Quelle est l'importance de l'échographie morphologique?

L'échographie morphologique est l'un des principaux examens de la grossesse. De plus, elle permet de connaître le futur bébé de la tête aux pieds.
Quelle est l'importance de l'échographie morphologique?

Dernière mise à jour : 26 août, 2021

La grossesse nécessite une duplication des soins de santé pour assurer le bien-être de la mère et du bébé. L’une des stratégies les plus efficaces pour le contrôle consiste à effectuer des échographies. Au sein de celles-ci, l’échographie morphologique joue un rôle fondamental. En quoi consiste-t-elle?

Qu’est-ce qu’une échographie morphologique?

Il s’agit d’une étude non invasive qui vise à évaluer comment le corps du bébé se développe dans l’utérus de la mère. Grâce à elle, il est possible de détecter à temps certaines pathologies fœtales. Telles que les malformations congénitales.

Cela se fait au moyen d’un appareil spécial qui émet des ondes sonores à haute fréquence dans l’abdomen de la femme.

Le son se disperse à travers le liquide amniotique et “entre en collision” avec les différentes structures du bébé. Cela génère alors un signal de réponse (écho), qui est capturé par un ordinateur et affiché sous la forme d’une image en 2 ou 3 dimensions du bébé.

Echographie de grossesse.

Les ultrasons servent à plusieurs fins tout au long de la grossesse. Toutefois, l’échographie du deuxième trimestre a pour objectif principal d’évaluer comment les différents organes du bébé se sont formés.

Détaillons maintenant les finalités de l’échographie morphologique (Puerto, 2018):

  • Évaluer l’anatomie du bébé: le professionnel vérifie que les organes sont correctement formés et que les structures fœtales conservent les bonnes proportions. Si des malformations sont détectées, l’évaluation est complétée par des études plus spécialisées.
  • Observer la croissance fœtale: en fonction de l’âge gestationnel du bébé, il est déterminé si le taux de croissance est approprié ou si le bébé présente un retard de croissance intra-utérin.
  • Calculer le volume de liquide amniotique: grâce à certains paramètres de mesure, comme l’indice de liquide amniotique (AMI), il est possible de détecter la présence d’un excès (Polyhydramnios) ou d’un déficit (oligohydramnios) de liquide amniotique.
  • Examiner l’état du placenta: principalement, la localisation de cet organe par rapport à l’orifice cervical interne et le site d’insertion du cordon ombilical.

A quel moment réaliser une échographie morphologique?

Au milieu du deuxième trimestre de la grossesse, la plupart des organes et des structures du fœtus sont déjà suffisamment formés. Pour cette raison, c’est généralement le moment opportun pour effectuer l’échographie morphologique.

Les spécialistes recommandent de réaliser cette examen entre la semaine 18 et la semaine 20 de gestation. Au cours de cette période, trois facteurs coïncident qui déterminent le succès de l’étude:

  • Les os du bébé n’ont toujours pas beaucoup de calcium. Cela permet un examen correct des structures internes du fœtus.
  • La quantité de liquide amniotique est suffisante pour que les ondes sonores soient réparties sur toute la surface du fœtus.
  • La taille du bébé est suffisamment grande pour observer en détail comment ses organes se sont formés.

A propos de l’échographie morphologique…

L’échographie morphologique est utile pour détecter à temps différentes malformations ou anomalies congénitales chez le fœtus. Bien que l’on méconnaissent encore ces conditions, leur fréquence d’apparition n’est pas négligeable.

On estime que 1 enfant sur 33 nait dans le monde avec une anomalie congénitale. Et plus de 3 millions d’enfants souffrent d’un handicap dû à cette cause (OPS, 2015).

Bien que l’échographie ne puisse empêcher le développement de l’une de ces conditions, elle offre aux familles la possibilité de recevoir les traitements nécessaires pour réduire le risque de décès ou de complications pour la santé des bébés.

Pour cette raison, il est extrêmement important d’effectuer ce contrôle de santé et d’autres pendant la grossesse, en particulier lors des grossesses à haut risque.

Est-ce un examen douloureux?

L’échographie morphologique ne provoque de douleur ni pour la mère ni pour le bébé.

Elle se fait à l’aide d’un équipement à ultrasons. Il se compose d’un ordinateur et d’un transducteur de signal. Ce dernier correspond à l’appareil qui se place sur la peau du ventre de la mère.

