Comment renforcer le dialogue avec les jeunes enfants

Vous pouvez renforcer le dialogue avec vos jeunes enfants au quotidien et ainsi créer une relation de confiance forte. Découvrez quelques clés pour y parvenir.
Comment renforcer le dialogue avec les jeunes enfants

Dernière mise à jour : 07 août, 2022

Lorsque les enfants atteignent l’adolescence, la plupart des parents souhaitent qu’ils les intègrent à leur vie, qu’ils leur partagent leurs expériences, leurs rêves et leurs anecdotes. Cependant, pour que cela se produise, une bonne dynamique communicative doit s’établir dès l’enfance. On ne peut pas attendre d’enfants qui n’ont jamais été écoutés qu’ils deviennent des jeunes ouverts et expressifs. Par conséquent, nous voulons vous montrer quelques conseils pour renforcer le dialogue avec les enfants lorsqu’ils sont encore jeunes.

Ce n’est pas une tâche facile car les enfants ne gèrent pas toujours bien leurs habiletés de communication et peuvent avoir des intérêts très restreints qui sont différents des nôtres. De plus, les parents n’ont pas toujours assez de temps.

Ainsi, lorsque votre bout de chou commence à vous parler d’un nouveau film alors que vous essayez d’arriver à l’heure à votre rendez-vous, essayez de faire un effort pour construire ces ponts communicatifs avec lui.

Pourquoi est-il important de renforcer le dialogue avec les jeunes enfants ?

Converser avec votre petit pendant son enfance peut ne pas sembler si essentiel. Après tout, c’est à partir de la puberté qu’ils peuvent avoir besoin de plus de conseils et d’orientation. Mais vous vous trompez, car les premières années de la vie sont fondamentales pour cet aspect.

Encourager le dialogue avec les jeunes enfants les aide à développer le langage, à améliorer leurs habiletés sociales et à renforcer leur estime de soi. En effet, en vous parlant souvent, non seulement ils apprennent de nouveaux mots et expressions, mais ils apprennent aussi à respecter les tours de parole et à gérer une conversation. Mais surtout, ils grandissent avec la certitude de se sentir valorisés et précieux pour leurs aînés.

Votre temps et votre attention sont, pour eux, le meilleur signe indiquant qu’ils sont des personnes intéressantes, valables et qui ont beaucoup à apporter.

Ces apprentissages précoces aident votre enfant à réussir plus tard à plusieurs niveaux. En effet, le charisme, la confiance en soi, l’affirmation de soi et d’autres compétences en communication sont essentielles dans les sphères scolaire, professionnelle et sociale.

femme mère visage d'étonnement intérêt pour le dialogue avec fille fille fille conversation

Apprenez à renforcer le dialogue avec vos jeunes enfants

Si vous avez remarqué que vous n’écoutez généralement pas correctement votre enfant ou que vous ne communiquez pas assez avec lui, les conseils suivants peuvent vous aider à inverser cette situation.

Le dialogue n’est pas synonyme d’interrogatoire

Les parents s’adressent souvent à leurs enfants dans le seul but de connaître leur quotidien. Comment s’est passé l’école, quelles notes ont-ils obtenues, qu’ont-ils fait cet après-midi-là, comment s’entendent-ils avec leurs camarades de classe… Il est normal de s’intéresser à ces aspects, mais si on concentre la conversation sur le questionnement, les enfants risquent de s’ennuyer et de se renfermer.

Il est beaucoup plus positif de montrer un réel intérêt pour la conversation afin de mieux se connaître et renforcer le lien entre les deux. Par conséquent, ne vous contentez pas de lui poser des questions ou de lui faire la leçon et commencez à l’écouter et à partager des échanges avec lui.

Consacrez-lui suffisamment de temps

Pour parler à votre enfant, il n’est pas nécessaire que vous recherchiez des moments spéciaux destinés uniquement à cet effet. En ce sens, les situations quotidiennes sont idéales pour que des conversations spontanées naissent et contribuent à générer cette confiance et cette complicité.

Pendant la préparation du dîner, lorsque vous êtes en voiture sur le chemin de l’école, au supermarché ou en marchant dans la rue… plus vous passerez de temps avec votre enfant, plus il vous sera facile de trouver des occasions de parler.

Intéressez-vous à ses goûts et loisirs

En conséquence du premier point, si vous souhaitez améliorer la communication avec votre enfant, approchez-le à travers ses goûts et ses intérêts. Peut-être que lorsque l’enfant vous parlera – en étant fasciné – des dinosaures, des planètes ou d’une nouvelle série de dessins animés, vous ne ressentirez pas d’intérêt particulier. Mais c’est une porte parfaite pour parler d’un sujet et renforcer votre lien.

Faites attention à lui lorsqu’il vous parle de ce qui le motive, cherchez à partager ses passe-temps avec lui et posez-lui des questions pour approfondir. De cette façon, non seulement il se sentira entendu mais la conversation lui sera tellement agréable qu’il aura envie de la répéter.

Encouragez les conversations quotidiennes

De votre côté, vous pouvez également favoriser ces moments d’échange avec vos propres propositions. Les heures de déjeuner et de dîner sont idéales pour discuter avec la famille de sujets quotidiens et anodins. Par exemple, pour vous souvenir du voyage que vous avez fait la semaine dernière, pour anticiper le match de football du week-end prochain ou pour commenter le dernier film que vous avez regardé ensemble.

Dans ces conversations apparemment banales, une habitude bénéfique de partage d’impressions et d’opinions entre parents et enfants peut se forger.

Intégrez-le à votre quotidien

Tout comme vous aimez participer à la vie de votre enfant et apprendre à connaître son quotidien, il se sent aussi important et valorisé lorsque vous l’incluez dans vos expériences.

Osez lui expliquer comment s’est déroulée votre journée, lui demander son avis sur une décision que vous devez prendre ou lui raconter comment cela s’est passé avec vos amis. Si votre enfant voit que vous lui faites confiance, il vous fera confiance.

Pratiquer l’écoute active, ne pas juger ni invalider

Enfin, faites attention à votre attitude et à vos réactions lorsque vous parlez à votre enfant.

Tout d’abord, assurez-vous qu’il perçoive que vous faites attention à lui. Pour ce faire, placez-vous à sa hauteur, regardez-les dans les yeux et supprimez les autres distractions telles que le téléphone portable.

Avant de le juger, de critiquer ce qu’il vous dit ou de corriger le comportement de votre enfant, écoutez-le. Faites attention à ce qu’il vous raconte, intéressez-vous à ses émotions, ses motivations et ses opinions. Ne minimisez pas ses problèmes et offrez-lui plutôt de la compréhension et des conseils.

Mère parlant à son fils allongé sur le sol.

Renforcer le dialogue avec les jeunes enfants est un investissement pour l’avenir

Comme nous l’avons mentionné au début, favoriser le dialogue avec les jeunes enfants est le meilleur moyen d’assurer que cette communication se poursuive à l’adolescence. Si vous voulez que vos enfants vous fassent confiance, viennent vers vous et vous considèrent comme une référence en cas d’échec, commencez dès aujourd’hui à mettre en pratique les recommandations ci-dessus.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 clés pour générer des espaces de communication familiale
Être parents
Lisez-le dans Être parents
8 clés pour générer des espaces de communication familiale

Une bonne communication familiale est essentielle pour pouvoir comprendre ce qui arrive à chacun de ses membres.