Qu'est-ce qui diffère entre une naissance pendant la semaine 37 ou 42?

Bien qu'après la semaine 37, la grossesse arrive à terme, ce n'est pas la même chose que de naître après cette date. Qu'est-ce qui diffère?
Qu'est-ce qui diffère entre une naissance pendant la semaine 37 ou 42?

Dernière mise à jour : 13 mai, 2022

Un bébé est considéré à terme lorsqu’il naît après 37 semaines de gestation. Cependant, naître pendant la semaine 37 n’est pas la même chose qu’une naissance lors de la semaine 42. En effet, chaque jour que le bébé passe dans le ventre de sa mère le prépare mieux à la vie extra-utérine.

Apprenez-en plus sur ce sujet et pourquoi il est important de garantir au fœtus un séjour adéquat dans le corps de sa mère.

Une grossesse à terme

Les critères pour définir qu’une grossesse est arrivée à terme ont considérablement changé au cours des dernières décennies. Auparavant, ce concept englobait tous les exploits qui culminaient une fois la 37e semaine atteinte. Cependant, les progrès de la médecine fœtale ont conduit les spécialistes à classer ces grossesses en sous-groupes plus spécifiques.

Pour cette raison, en 2013, l’American College of Obstetricians and Gynecologists a défini 4 cas d’accouchement à terme :

  • Précoce : comprend les grossesses dont l’âge gestationnel varie de 37 0/7 semaines à 38 6/7 semaines.
  • Complète : couvre la période comprise entre 39 semaines 0/7 et 40 semaines 6/7.
  • Tardif : utilisé pour nommer les grossesses qui vont de 41 semaines 0/7 à 41 semaines 6/7.
  • Post-terme : définit les gestations de 42 0/7 semaines ou plus.
Un bébé naissant sur le ventre de sa mère.

Chaque semaine compte

L’âge gestationnel du bébé est calculé à partir de la date des dernières règles jusqu’à un moment donné et est quantifié en semaines.

Pour sa part, l’estimation de la date probable d’accouchement est d’environ 40 semaines après la conception et est calculée selon la règle de Naegele.

Il faut savoir que seules 5 femmes sur 100 accouchent ce jour précis. Mais son utilité réside dans le fait qu’elle permet d’évaluer si la croissance du bébé est cohérente avec la période de gestation.

Certes, naître pendant la semaine 37 n’est pas la même chose que naître lors de la semaine 42. En effet, cet écart de 5 semaines fait une différence importante dans le degré de développement du nouveau-né.

Tout d’abord, les bébés qui arrivent à terme seront plus gros. Puisqu’à partir de la semaine 32, ils passent par une “phase d’engraissement”. De plus, cette accumulation de graisse les aidera à mieux réguler leur température à leur sortie de l’utérus.

Ensuite, la maturation des poumons des nourrissons nés à terme sera supérieure à celle des prématurés. Effectivement, les bébés nés autour de la semaine 37 ont un risque plus élevé de complications respiratoires que ceux nés plus tard.

Une étude récente menée au Pérou a évalué la morbidité et la mortalité des nouveau-nés au début du terme (avant 39 semaines) et a comparé ces données avec celles nées à partir de la semaine 39.

Après avoir analysé les cas de 45 332 naissances vivantes, il a été conclu que la tendance des naissances au cours des 15 dernières années était orientée vers l’interruption précoce.

À son tour, ce phénomène était également lié à un risque plus élevé de faible poids à la naissance. Ainsi qu’à une hospitalisation postnatale de plus de 3 jours. En général, les raisons de ces hospitalisations étaient des problèmes respiratoires (pneumonie, membrane hyaline, tachypnée transitoire), le besoin de lampe dû à un ictère néonatal, des malformations congénitales et la mortalité néonatale.

Un nouveau-né en couveuse sous une couleur bleue.

Naître pendant la semaine 37 ou pendant la semaine 42: est-ce la même chose?

Définitivement pas. En effet, le fait que le bébé reste plus longtemps dans le ventre de sa mère peut faire la différence. Une naissance à terme, c’est-à-dire entre 39 et 40 semaines, est considérée comme une condition idéale pour la santé néonatale.

Nous savons maintenant que les bébés nés avant 39 semaines peuvent développer des complications liées à la respiration, l’ouïe, l’alimentation et au contrôle de la température. De plus, ils sont plus à risque de développer des infections que les bébés nés après cette date.

Parfois, il est nécessaire d’accélérer l’accouchement afin d’éviter d’autres risques qui mettent en danger la vie de la mère ou du fœtus. Il est même possible que le bébé naisse naturellement entre 37 et 38 semaines. Il faut garder à l’esprit que, bien qu’à partir de la semaine 37, les bébés soient prêts à naître, tous ne s’adapteront pas de la même manière.

Par conséquent, si vous envisagez de programmer la naissance de votre bébé, vous devez tenir compte de l’importance de respecter les temps de maturation de la grossesse. Attendre jusqu’à 39 semaines favorisera le bon développement des poumons, du foie et du cerveau, entre autres structures vitales.

Enfin, si vous avez une grossesse à faible risque, l’idéal est d’attendre que le travail se déclenche spontanément. Dans la mesure du possible, évitez d’avancer la date de naissance avant 39 semaines, sauf lorsque le contexte le justifie.

This might interest you...
Que faire si l’accouchement dépasse le terme ?
Être parents
Lisez-le dans Être parents
Que faire si l’accouchement dépasse le terme ?

Il arrive parfois que l'accouchement dépasse le terme, que faire dans ces cas là ? Quelles sont les techniques qui favorisent les contractions ?