6 aliments qui peuvent provoquer l'étouffement chez les enfants

Certains petits aliments et osselets peuvent provoquer l'étouffement chez les enfants et mettre leur vie en danger. Nous vous montrons quels sont les plus courants.
6 aliments qui peuvent provoquer l'étouffement chez les enfants
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 15 octobre, 2022

Dans l’alimentation du nourrisson, il faut veiller à ne pas introduire certains aliments pouvant provoquer l’étouffement, surtout pendant les premières années de la vie. Le système de déglutition n’est pas encore tout à fait au point et une inefficacité pourrait mettre en danger la santé des plus petits.

C’est l’une des raisons pour lesquelles il est recommandé que les enfants soient toujours accompagnés lors des repas. Il est bon que les parents supervisent le processus et que quelqu’un soit avec eux en cas d’étouffement. De cette façon, on peut essayer d’y remédier le plus rapidement possible.

Aliments pouvant provoquer un étouffement

Nous allons vous montrer quels sont les aliments qui peuvent provoquer un étouffement afin que vous essayiez de les éviter dans l’alimentation des jeunes enfants.

1. Cacahuètes

Les fruits secs sont des aliments à haute densité nutritionnelle. Néanmoins, ils sont dangereux pendant les premiers stades de la vie en raison de leur petite taille et de leur dureté. Le risque est encore plus grand lorsque l’on consomme les cacahuètes entières et avec la peau puisque, dans ce cas, les voies respiratoires peuvent être obstruées.

2. Saucisses

Les saucisses sont désignées, dans une recherche publiée dans l’International Journal of Pediatric Otorhinolaryngology, comme des aliments dangereux pour les enfants. Dans ce cas, le risque d’asphyxie par étouffement augmente, ce qui peut entraîner la mort dans le pire des cas.

Bien qu’elles aient une texture moelleuse, les saucisses provoquent un grand nombre d’étouffements chez les enfants, surtout lorsqu’elles sont coupées en morceaux.

3. Raisins

Selon une étude publiée dans BMJ, les raisins sont des aliments qui peuvent provoquer un étouffement et un blocage de la trachée chez les enfants en raison de leur taille et de leur consistance molle. C’est pour cela qu’on doit éviter leur inclusion dans l’alimentation des plus petits. De plus, la présence de pépins à l’intérieur des raisins pourrait aggraver les problèmes.

4. Bonbons

Les enfants adorent les bonbons. Pourtant, ces aliments provoquent 15 % des étouffements chez les enfants aux États-Unis. Le risque vient de la petite taille de ces produits et de leur dureté, qui peuvent provoquer une asphyxie s’ils dévient dans la trachée. De plus, il est possible qu’ils se décomposent en plus petits morceaux qui finissent par rester dans les voies respiratoires.

5. Viande

La viande représente 12 % des cas d’étouffement en Espagne. En effet, certains enfants ont du mal à la mastiquer correctement. Le risque est plus grand lorsqu’il s’agit d’un type d’aliment fibreux difficile à déchirer, qui peut générer un blocage de la trachée s’il dévie de son trajet optimal.

6. Os

Tout aliment contenant des os est susceptible de provoquer un étouffement chez les enfants. Un exemple serait celui des cerises. Les olives peuvent également causer des problèmes. Les petits os des viandes sont capables de provoquer plus d’une frayeur chez les plus petits. Pour cette raison, il est recommandé de proposer ces aliments déjà coupés pour limiter les risques.

Les aliments avec des os sont dangereux pour les enfants, il est donc préférable de les retirer avant de leur en proposer. De plus, dans le cas de la viande, celle-ci doit être coupée en petits morceaux pour réduire les risques.

Méthodes pour prévenir l’étouffement chez les enfants

Ces dernières années, une méthode d’alimentation des enfants appelée Baby Led Weaning est devenue à la mode. Malgré ses bienfaits prouvés, il est nécessaire de prendre certaines précautions pour éviter l’étouffement qui met en danger la santé des plus petits. Il convient donc de toujours les surveiller lorsqu’on leur propose des aliments à manipuler et à consommer.

D’autre part, il est crucial d’éviter de donner aux enfants de petits aliments durs comme ceux que nous venons de mentionner. S’ils contiennent des os, mieux vaut les hacher et enlever cette partie pour éviter les problèmes. Dans le cas de la préparation d’aliments pour bébés ou de purées, il est prudent de veiller à ce que la texture soit parfaitement homogène.

Éviter de s’étouffer est essentiel pendant les premières étapes de la vie

Comme vous avez pu le constater, il existe plusieurs aliments qui peuvent provoquer l’étouffement chez les plus petits. Pour cette raison, vous devez éviter leur inclusion dans l’alimentation et appliquer une série de mesures de prévention au cas où ces produits apparaîtraient dans le régime alimentaire.

Pour conclure, n’oubliez pas que l’étouffement chez les enfants peut être mortel, d’autant plus lorsqu’il est causé par quelque chose de dur et de petit comme un os. Si cette situation se produit, il est préférable d’agir rapidement et de se rendre aux urgences si nécessaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire si mon enfant s’étouffe avec le lait ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire si mon enfant s’étouffe avec le lait ?

Lorsque la période d'allaitement commence, l'une des préoccupations majeures des parents c'est lorsque l'enfant s'étouffe avec le lait.



  • Altkorn, R., Chen, X., Milkovich, S., Stool, D., Rider, G., Bailey, C. M., Haas, A., Riding, K. H., Pransky, S. M., & Reilly, J. S. (2008). Fatal and non-fatal food injuries among children (aged 0-14 years). International journal of pediatric otorhinolaryngology72(7), 1041–1046. https://doi.org/10.1016/j.ijporl.2008.03.010
  • Lumsden AJ., Cooper JG., (2017) The choking hazard of grapes: a plea for awareness. Archives of Diasease in Childhood, 102:473-474

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.