Rencontres entre adolescents à l'ère de la technologie

A l'ère de la toute communication et des technologies, les rencontres entre adolescents sont parfois complexes à gérer et exigent un soutien des adultes.
Rencontres entre adolescents à l'ère de la technologie
Mara Amor López

Rédigé et vérifié par la psychologue Mara Amor López.

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2022

Les rencontres entre adolescents d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’elles étaient il y a quelques années. C’est, en grande partie, la conséquence des progrès technologiques. Les chats et les réseaux sociaux (Tik Tok, Instagram, Facebook ou Twitter, entre autres) ont grandement changé la façon dont les jeunes interagissent.

Parfois, ces moyens de communication peuvent entraîner des complications et des malentendus inutiles, responsables de beaucoup d’anxiété chez les adolescents. Il est donc important que les parents soient attentifs à les guider et les conseiller.

L’adolescence est une période de nombreux changements physiques et mentaux et les relations virtuelles ne semblent pas aider. Les parents doivent maintenir la communication avec leurs enfants sur le fait que la technologie ne doit pas remplacer le contact direct avec d’autres personnes. Et que par ce moyen, de fausses attentes et des déceptions peuvent être générées qui ne se produiraient pas s’ils étaient face à leurs pairs.

Bien que cela semble paradoxal, même en vivant à l’ère de la communication, nous communiquons de pire en pire chaque jour.

Que pouvons-nous faire, nous parents, pour conseiller nos adolescents dans ces situations?

Comment la technologie a changé les rencontres entre adolescents?

Il y a quelque temps, les rencontres entre adolescents étaient totalement différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui. Les couples allaient au cinéma, se promenaient, discutaient… et plus encore.

À l’heure actuelle, la façon de communiquer a changé. Elle repose souvent sur des bases différentes, qui sont directement liées avec l’exposition du public dans le monde virtuel.

Le lien amoureux est déterminé par le nombre de fois où les garçons et les filles téléchargent des photos avec leurs partenaires. S’ils les commentent ou aiment leurs publications ou le type de conversations via les chats. Ils se privent alors d’un facteur fondamental de la communication: le langage non verbal.

Ce mode de relation crée de nombreux malentendus et complications dans les liens, qui finissent parfois par affecter la relation. En effet, de nombreuses informations précieuses du message sont perdues à travers un écran.

Deux adolescents qui prennent un selfie.

Les parents doivent faciliter la rencontre des adolescents avec leurs partenaires, en leur ouvrant les portes de la maison, leur permettant de voir s’ils respectent les règles et les responsabilités. Sinon, Internet finira par être leur seul moyen de communication et les adolescents deviendront dépendant de ce média pour interagir avec leurs pairs.

Les adolescents de cette génération vivent en fonction de la façon dont ils ont répondu au chat, des “like” qu’ils ont reçus sur les photos, s’ils ont commenté une photo ou non. Bref, des choses en suspens qui entravent la vraie communication.

D’autres choses que l’abus de la technologie a également généré dans les fréquentations d’adolescents est l’augmentation de la violence numérique. Grâce aux réseaux, de nombreux couples essaient de se contrôler par le biais de messages ou en regardant ce qu’ils font lorsqu’ils sont connectés.

Par ailleurs, les disputes concernant la lenteur de réponse à un message sont très courantes. Les menaces de diffuser des vidéos ou des conversations compromettantes en cas de non-respect de certaines demandes sont devenues une habitude chez les jeunes.

Tout cela constitue une forme d’abus numérique, avec lequel le couple et leurs membres sont lésés. En plus de gâcher les possibilités qu’offre la technologie.

Que peuvent faire les parents pour favoriser les rencontres réelles entre adolescents?

Une mère qui échange avec sa fille.

Tout d’abord, les parents doivent favoriser les liens personnels afin qu’ils n’interagissent pas en permanence à travers les réseaux.

Il est clair que cette façon de communiquer fait partie des coutumes de leur génération et sera présente dans leurs relations. Mais l’idéal est de ne pas le faire aussi souvent, pour éviter une dépendance excessive.

Une façon d’aider la technologie à ne pas se retourner contre les relations entre adolescents consiste à donner de bons conseils tels que ceux que nous détaillerons ci-dessous:

Messages reçus et lus

Nous devons inculquer à nos enfants comment gérer l’anxiété lorsqu’un message est lu et qu’une réponse n’est pas encore arrivée. En effet, le partenaire peut faire quelque chose qui l’empêche de répondre à ce moment-là. Et ce n’est pas toujours synonyme de désintérêt.

