ce que les parents doivent savoir

Il est important de normaliser la masturbation dans le cadre de la découverte et de la connaissance de notre corps et de nos désirs.
Masturbation à l'adolescence : ce que les parents doivent savoir

Dernière mise à jour : 02 juin, 2022

Peut-être avez-vous du mal à vous faire à l’idée que ce petit garçon ou cette petite fille qui dormait dans vos bras hier est aujourd’hui une personne avec ses propres désirs. Cela vient peut-être de l’éducation conservatrice que vous avez reçue ou de ce qu’on ne vous a pas appris sur le développement de la sexualité. Il est possible que, si vous appartenez à une certaine génération et que vous remontez à vos années d’enfance, vous n’ayez jamais parlé à vos parents de certains sujets.

Cependant, ne pas le faire ne signifie pas que cela ne se produit pas, car la sexualité est là, depuis le moment où nous naissons jusqu’à notre mort. Et elle s’exprime de différentes manières, selon l’étape de la vie dans laquelle nous nous trouvons. Mais elle existe toujours et nous traverse en tant qu’êtres humains.

L’un des moments les plus difficiles pour les parents concernant la sexualité de leurs enfants est lié à la masturbation, car c’est le moment où la curiosité et le désir d’explorer la génitalité surgissent. À l’adolescence, cet aspect est un facteur clé du développement normal et nous allons aujourd’hui vous aider à mieux comprendre de quoi il s’agit et comment aborder le sujet avec vos enfants.

Quelles sont les implications de la masturbation à l’adolescence ?

Parfois, « l’éveil » de la curiosité pour les organes génitaux et les sensations ressenties lors de la masturbation prend les adultes par surprise. En fait, ils n’ont pas toujours les outils pour aborder cette question avec leurs enfants, soit à cause de leur propre éducation, à cause de la désinformation actuelle ou à cause de la honte et de la pudeur qui gravitent autour de ces questions. Cependant, il est important de briser certaines barrières et de se rapprocher des jeunes pour les guider sur cette question et sur d’autres.

Le développement de la sexualité est un phénomène naturel et la masturbation fait partie d’un processus physiologique et sain. Cet acte constitue une manière de nous explorer, de nous découvrir, de comprendre ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas, avec ce qui nous met à l’aise ou mal à l’aise.

En plus d’être un point lié à la génitalité, dans le cadre du développement sexuel, la masturbation a d’autres implications. Elle est liée à l’établissement de relations sexuelles-affectives, au respect d’autrui, au soin de son propre corps et de ses besoins, à la connaissance de soi.

Par conséquent, aborder la masturbation d’un point de vue positif implique de fournir aux enfants des outils utiles pour poser les bases sûres de relations saines, épanouissantes, respectueuses et mutuellement attentionnées.

Les relations affectives entre adolescents sont importantes dans une étape clé de l’éveil sexuel. Pour cette raison, les parents doivent leur fournir les outils nécessaires pour qu’ils puissent jouir d’une sexualité pleine, saine et respectueuse.

Quelques recommandations pour parler de la masturbation à l’adolescence

Avant de discuter de sexualité et de masturbation avec vos adolescents, consultez certaines de ces suggestions :

  • Analysez ce que vous savez (et pensez savoir) sur la masturbation. De cette façon, vous pourrez identifier quels sont vos préjugés, briser les mythes et éviter de transmettre des idées erronées à vos enfants.
  • Évitez de faire une différence selon le sexe. La masturbation n’est pas exclusive aux hommes, car les femmes peuvent aussi le faire. De cette façon, cela évite de générer une idée fausse ou différentielle entre les filles et les garçons.
  • Gardez à l’esprit que ne pas parler de masturbation et de sexualité est tout aussi nocif que de le faire de manière inappropriée. Cela signifie que certains sujets doivent être présentés et ressortir en fonction du moment évolutif des enfants et qu’il ne faut pas forcer les situations ou les thèmes car « il vaut mieux qu’ils en sachent plus et pas moins ». La compréhension et l’intégration des informations vont de pair avec la maturité de chaque enfant ou jeune et les explications doivent toujours être progressives et claires.
  • Établissez des règles concernant la masturbation. Il faut normaliser le fait que les gens se masturbent et qu’on ne devrait pas en avoir honte. Cependant, il s’agit d’un acte intime et, s’il est fait avec une autre personne, il doit y avoir le consentement des deux parties. Aussi, cela implique de ne pas donner de détails à son sujet, si celui qui le fait ne veut pas les donner ou si son entourage ne veut pas les connaître.
  • Le comment est aussi important que le quoi. Vos gestes, votre ton de voix, votre langage corporel véhiculent également beaucoup d’informations, au-delà du contenu lui-même. Essayez donc de ne pas contredire ce que vous dites avec ce que vous faites. En ce sens, si vous constatez que vous ne savez pas comment aborder le sujet ou qu’il vous gêne, vous pouvez recourir à des ressources audiovisuelles.
  • Demandez à vos enfants ce qu’ils savent ou pensent. Souvent, les jeunes ont des idées fausses, ce qui les empêche de se connecter à la sexualité de manière saine et les amène à la vivre avec culpabilité.
Père apprenant à son fils à augmenter sa confiance et à éviter l'anxiété.
Ne prétendez pas tout savoir. Reconnaissez simplement vos limites, recherchez des informations et abordez le sujet avec vos enfants. Vous pouvez même tirer profit des séries et des films pour ouvrir l’espace d’un dialogue empathique et sincère avec eux.

N’ayez pas peur d’admettre que vous ne savez pas tout

Enfin, il est important que les adultes ne s’inquiètent pas parce qu’ils n’ont pas toutes les réponses à toutes les questions. S’il y a bien quelque chose que les enfants nous apprennent, c’est que, plus d’une fois, nous apprendrons d’eux et avec eux. Pour cette raison, le mieux est d’admettre ses propres limites, de s’informer pour trouver une réponse, voire de la découvrir ensemble.

Si nous attendons qu’ils soient experts avant de vivre leur propre sexualité, il sera trop tard. Il est préférable de créer un espace d’échange et de donner aux adolescents la possibilité d’acquérir des outils utiles à temps pour profiter pleinement de la vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quand parler de sexe avec les enfants ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Quand parler de sexe avec les enfants ?

Pour autant que vous repoussiez ou esquiviez le sujet, le jour arrivera. Parler de sexe avec les enfants est un devoir de tout parent.



  • Perla, Felipe , & Gutiérrez-Quintanilla, Ricardo , & Sierra, Juan Carlos (2010). Actitud hacia la masturbación en adolescentes: propiedades psicométricas de la versión española del Attitudes Toward Masturbation Inventory. Universitas Psychologica, 9(2),531-542.[fecha de Consulta 28 de Mayo de 2022]. ISSN: 1657-9267. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=64716832019
  • Guarín-Serrano R, Mujica-Rodríguez AAM, Cadena-Afanador LP, Useche-Aldana BI. Una mirada a la masturbación femenina: estudio descriptivo transversal en mujeres universitarias del área metropolitana de Bucaramanga, Colombia. Rev. Fac. Med. 2019;67(1):63-8. Spanish. doi: http://dx.doi.org/10.15446/revfacmed.v67n1.64125