Qu'est-ce que les soins prénataux et pourquoi sont-ils importants?

Les contrôles prénataux vous permettent de mener une grossesse en bonne santé et d'atteindre le terme de la grossesse. En quoi consistent-ils?
Qu'est-ce que les soins prénataux et pourquoi sont-ils importants?

Dernière mise à jour : 01 septembre, 2021

La grossesse est une étape physiologique au cours de laquelle le corps maternel se transforme pour donner vie à un nouvel être. Bien qu’il s’agisse d’un processus naturel, il n’est pas sans complications. Pour les prévenir, il existe une série de soins prénataux que la femme enceinte ne doit pas ignorer.

Au sein de cette prise en charge, des visites médicales périodiques permettent de détecter précocement les situations à risque pouvant compromettre la santé de la mère ou du bébé. Quels sont-ils et pourquoi sont-ils importants à chaque étape de la grossesse?

L’importance des soins prénataux

Les soins prénataux visent à améliorer ou à maintenir la santé de la mère et du bébé pendant la grossesse. Ils s’effectuent par le biais d’une évaluation médicale périodique. Dont la fréquence augmente au fur et à mesure que la grossesse progresse.

Lors des examens prénataux, les soins de santé s’établissent à travers les stratégies suivantes:

  • Prévention, diagnostic et traitement rapide des complications de la grossesse.
  • Suivi de la croissance et de la vitalité du bébé.
  • Éducation des femmes et de leurs familles sur les questions propres à l’accouchement et au post-partum.
  • Traitement des symptômes ou des malaises typiques de la grossesse.
  • Préparation de la femme enceinte à la naissance du bébé.

Selon les données du département américain de la Santé et des Services sociaux, les bébés nés de mères qui n’ont pas reçu de soins prénataux adéquats peuvent souffrir de diverses complications de santé.

On estime que ces enfants triplent le risque d’insuffisance pondérale à la naissance par rapport aux enfants de mères ayant assisté à tous les contrôles. De plus, ils présentent cinq fois plus de risques de mourir que ces derniers.

Par ailleurs, l’OMS déclare que les soins prénataux d’au moins 8 visites peuvent réduire les décès périnataux jusqu’à 8 sur 1000 naissances. En ce sens, les soins prénataux peuvent prévenir les complications de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum.

Les visites prénatales aident également les femmes enceintes à vivre plus sereinement pendant la grossesse. Et à se préparer physiquement et psychologiquement à ce qui les attend.

À quoi s’attendre lors de la première visite?

Une jeune femme enceinte en visite chez sa médecin.

Lorsque vous soupçonnez la possibilité d’une grossesse ou que vous l’avez déjà confirmée par un test à domicile, il est important que vous preniez rendez-vous pour le premier examen prénatal. Idéalement, vous devriez vous présenter entre les semaines 6 et 8 après la date de vos dernières règles.

Lors de cette visite, vous rencontrerez l’obstétricien-gynécologue et l’infirmière sage-femme qui vous accompagneront durant cette étape. De plus, lors de cette consultation, le médecin recueille des informations importantes. Il souhaite connaître votre état de santé et établir le degré de risque probable de votre grossesse.

Parmi les données les plus pertinentes de votre historique, se distinguent les suivantes:

  • Antécédents médicaux et gynécologiques.
  • Interventions chirurgicales antérieures.
  • Grossesses précédentes.
  • Antécédents médicaux familiaux.
  • Consommation de drogues et d’autres substances, telles que la caféine, l’alcool, les cigarettes et les drogues faisant l’objet d’abus.

Ensuite, l’équipe estime la date probable d’accouchement, en fonction du jour du début de vos dernières menstruations. Cette date sert de guide pour évaluer l’évolution de la grossesse et la croissance fœtale. Ainsi que pour programmer l’accouchement.

Par la suite, l’équipe d’obstétrique effectue un examen physique complet et porte une attention particulière aux seins, au plancher pelvien et aux voies génitales. En dehors de cela, les aspects suivants de la femme enceinte sont évalués:

Pour compléter l’examen clinique, certains tests de laboratoire sont utiles, comme une prise de sang, un test d’urine, ou des tests d’immunité.