Dans ce cas, il est toujours préférable de parler en tête en tête.

Intimité

Expliquez que les questions d’amour et d’intimité ne doivent pas être abordées via les réseaux sociaux. Afin de ne pas s’exposer plus que nécessaire. Ce sont des sujets qui devraient toujours être discutés en personne.

Interprétations gratuites

Lorsqu’ils ont des doutes sur le sens d’une réponse qu’ils ont reçue de leur partenaire, conseillez-leur de ne pas faire d’interprétations farfelues ou d’inventer des histoires.

Au contraire, il est plus judicieux d’attendre de pouvoir lui parler personnellement et seul pour dissiper tous les doutes.

Problèmes importants du couple

S’ils doivent parler d’un sujet important, encouragez-les à le faire en personne et en temps voulu. Ne pas générer d’incertitudes ou d’attentes à travers un message. Car au final les chats finissent par provoquer des incompréhensions et des discussions qui pourraient être évitées.

Séparations

Une autre chose très importante est de leur expliquer que pour mettre fin à une relation, ils n’ont pas besoin de le faire via le chat. Ce n’est pas la meilleure façon de mettre fin à une relation, par respect pour l’autre personne et le temps partagé. C’est un sujet qui doit être discuté en personne.

Gestion du temps et de celui des autres

Si deux adolescents se donnent rendez-vous et que l’un des deux arrive en retard, il est déconseillé de l‘interroger de manière agressive et insistante pour savoir où il était. Les deux jeunes doivent essayer de gérer l’anxiété afin de respecter et d’être respectés.

A propos des rencontres entre adolescents à l’ère de la technologie

La parade nuptiale des adolescents à l’ère de la technologie est un défi pour les plus jeunes et pour leurs parents. C’est nous qui devons guider nos enfants pour gérer les différentes situations difficiles qui en découlent.

Nos enfants savent peut-être beaucoup mieux manier les réseaux sociaux et Internet. Mais nous les surpassons dans l’expérience des relations interpersonnelles.

Même si nous n’avons pas vécu le même type de romance adolescente qu’ils vivent actuellement, nous devons leur offrir un soutien inconditionnel pour que leurs relations ne finissent pas par devenir toxiques.

Pour tout cela, les parents doivent toujours être tolérants et ouverts d’esprit à ce nouveau mode de relation. En retour, apprenez-leur qu’un écran ne doit jamais remplacer le contact de personne à personne. Car rien ne peut vaincre le pouvoir d’un regard.

Les mots sont pleins de mensonge ou d’art. Le regard est le langage du cœur.

-William Shakespeare-

Cela pourrait vous intéresser ...
Dangers des réseaux sociaux chez les adolescents
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Dangers des réseaux sociaux chez les adolescents

Les réseaux sociaux et les tendances (parfois dangereuses) qui y circulent ont un grand impact sur la vie des adolescents.



  • Alvarado-Bravo, B. G., Salinas, S. G., Heras, J. A. V., & Santana, J. E. T. (2015). Repercusiones de la tecnología en las relaciones de pareja. Por una Psicología sin fronteras, 161-174.
  • Patiño-Autora, J. P. O., & Externa, A. S. V. T. (2019, September). Violencia en el noviazgo adolescente: Relación entre formas presenciales y redes sociales. In XIII CONGRESO DE POSGRADO EN PSICOLOGÍA| UNAM| 2019. https://cuved.unam.mx/divulgacion/index.php/CPMDP/XIIICPPUNAM2019/paper/view/749
  • Rodríguez-Domínguez, C., Durán Segura, M., & Martínez Pecino, R. (2018). Ciberagresores en el noviazgo adolescente y su relación con la violencia psicológica, el sexismo y los celos. Health and Addictions, 18 (1), 17-27.
  • Vázquez, N., & Pastor, Y. (2019). USO DE REDES SOCIALES Y MENSAJERÍA INSTANTÁNEA EN RELACIONES DE PAREJA EN LA JUVENTUD: UN ESTUDIO PRELIMINAR. Health & Addictions/Salud y Drogas, 19(1).

Le contenu d'Être Parents est uniquement destiné à des fins éducatives et informatives. Il ne remplace à aucun moment le diagnostic, les conseils ou le traitement d'un professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.