Pourquoi la communication familiale est-elle importante ?

16 décembre, 2019
Il y a de nombreux avantages à s'efforcer de créer et de consolider une communication familiale de qualité.
 

La communication familiale aide à créer et à maintenir un climat affectif à la maison. De plus, elle aide ses membres à exprimer leurs émotions, leurs sentiments et leurs préoccupations d’une manière saine.

La communication familiale est synonyme de bien-être

La plupart des conflits et des problèmes qui surviennent entre les membres de la famille sont probablement le résultat d’une mauvaise communication ou, directement, d’un manque de communication. Si les voies de communication ne sont pas correctement maintenues ouvertes, les membres de la famille n’auront pas la confiance nécessaire pour s’exprimer, tandis que des malentendus et des différends surgiront relativement fréquemment.

Une famille qui réussit à établir une communication de qualité et affective à la maison sera en mesure de résoudre les conflits de façon plus efficace et moins nuisible. De plus, les relations interpersonnelles s’amélioreront, car les membres de la famille se sentiront soutenus et compris les uns par les autres.

petit déjeuner en famille

Cependant, l’établissement d’un climat favorable à la maison peut devenir un objectif compliqué car chaque membre de la famille manifeste un style de communication différent. Cela dit, quelle est la meilleure façon de communiquer ?

 

Comment communiquons-nous ?

Afin d’atteindre une communication saine à la maison, il est important de connaître les différents styles que nous pouvons manifester en communiquant. Ces styles de communication sont classés en trois catégories : assertif, passif et agressif.

  • Style assertif. Le psychologue Carlos J. Van-der Hofstadt et l’économiste José María Gómez comprennent que la personne avec ce style de communication est capable d’exprimer ses sentiments, idées et opinions, de défendre ses droits et de respecter ceux des autres. En d’autres termes : la personne assertive essaie de s’exprimer de manière adéquate et sans agressivité, cherchant la négociation.

« Le comportement assertif est basé sur un système de croyances qui maintient le respect de ses propres droits et de ceux des autres. »

-Yolanda Quiles-

  • Style passif. Selon Van-Der Hofstadt et Gomez, la principale caractéristique de ce style est que la personne se soucie de satisfaire les autres. En d’autres termes, les personnes passives ne défendent pas leurs propres droits si, pour ce faire, elles doivent ignorer les droits des autres. Leur objectif est d’éviter d’éventuels conflits. Par conséquent, les gens passifs n’obtiennent souvent pas ce qu’ils veulent, ce qui provoque frustration, blocages, insécurité et même colère refoulée.
  • Style agressif. De l’autre côté du style passif, les personnes ayant un style de communication agressif ne respectent pas les droits, les sentiments et les intérêts des autres. C’est-à-dire qu’elles ne s’inquiètent que de défendre leurs droits à tout prix et qu’elles ont du mal à changer d’opinion et à voir le point de vue des autres.

Dans ce contexte, il est extrêmement bénéfique de savoir comment développer des compétences d’affirmation de soi pour communiquer en famille. Certaines formes de comportement assertif seraient de savoir dire « non », d’accepter une critique si nous pensons qu’elle est juste ou de l’affronter si elle ne l’est pas, d’accepter des compliments et des louanges sans exprimer une fausse modestie, etc.

 

Comment parvenir à une bonne communication familiale ?

Des conversations fréquentes

Trouver du temps libre pour passer du temps avec sa famille devient de plus en plus difficile. Cependant, nous ne devrions pas considérer le temps familial comme du « temps libre », mais plutôt l’apprécier comme une responsabilité, l’intégrer dans notre vie quotidienne.

Par exemple, réservez un moment précis de la journée pour parler avec vos enfants, comme l’heure du coucher, une période de temps à passer en famille, ou planifiez des réunions de famille.

famille discutant sereinement

Se concentrer sur ses forces en tant que famille

Selon Rick Peterson et Stephen Green, spécialistes du développement humain, les familles saines qui réussissent font périodiquement le point sur leurs forces et leurs faiblesses. En d’autres termes, il s’agit de parler et de réfléchir au sein de la famille sur ce qui est bien ou mal, afin de prendre des mesures pour améliorer l’environnement familial.

Montrer de l’intérêt pour chacun des membres de la famille

Tout d’abord, il est essentiel de savoir écouter attentivement, surtout lorsque nous communiquons avec notre famille. Il s’agit de faire tout ce qui est possible pour comprendre le point de vue de l’autre personne, pour le reconnaître et le respecter.

 

Cependant, l’une des clés d’un environnement familial sain est l’intérêt que nous portons à nos proches. Lorsque vous portez attention aux préoccupations et aux désirs des membres de votre famille, vous leur montrez que vous vous souciez d’eux, tout en leur donnant le sentiment d’être appréciés.

En résumé, s’efforcer de bien communiquer au sein de la famille comporte de nombreux avantages, notamment l’établissement de meilleures relations interpersonnelles, une plus grande confiance dans les membres de la famille, une estime de soi et une satisfaction familiale accrues, et une meilleure résolution des problèmes et des conflits.

  • Hofstadt, C.J. y Gómez, J.M. (2006). Competencias y habilidades profesionales para universitarios. Ediciones Díaz de Santos. Madrid: España.
  • Peterson, R. y Green, S. (2009). Families First-Keys to Successful Family Functioning: Communication. VCE Publications. 350-092. Recuperado de: https://www.pubs.ext.vt.edu/350/350-092/350-092.html