Echographie d'une femme enceinte.

Pour déplacer l’appareil d’un côté de l’abdomen à l’autre, le spécialiste utilise un gel. Ce qui évite toute douleur, démangeaison ou sensation désagréable.

D’autre part, les ondes sonores qui sont émises dans l’utérus maternel ne causent ni douleur ni souffrance au bébé.

Présente-t-il des risques?

Les échographies sont des examens sûrs à la fois pour la mère et son enfant. Car elles ne comportent aucun risque présent ou futur.

Par ailleurs, les pressions exercées sur l’utérus sont légères et n’augmentent pas le risque de complications dues à un traumatisme externe.

Quant aux ondes sonores, elles ne présentent pas de risque pour la santé du fœtus, comme le font les rayons X.

S’agit-il d’un diagnostic précis?

Il s’agit d’un examen suffisamment fiable, à condition qu’il soit réalisé avec le matériel approprié et que l’opérateur (généralement un médecin) soit suffisamment formé.

Pour cette raison, on dit qu’il s’agit d’un examen « à opérateur dépendant ». Puisque sa réussite dépend de la main humaine qui la réalise.

L’échographie morphologique est une procédure de routine qui cherche à détecter les grossesses présentant un risque possible de malformations congénitales.

En cas de détection d’une altération dans l’organisme du bébé, il est nécessaire de la répéter après quelques semaines et d’indiquer un autre type d’échographie plus spécifique. Par exemple, les études qui incluent un doppler fœtal.

À propos de l’importance de l’échographie morphologique

Comme nous l’avons souligné tout au long de l’article, les échographies sont des examens simples, non invasifs et très sûrs pour la mère et son bébé.

Grâce à eux, il est possible d’obtenir des informations pertinentes au moment opportun. Afin d’offrir aux familles les conseils et les interventions nécessaires dans le but de minimiser les risques futurs.

N’oubliez pas que le respect de tous les contrôles obstétricaux et des études de routine est le meilleur moyen d’offrir une bonne santé à votre enfant à naître.

Cela pourrait vous intéresser ...
Échographies pendant la grossesse : informations utiles
Être parentsLisez-le dans Être parents
Échographies pendant la grossesse : informations utiles

Les échographies pendant la grossesse sont l'un des examens médicaux par excellence. L'échographie permet de visualiser les structures internes.



  • Puerto B. Segundo trimestre. ecografía morfológica y cribado de patología. Capítulo 11. En: Gratacós E, Figueras F, Martínez JM. Medicina Fetal. 2da Edición. Barcelona: Panamericana. Año 2018.
  • Richards D. Ecografía obstétrica: estudios de imagen, establecimiento de fechas, crecimiento y anomalías. Capítulo 9. En: Gabe S et al. Obstetricia. Embarazos normales y de riesgo. 7ma edición. España: Elsevier. Año 2019.
  • Callen P, Norton M. Ecografía Obstétrica. Capítulo 1. En: Norton M. Callen. Ecografía en obstetricia y ginecología. 6ta edición. España: Elsevier. Año 2018.
  • Reddy UM, Abuhamad AZ, Levine D. Saade GR. Fetal imaging: executive summary of a joint Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development, Society for Maternal-Fetal Medicine, American Institute of Ultrasound in Medicine, American College of Obstetricians and Gynecologists, American College of Radiology, Society for Pediatric Radiology, and Society of Radiologists in Ultrasound Fetal Imaging Workshop. Obstet Gynecol. 2014;123:1070-1082. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24764329/
  • American Academy of Pediatrics. Malformaciones congénitas. Genetics in Primary Care Institute – AAP. Healthy children. [Internet] Última actualización 2019. Disponible en: https://www.healthychildren.org/Spanish/health-issues/conditions/developmental-disabilities/Paginas/Congenital-Abnormalities.aspx
  • Organización Panamericana de la Salud. Las anomalías congénitas son la segunda causa de muerte en los niños menores de 5 años en las Américas. [Internet] Marzo 2015. Disponible en: https://www3.paho.org/hq/index.php?option=com_content&view=article&id=10487:2015-anomalias-congenitas-segunda-causa-muerte-ninos-menores-5-anos-americas&Itemid=1926&lang=es