Gelée pour enfants et femmes enceintes

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les bienfaits de la gelée, tant pour les enfants que pour les femmes enceintes.
Gelée pour enfants et femmes enceintes

Dernière mise à jour : 15 février, 2022

La gelée (ou gélatine) est l’un des desserts les plus faciles à préparer. Elle est très populaire dans les foyers avec de jeunes enfants car elle est très attrayante sur le plan visuel. D’autre part, sa gamme de saveurs est très étendue.

C’est l’un des premiers aliments solides que les mères décident de donner à leurs enfants. Comme elle a une texture douce et lisse, elle ne présente aucun danger pour les enfants lorsqu’ils apprennent à mâcher et à manger des aliments.

D’autre part, la gelée est l’un des aliments que l’on mange lorsque l’on a des problèmes physiques dans le pharynx et le larynx, ainsi que des affections gastro-intestinales.

Cet aliment est facile à manger et à digérer : il aide donc le corps à récupérer, petit à petit, en cas de maladie.

Qu’est-ce que la gélatine ?

La gélatine est une protéine conjuguée. En d’autres termes, elle est constituée d’un polymère composé d’acides aminés et s’obtient à travers un procédé de fabrication industrielle.

La gélatine est une substance que l’on obtient à partir du collagène. Il s’agit d’une molécule protéique que l’on trouve en abondance dans : les os, les sabots, les tendons, les viscères et la peau des animaux d’élevage (chevaux, volailles, bovins et porcs).

La gélatine est le composant de la gélatine.

La gélatine est considérée comme une protéine à l’état pur. Des vitamines et des sels minéraux sont ajoutés pour rehausser ses qualités et obtenir des bienfaits. Il s’agit d’un composé d’origine animale, qui n’a pas de couleur et de saveur.

Avantages de manger de la gelée pendant la grossesse et l’enfance

  • Elle se compose principalement d’eau : elle peut donc être très bonne pour hydrater le corps.
  • Elle est facile à digérer, c’est pourquoi elle est idéal pour ceux qui souffrent de digestion lente et de problèmes digestifs tels que les brûlures d’estomac.
  • Sa base fondamentale est une protéine : le collagène. Le collagène participe à la construction, au soutien et à l’élasticité de toutes les structures du corps. Il exerce donc une action anti-inflammatoire.
  • Elle fournit des vitamines. Le type et la quantité de vitamines dépendent de son fabricant.
  • Étant donné qu’il s’agit d’un aliment mou qui a besoin de froid pour devenir consistant, elle est facile à manger et extrêmement rafraîchissante : elle est idéale pour les petits enfants.
  • Elle ne présente pas de graisses et de cholestérol. En raison de ces deux propriétés, on la recommande contre l’obésité infantile et le surpoids chez la femme enceinte.
  • Elle prévient la constipation. La constipation est une gêne fréquente pendant la grossesse et les premiers mois de la vie des enfants ; chez ces derniers, elle se produit surtout lorsqu’on incorpore des solides dans leur alimentation.
  • Elle contient des sels minéraux. Comme les vitamines, la quantité et le type de sels minéraux qu’elle contient dépendent de qui la fabrique.

L’importance de manger de la gelée

La gelée de fruits est délicieuse et nutritive.

Le collagène est une protéine indispensable dans le corps humain mais, contrairement aux autres protéines, vitamines, minéraux et tout autre nutriment, il ne fait généralement pas partie de l’alimentation quotidienne.

Les sources naturelles de collagène se trouvent principalement dans la viande et davantage dans celles qui contiennent du cartilage. Le collagène peut également être obtenu par le biais de soupes de poisson, de bouillons d’os d’animaux et de recettes à base de tendons d’animaux.

Cependant, pendant l’enfance et la grossesse, les plats susmentionnés ne font généralement pas partie de l’alimentation. La raison pour laquelle il est important de manger de la gelée à ces stades est que cet aliment est pratiquement l’un des rares moyens à travers lesquels cette protéine pénètre dans le corps.

Inconvénients de la gelée ?

Sa saveur et sa composition agréables, ses propriétés nutritionnelles et l’abondante quantité d’eau qu’elle contient en ont fait un dessert populaire. Malgré cela, certains affirment qu’il s’agit d’un produit artificiel, qui présente peu d’avantages.

Étant donné que des arômes artificiels, des colorants, du sucre, des additifs sont ajoutés à la gélatine (son composant principal), le collagène est fortement modifié et manque des principaux acides aminés essentiels à la nutrition. C’est pourquoi il est important de manger une gelée de bonne qualité qui ne soit pas uniquement composée d’additifs.

Bien que ces caractéristiques puissent ternir l’emblème d’aliment « sain et nutritif » que porte ce dessert, en réalité, les critiques n’ont pas affecté sa popularité.

La gelée continue d’être un aliment recommandé par les professionnels de la santé.

Ainsi, la gelée doit être incluse dans l’alimentation en tant que dessert ou goûter. Elle ne doit jamais remplacer d’autres aliments comestibles tels que les protéines, les fruits, les légumes, et les céréales.

Pendant l’enfance, plus précisément durant les premiers mois de la vie, la gelée ne doit en aucun cas se substituer à un aliment aussi essentiel que le lait maternel.

Si vous êtes enceinte, nous vous recommandons de manger de la gelée pour le goûter ou chaque fois que vous ressentez l’envie de manger des aliments peu sains. De cette façon, vous prendrez mieux soin de votre santé et de votre bébé.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 desserts sans chocolat pour les enfants
Être parents
Lisez-le dans Être parents
4 desserts sans chocolat pour les enfants

Il existe des options pour remplacer le chocolat dans les desserts pour enfants. Voici quelques recettes de desserts sans chocolat pour les enfants...



  • Moskowitz R. W. (2000). Role of collagen hydrolysate in bone and joint disease. Seminars in arthritis and rheumatism30(2), 87–99. doi:10.1053/sarh.2000.9622
  • Viuda-Martos, M., Ruiz-Navajas, Y., Fernández-López, J., & Pérez-Alvarez, J. A. (2008). Functional properties of honey, propolis, and royal jelly. Journal of food science73(9), R117–R124. doi:10.1111/j.1750-3841.2008.00966.x
  • Pasupuleti, V. R., Sammugam, L., Ramesh, N., & Gan, S. H. (2017). Honey, Propolis, and Royal Jelly: A Comprehensive Review of Their Biological Actions and Health Benefits. Oxidative Medicine and Cellular Longevity. https://doi.org/10.1155/2017/1259510