Ma fille peut-elle être « amoureuse » de son père ?

Vers l'âge de trois ans, certaines petites filles semblent avoir le béguin pour leur père. Ce n'est pas quelque chose dont il faut s'inquiéter car cela fait partie du développement psychosexuel normal. On vous dit tout sur ce sujet !
Ma fille peut-elle être « amoureuse » de son père ?

Dernière mise à jour : 27 janvier, 2022

Vous vous êtes peut-être déjà demandé, à un moment donné, si votre fille était « amoureuse de son père » à cause de son comportement envers lui. C’est le cas lors d’une certaine période, mais ne vous inquiétez pas : cela fait partie des changements maturatifs typiques de cet âge. Il se peut alors que vous vous sentiez exclue et que vous essayiez de rivaliser avec votre partenaire pour gagner son affection, mais il s’agit d’un événement temporaire qui s’achèvera au bout d’un certain temps.

Assumer le rôle du parent exclu est douloureux. Surtout pour la mère, qui est celle qui passe généralement le plus de temps à s’occuper des enfants lors de leurs premières années de vie. En général, les femmes sont réconfortées par le fait d’être les préférées des petits, mais cela prend fin après leur troisième anniversaire. Notre fille accorde cette place privilégiée au père et nous confie le second rôle.

Nous allons vous en dire plus sur ce sujet dans cet article, alors installez-vous confortablement sur le canapé et ne le manquez surtout pas !

Ma fille semble être amoureuse de son père

Vers l’âge de trois ans, les garçons et les filles ressentent une attirance particulière pour le parent du sexe opposé. Les garçons sont plus attirés par leur mère et les filles par leur père.

Quand la fille est petite, la chose la plus importante au monde est sa mère. Mais il arrive un moment où elles veulent juste que leur père soit celui qui les lave, les emmène à l’école, leur donne à manger et fait attention à eux.

Ce genre d’engouement pour la figure paternelle joue un rôle très important dans le développement psychosexuel de la petite fille, et Freud l’a appelé le complexe d’Electre . Traverser cette étape avec succès est d’une grande importance pour que, dans le futur, la fille puisse établir des relations saines avec les autres, que ce soit avec ses partenaires ou avec ses pairs.

Le père se sent très flatté lors de cette période et ne peut résister à cette préférence que sa petite fille lui témoigne. Surtout parce que, il y a quelque temps, c’était maman qui occupait cette place. Pour cette raison, il se sent maintenant heureux que sa fille le sollicite autant et veuille toujours être à ses côtés.

chevalier et demoiselle

Comment se sent la maman ?

La plupart des mamans considèrent cette situation comme normale et l’acceptent avec plaisir, tandis que d’autres peuvent se sentir jalouses et exclues de cette relation.

Par ailleurs, certaines petites filles peuvent avoir un comportement despotique et inconsidéré envers leur mère et les utiliser comme mécanismes pour les exclure de la scène avec leur père. C’est tout à fait normal, puisque le but de la fille à ce stade de développement psychosexuel n’est rien d’autre que de diviser ses parents. Le plus important est que les deux parents sachent comment gérer la situation pour éviter les problèmes majeurs.

Dans les familles où les rôles individuels sont bien définis, cette situation finit par être bien résolue. Lorsque la petite fille mûrit, elle se rend compte que papa et maman forment un couple et qu’elle occupe une autre place dans cette relation. À partir de là, elle peut aimer et être aimée par ses deux parents.

Que doivent faire les parents dans cette situation ?

Lorsque notre fille est dans cette phase de tomber amoureuse de son père, il est très important que les deux parents adoptent certaines attitudes pour que le processus se déroule normalement et sainement.

Conseils pour le papa

  • Il ne doit pas être ambigu quant à la démonstration d’affection et au rôle qu’il occupe dans la famille. Cela pourrait entraîner des conséquences négatives et de mauvaises adaptations psychosexuelles à l’avenir.
  • La mère ne doit pas être exclue dans sa relation avec sa fille, puisque la petite fille occupe une place dans son cœur, mais pas dans celui du couple. Ainsi, il est nécessaire que le père établisse certaines limites.
  • À ces âges d’immaturité, les filles peuvent même dire qu’elles vont épouser leur papa. Si elles le font, il ne faut pas se moquer d’eux et simplement leur expliquer que ce n’est pas possible.
  • N’appelez pas votre fille « ma chérie » ou « ma petite femme ». Pour le père, cela peut être une façon affectueuse de s’adresser à sa fille, mais cela a un effet négatif sur la fille dans ses fantasmes d’enfance.

Conseils pour la maman

  • Ne rivalisez pas avec la petite fille pour l’amour du papa. Comme nous l’avons dit, la place que chacune occupera auprès du père sera différente.
  • Montrez à la petite que maman et papa s’aiment et qu’ils l’aiment aussi. Cela lui apportera de la sécurité et la rendra heureuse.
  • Il ne faut pas éviter d’être affectueuse avec le mari en présence de la petite fille. Cette dernière doit voir que ses parents s’aiment et qu’ils l’aiment aussi.
  • Il est important que la petite fille comprenne que papa et maman forment un couple et qu’ils sont unis. Cela lui permettra de se positionner davantage dans son rôle de fille et de mieux appréhender la réalité.

Conseils pour les deux parents

la famille rit dans la chaise heureuse
  • Le père doit toujours soutenir la mère quand elle fixe une limite. Il ne doit pas lui dire qu’elle a tort ou la désavouer, encore moins devant la fille.
  • Les deux doivent empêcher le père de toujours obéir à ce que veut la fille et la mère d’être la figure d’autorité qui fixe les limites et les règles. Cela peut déséquilibrer la relation affective de la fille avec les deux.
  • Soyez toujours unis, rendez-vous compte de la situation et, chaque fois que cela est nécessaire, parlez à votre fille pour éviter les malentendus.

« Amoureuse » de son père, une part importante du développement psychosexuel de l’enfant

À un certain moment, les filles peuvent se montrer amoureuses de leur père car cela fait partie de la normalité du développement psychosexuel de l’enfance. Ce comportement ne devrait donc pas nous inquiéter car, à mesure que la fille mûrit, il disparaîtra.

Ce que les deux parents doivent faire, c’est maintenir une attitude ferme et compréhensive afin que la petite fille ne finisse pas déroutée. Le bon dénouement de ce complexe se traduira par la façon dont la fille se lie avec les autres pour le reste de sa vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le complexe d’Électre : explication
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Le complexe d’Électre : explication

Savez-vous ce qu'est le complexe d'Électre ? L'on peut observer dans la plupart des familles que la relation entre un père et sa fille est souvent ...



  • León Villacrés, K. A., & Torres Rivera, I. M. (2015). Relaciones socio-afectivas y su influencia en el complejo de edipo y electra en niños de 5 a 6 años (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil Facultad de Filosofía, Letras y Ciencias de la Educación). Disponible en: http://repositorio.ug.edu.ec/handle/redug/13691
  • Zabarain-Cogollo, S. J. (2011). Sexualidad en la primera infancia: una mirada actual desde el psicoanálisis a las etapas del desarrollo sexual infantil. Pensando psicología, 7(13), 75-90.
  • Villalobos Guevara, Ana Marcela. (1999). Desarrollo psicosexual. Adolescencia y Salud1(1), 73-79. Disponible en: http://www.scielo.sa.cr/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1409-41851999000100011&lng=en&tlng=es.