Astuces pour reprendre autorité auprès de vos enfants

Si vous voulez construire une autorité positive avec vos enfants, il faut être clair avec les limites en plus d'expliquer leur signification..
Astuces pour reprendre autorité auprès de vos enfants
Maria Fátima Seppi Vinuales

Rédigé et vérifié par la psychologue Maria Fátima Seppi Vinuales.

Dernière mise à jour : 17 janvier, 2023

Être un modèle pour un enfant peut être tout un défi. Comment construire l’autorité sans tomber dans l’imposition ? Comment lui donner de l’espace sans que cela se retourne contre lui ? Il est possible que ces questions vous hantent continuellement. Dans cet article, vous pourrez trouver quelques clés pour reprendre de l’autorité auprès de vos enfants.

Que pensez-vous de l’autorité ?

Un bon point de départ est de commencer par vous demander ce que vous pensez de l’autorité. Par exemple, dans les méthodes parentales plus traditionnelles, l’autorité est la même chose que d’être plus âgé. Celui qui est plus âgé est placé avec le droit de décider et d’établir les règles. Une bonne synthèse de cette conception est “parce que je l’ai dit, point final”. Si vous croyez que l’autorité est synonyme d’autoritarisme, alors votre façon d’éduquer sera fermée et rigide.

Cependant, il existe aussi d’autres conceptions plus souples qu’il ne faut pas confondre avec l’absence de limites. Il s’agit d’une autorité fondée sur le respect mutuel qui propose la recherche d’un équilibre : ni soumission ni abus de pouvoir. Les limites sont le fondement d’une relation saine. Sans aucun doute, l’idée que vous vous faites de l’autorité influence la manière dont vous éduquez et vous développez dans vos relations.

Connaître ces clés pour reprendre autorité auprès de vos enfants

Voici donc quelques clés pour reprendre autorité auprès de vos enfants.

1. Rester cohérent

Il est important que vous mainteniez la cohérence dans vos décisions et vos règles. Ainsi, l’ambivalence du “un jour oui, un autre jour non” est évitée. Ce qui génère souvent de la confusion chez les jeunes, en plus de vous rendre moins crédible et prévisible.

2. Être clair

Être clair et concis est essentiel lors de la communication. En ce sens, cela indique quels sont les comportements attendus et les règles. N’attendez pas que d’autres les interprètent, car chacun pourrait leur donner un sens différent.

Une maman qui pose des limites à sa fille.

3. Choisir les règles

L’autorité s’use aussi quand tout est prétexte à un « non ». S’il est important que vous preniez soin de vos enfants, il est nécessaire également que vous leur permettiez d’exercer leur liberté par la prise de décisions. Ces règles qui, s’ils ne les respectent pas, les mettent en danger, sont inviolables. Par exemple, ils ne pourront pas utiliser la moto sans casque. Cependant, il existe d’autres règles qui peuvent être discutées et qui peuvent changer à mesure que les enfants grandissent.

4. Agir avec fermeté et cohérence pour reprendre autorité avec nos enfants

Tant pour les réussites que pour les erreurs, il faut que vous teniez parole. L’autorité n’a rien à voir avec la rigidité, bien au contraire.

5. Aucune violence n’est permise

L’autorité basée sur la violence est en fait construite autour de la peur et non sur la base du respect ou d’autres valeurs. Donc si vous voulez être respecté, vous devez aussi être capable de traiter vos enfants avec respect.

6. Reprendre autorité auprès des enfants: Parler de nos sentiments et émotions

Ne construisez pas une façade “tout-puissant”, comme si ce qui se passait ne vous affectait pas. Au contraire, exprimez vos émotions afin que votre enfant fasse preuve d’empathie et soit conscient que ses actions ont aussi des conséquences pour leur entourage.

7. Essayer d’écouter son point de vue

Parlez à votre enfant et demandez-lui d’expliquer pourquoi il agit comme il le fait. De cette façon, vous pourrez le comprendre et trouver la meilleure solution au problème.

Une maman qui discute avec sa fille.

Comment savoir si vous avez perdu l’autorité avec vos enfants?

L’autorité doit avoir un équilibre. Tout ne peut pas être un « non » retentissant, mais tout ne peut pas non plus être permis. Voici quelques exemples qui peuvent vous montrer qu’il y a un manque de limites et une perte d’autorité :

  • Il y a de l’irrespect, des insultes et des moqueries quand on donne un ordre à l’enfant.
  • La désobéissance est constante.
  • Vous ne montrez pas l’exemple. Vos actes et vos paroles se contredisent.
  • Il existe des situations de complaisance envers l’enfant ou l’adolescent. Par exemple, si vous êtes coupable parce que vous ne partagez pas de temps avec votre enfant, vous finirez par dire oui à tout. Au fil du temps, le manque d’autorité entraîne des conséquences négatives, tant dans la coexistence que dans les relations que votre enfant entretient avec son environnement.

Enfin, il convient de noter que l’autorité mérite bien plus qu’une analyse à sens unique. En d’autres termes, il ne s’agit pas seulement de la désobéissance de votre enfant, mais aussi de ses propres comportements qui sont contradictoires. Par exemple, vous lui dites que la violence n’est pas correcte, mais vous lui criez dessus quand vous devez le corriger.

Acceptez que vous êtes un être humain et que vous vous trompez

Sans aucun doute, l’acceptation mérite une section spéciale. Surtout parce que, souvent, vous croyez que si vous montrez des doutes ou admettez des erreurs à vos enfants, vous perdrez de l’autorité. Cependant, c’est faux. L’acceptation est le premier point de départ pour réduire la pression et s’ouvrir au dialogue et à la co-construction.

De cette façon, vous êtes conscient que lorsque vous prenez des décisions, vous pouvez vous tromper et qu’il n’y a rien de mal à cela. Enfin, l’autorité n’a pas à voir avec le fait que votre enfant suive aveuglément les règles, mais qu’il comprenne quel en est le résultat. Faire des erreurs et réparer votre erreur ne va pas à l’encontre de l’autorité, mais au contraire, cela la renforce.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 conséquences pour les enfants qui grandissent sans limites
Être parents
Lisez-le dans Être parents
5 conséquences pour les enfants qui grandissent sans limites

Les enfants qui grandissent sans limites sont malheureux, confus et exposés à davantage de risques..Découvrez l'importance des règles dès le plus j...



  • Fandiño Parra, Y. J., (2011). Los jóvenes hoy: enfoques, problemáticas y retos. Revista Iberoamericana de Educación Superior, II(4),150-163.[fecha de Consulta 2 de Enero de 2023]. ISSN: . Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=299124247009
  • Aguilar Solorio, S. I., & Hamui Sutton, A. (2011). Tipos de límites en la dinámica familiar y su relación con el fracaso escolar en adolescentes. atención familiar18(4).
  • Romero Escobar, H. (2006). La adolescencia al límite. Revista De Psiquiatría Infanto-Juvenil23(1, 3 y 4), 14-19. Recuperado a partir de https://www.aepnya.eu/index.php/revistaaepnya/article/view/41

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.