Avant de finaliser la consultation, le médecin et la sage-femme prennent quelques minutes pour clarifier les doutes liés à la grossesse, les changements inhérents à cette étape et les pratiques ou habitudes saines que la femme doit adopter à partir de ce moment. Parmi eux, les soins alimentaires, le besoin de suppléments vitaminiques et le sport.

Visites chez l’obstétricien

Les visites obstétricales sont programmées en fonction de la semaine de gestation et de l’état de santé de la mère et du bébé. Voici donc le schéma de contrôle le plus courant:

  • Toutes les quatre semaines: jusqu’à 28 semaines de grossesse.
  • Toutes les deux semaines: de la semaine 28 à la semaine 36 incluse.
  • Une fois par semaine: à partir de la semaine 37 jusqu’à la naissance.

Dans le cas d’une grossesse à risque, le régime s’adapte aux besoins individuels et à ce que le médecin juge adéquat.

Tests et soins prénataux

Ce sont des tests de laboratoire ou d’imagerie qui sont utiles pour compléter les informations obtenues lors de la consultation.

Analyse de laboratoire

Dans le cadre des tests de laboratoire, on évalue certains aspects fondamentaux de la santé de la femme enceinte, tels que:

  • Groupe sanguin de la mère: le groupe sanguin et le facteur RH sont déterminés. Il doit également être réalisé par le père du bébé et en cas d’incompatibilité. Le test de Coombs est aussi important pour détecter si la femme a des anticorps anti-Rh.
  • Hématologie: Les taux d’hémoglobine, le nombre de globules blancs et les plaquettes sont testés.
  • Glycémie: elle est utile pour détecter le risque de diabète gestationnel.
  • Test d’urine: utile pour déterminer la présence de bactéries dans l’urine. Ou pour diagnostiquer des infections des voies urinaires qui ne présentent pas de symptômes.
  • Immunité aux infections: elle est réalisée en recherchant des anticorps contre certains germes connus. Comme ceux qui causent la rubéole, la toxoplasmose ou le VIH, entre autres.
  • Autres tests: tests génétiques, qui sont utilisés pour détecter les altérations des chromosomes (comme le syndrome de Down) ou l’écouvillonnage des sécrétions périanales pour détecter le streptocoque du groupe B chez la mère.

Échographie fœtale

Echographie du ventre d'une femme enceinte.

Ce type d’examen complémentaire sert à observer le bébé à l’intérieur de l’utérus et à corroborer sa croissance adéquate, entre autres. En général, il s’effectue aux stades suivants de la grossesse:

  • Entre les semaines 11 et 14, l’âge gestationnel du bébé est déterminé. La structure ainsi que la fonction du placenta sont également évaluées (au moyen de l’échographie Doppler de l’artère utérine).
  • Entre les semaines 20 à 22, une échographie morphologique est réalisée, au cours de laquelle la croissance fœtale, la formation des organes, le sexe, la localisation du placenta et du cordon ombilical sont passés en revue. De plus, elle sert à détecter à temps d’éventuelles malformations congénitales.
  • La croissance fœtale, la position du fœtus (tête, siège ou transverse), la quantité de liquide amniotique et l’intégrité du placenta sont évalués entre les semaines 32 et 38.

Rendez-vous à tous les bilans de santé et soins prénataux!

Effectuer tous les examens prénataux en temps opportun est le meilleur moyen de maintenir une grossesse en santé jusqu’à la 40e semaine de gestation.

En plus des contrôles programmés, pensez à vous rendre au cabinet du médecin si vous avez de la fièvre, des douleurs abdominales sévères ou des saignements et lorsqu’apparaissent des symptômes que votre obstétricien a mentionné.

Cela pourrait vous intéresser ...
Examens médicaux courants pendant la grossesse
Être parentsLisez-le dans Être parents
Examens médicaux courants pendant la grossesse

Le nombre d'examens ou de tests médicaux à effectuer pendant la grossesse varie en fonction de l'âge et de l'état de santé..Quels sont-ils?