Biscuits de Noël au gingembre

Profitez des premiers jours des fêtes pour faire des biscuits au gingembre avec vos enfants.
Biscuits de Noël au gingembre

Dernière mise à jour : 07 décembre, 2020

Les biscuits au gingembre, typiques des pays plus froids, sont devenus très populaires dans le monde entier. On les fait généralement à Noël : c’est pour cela que nous avons voulu partager la recette avec vous. Mais avant cela, il est nécessaire de souligner quelques aspects des biscuits en général.

Les biscuits sont des viennoiseries, même s’ils n’en ont pas l’air

Les biscuits font partie du petit-déjeuner et du goûter de la majorité de la population. Or, ils sont fabriqués avec les mêmes ingrédients que n’importe quelle viennoiserie : ils sont donc similaires sur le plan nutritionnel.

Il suffit de lire l’étiquette et de regarder l’ordre des ingrédients : farine raffinée ou intégrale, sucre ou édulcorant, huile d’olive, de tournesol ou de palme raffinée, lactosérum et autres additifs.

Par ailleurs, en fonction du type de biscuit, nous pouvons trouver des œufs, du chocolat, de la crème, etc. C’est pour toutes ces raisons que les biscuits font partie du groupe des viennoiseries ; ils ne font qu’apporter du sucre et des acides gras trans.

Chaque marque utilise ses propres stratégies pour attirer un certain public. Ainsi, dans le cas des enfants, ils donnent par exemple des formes d’animaux ou de personnages de dessin animé aux biscuits pour amuser les petits et développer leur imagination.

Des biscuits au gingembre.

Il est curieux de voir qu’ils se sont servi du consensus sur l’inclusion des glucides au petit-déjeuner pour faire la promotion de leur consommation. Cependant, si nous faisons attention, chaque pays déjeune en fonction de sa culture gastronomique, et il n’existe pas de petit-déjeuner idéal. Il doit tout simplement être sain.

Avec ce que nous venons de mentionner, nous pouvons donc dire que les biscuits ont un impact négatif sur la santé car leur consommation habituelle augmente le risque de :

  • Surpoids et obésité.
  • Diabète type 2.
  • Maladie du foie gras.
  • Maladies cardiovasculaires.

Et si les biscuits sont faits maison ?

Dans ce cas, la seule chose que vous pouvez modifier est la qualité des ingrédients. Comment ? En remplaçant la farine blanche par une farine intégrale, en réduisant la quantité de sucre et en utilisant de l’huile d’olive vierge.

Une autre option par rapport au sucre est de le substituer par des fruits ou des fruits déshydratés, comme des dattes, des raisins secs, des pruneaux, etc.

Biscuits au gingembre

Ingrédients

  • 100g de farine intégrale.
  • 30g d’amidon de maïs.
  • 100g de poudre d’amande.
  • 50g de sirop de riz.
  • 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre.
  • Une cuillère à soupe de cannelle en poudre.
  • 1 cuillère a café de levure.
  • 50g d’huile d’olive vierge.
  • 1 pincée de sel.
  • 75ml de lait ou de boisson végétale sans sucres ajoutés.
Des biscuits de Noël en forme de bonhomme.

Élaboration des biscuits au gingembre

Avant toute chose, préchauffez le four à 160°C. Mélangez ensuite dans un récipient les ingrédients secs comme la farine, l’amidon, la levure, la cannelle, le gingembre, le sel et la poudre d’amande. Ajoutez l’huile d’olive et le sirop de riz puis le lait ou la boisson végétale. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Étirez-la sur une surface recouverte de farine et aplatissez-la avec le rouleau. Utilisez ensuite un emporte-pièces pour lui donner la forme que vous voulez. L’idéal est qu’il s’agisse de motifs de Noël. Placez les différents morceaux de pâte sur un plateau recouvert de papier cuisson. Mettez-les au four pendant 10 ou 15 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Enfin, laissez-les refroidir.

Souvenez-vous que les biscuits doivent être consommés de façon sporadique car ils favorisent le risque d’obésité et de diabète de type 2. Vous pouvez en faire de temps en temps pour célébrer un anniversaire ou un événement spécial. C’est aussi une bonne opportunité de voir vos enfants cuisiner et s’amuser avec vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
La personnalité des enfants influence leurs habitudes alimentaires
Être parentsLisez-le dans Être parents
La personnalité des enfants influence leurs habitudes alimentaires

Les caprices à l'heure de manger ne sont pas qu'une question de goûts. Il est prouvé que la personnalité des enfants influence leurs habitudes alimentaires.

 

 



  • Julio Basulto (2014). La galleta María es tan “bollería” como el croissant. Comer o no comer. [Actualizado el 25 de mayo de 2015, consultado el 31 de diciembre de 2019] Disponible en: https://comeronocomer.es/la-carta/la-galleta-maria-es-tan-bolleria-como-el-croissant
  • Aitor Sánchez. (2018). Comprar bollería es como una hipoteca, te la vas a acabar comiendo y tú eliges los plazos.
  • Raquel Márquez. (2016). La bollería, culpable de la obesidad infantil en aumento en España. El Confidencial.
  • Informe de consumo alimentario en España 2018. Ministerio de agricultura, pesca y alimentación. Madrid, 2019.
  • OMS. Nota informativa sobre la ingesta de azúcares recomendada en la directriz de la OMS par adultos y niños. Organización Mundial de la Salud, 2015.
  • Te Morenga, L.; Mallard, S. y Mann, J. Dieatry sugar and body weight: systematic review and meta-analyses of randomised controlled trials and cohort studies. BMJ 2013, 346.